par    | |

Canard PC 354 : Vous n’auriez pas l’urne ?

En cette période de doutes, de tensions et d’élections imminentes, une question est sur toutes les lèvres : comment le milieu politique français perçoit notre loisir préféré ? Quoi, vous n’alliez quand même pas croire qu’on allait causer de la troisième guerre mondiale et des cités qui brûlent, quand même ?
Pour répondre à cette question, Maria Kalash et Louis-Ferdinand Sébum ont bravé le froid en relevant leurs manches (les fous), afin de vous offrir un dossier qui résume les relations parfois compliquées entre la politique et les jeux vidéo. Plus motivé que jamais, notre duo de choc s’est demandé, au milieu d’un repas trop arrosé, « et si on appliquait les programmes des principaux candidats dans Democracy 3, pour voir ce que ça donne ? », avant de détailler les résultats de leur expérience sur deux pages et de conclure sur un tour d’horizon des MMORPG, dans lesquels la politique (réelle ou fictive) s’est invitée.
Ensuite, Sébum à rebaissé ses manches et enfilé sa veste pour partir à la rencontre de Frédérick Raynal, afin d’en appCOUV-354rendre un peu plus sur 2Dark, le futur fils spirituel d’Alone in the Dark où l’on doit sauver discrètement des enfants, malgré leur tendance à chialer au prétexte que des mecs bizarres veulent les enlever.
Pendant ce temps, Pipo s’est de nouveau flagellé en gémissant de plaisir avec le test du très sympathique Nioh, qui trimballe l’esprit de Dark Souls au Japon mais (hélas) uniquement sur PlayStation 4, pendant que Guy Moquette, lui, créait un embouteillage dans notre salle de repos. La raison ? Le bougre y a installé l’Oculus Rift pour tester la version VR de Superhot et comme on dit chez les gens qui n’ont pas beaucoup d’éducation : ça troue le cul grave.
Et pendant tout ce temps, un homme* mystérieux refusait de bouger de sa chaise. Emmitouflé dans trois plaids avec ses mitaines et accompagné d’un chocolat plus chaud que le magma, il a fini par s’activer pour écrire trois pages d’Autopsie au sujet de Darklands, un RPG si ambitieux qu’il a failli couler Microprose en 1992.
Enfin, votre humble serviteur (il va falloir qu’on rediscute de mon salaire, d’ailleurs) s’est relancé sur Hearthstone le temps d’un On y joue encore, dans le but de déterminer s’il est toujours possible de rejoindre le jeu après une longue pause ou en ayant jamais joué, sans pour autant vider son PEL. En somme, deux semaines à peu près classiques, si l’on omet l’attaque de la rédaction par une meute de chiens-loups et l’apparition soudaine du fantôme de Saddam Hussein dans notre canapé. Mais je ne vais pas vous embêter avec des broutilles.

Canard PC 354, un magazine au bon goût de papier, en vente le 15 Février chez tous les gentils kiosquiers contre 4,90 Euros durement gagnés. Ou 5,40 Euros si vous êtes au Benelux ou en Belgique. Ou 7,80 Francs Suisses pour nos lecteurs helvétiques et leurs chocolats qui tabassent.

*Certains l’appellent « Izual » mais comme personne n’a jamais vu son visage, impossible de vous le confirmer.

 

-0-

Rejoignez la discussion sur le forum

 

Notre programme pour les deux prochaines semaines :

Tests :
Nioh
Diluvion
Urban Empire
A House of Many Doors
Linelight
Hive Jump
Induction
Causality
Poochy & Yoshi’s Wooly World
Au doigt et à l’œil

Tests VR :
Superhot VR
The Cabin : VR Escape Room
Eleven Table Tennis

À venir :
2Dark
For Honor
A Plague Tale : Innocence
Tokyo 42
Call of Cthulhu
Greedfall
The Surge
Thimbleweed Park

En chantier :
Drifting Lands
Warbands : Bushido
Card Quest
Day of Infamy
Days of War
Day of Days (Bon, là je déconne, ne cherchez pas pendant trois heures.)

Dossiers :
Jeux vidéo et politiques
Cyberpolars et thrillers du réel

Rubriques :
News
Cabinet de curiosités
Au coin du jeu : Fin d’année morose pour la Xbox
Autopsie : Darklands
News Online
News Hardware
Le tour du périph’
Download
Configs de Canard
Reportage : Global Game Jam 2017
On y joue encore : Hearthstone
S.A.V. : Marvel Heroes 2016
Mods : XCOM 2 – Long War 2
Canard Peinard : Grillez-en une

Kahn Lusth
En 2009, l’arrivée de Kahn Lusth s’est joué sur un malentendu : alors qu’il proposait de « réaliser un hors-série sur les MMORPG gratuits », Casque Noir comprit « réaliser gratis un hors-série sur les MMORPG », une bien meilleure idée selon lui. Après une discussion constructive mêlant droit social et sécurité incendie, les choses rentrèrent dans l’ordre et Kahn Lusth intégra la rédaction.