par    | |

Chine : les gamers ont mieux à faire que creuser

La pathétique tentative du gouvernement chinois de réduire drastiquement le nombre d’accros aux MMO (ou celle des gouvernements occidentaux de faire disparaître les farmers, allez savoir) en provoquant une catastrophe naturelle a vraisemblablement échoué. En effet, selon la société CDC Games par exemple, basée en Chine, le tremblement de terre de la province du Sichuan et ses 80.000 morts n’ont eu quasiment aucune incidence sur son commerce, tout étant rapidement revenu à la normale en termes de revenus.

Spécialiste en matière de free-to-play/micro-transactions et gérante d’une palanquet de MMO obscurs et/ou génériques (hormis Eve Online et Lord of the Rings Online), la société, après avoir interrompu son service pendant trois jours, s’est ainsi vantée d’avoir engrangé le 24 mai la coquette somme de 187.000 dollars et compte bien continuer sur sa lancée. Nouveau choc des cultures donc : en France, on fait voter les morts, en Chine, on les fait jouer en réseau.