par    | |

Canard PC 175: Il sent bon le sable chaud

Aujourd’hui sort le nouveau numéro dégoulinant de sueur de Canard PC. (Contrairement à ce qu’avait annoncé ackboo dans le précédent numéro, qui le prévoyait pour le 15 juillet. Il était fatigué faut pas lui en vouloir)

Comme chaque année, c’est un numéro spécial été de 96 pages auquel vous aurez le droit, sachant que le prochain magazine à cartable sortira le 1er septembre. Bah ouais, faut bien qu’on trouve du temps pour nous dorer les miches au soleil.

Au sommaire donc, un dossier Spécial E3 salé à l’eau de mer dont on peut se targuer d’être les preum’s à en parler dans la presse vidéoludique. C’est ça la réactivité coco. On vous y livre des infos sur le Nouveau Red Alert: Empire of the Rising Sun, sur Dragon Age: Origins, Dawn of War 2, les prochains titres ID Software ainsi que d’autres jeux dont j’ai la flemme de parler ici, mais que vous pourrez retrouver dans le sommaire en ligne ici (d’ici quelques heures tout au plus, le temps que je rentre tout dans la base).

Du côté des tests qui sentent la chipolata, Supreme Ruler 2020, Perry Rhodan, Crazy Machine 2, Le monde de Narnia, Happy Tree Friends, Insecticide: part 1, Kung Fu Panda, Galactic Civilisations 2, Samurai Warriors 2 et Hulk. Encore une fois, un œil sur le sommaire éclairera votre lanterne tel un flambeau de bambou sur une plage d’honolulu.

On parle également de Starcraft 2, Diablo 3, Space Siege, Alpha Protocol et Le Seigneur des Anneaux: L’âge des conquêtes dans la rubrique à venir du magazine.

Le cadeau bonux, le parasol en carton dans le cocktail, le coup de soleil sur le gâteau, c’est une BD centrale de 8 pages à détacher.

Grand Maître B, notre maitre jurygeek, explique quant à lui sur 8 pages ce qu’il faut vraiment craindre de la loi HADOPI , car l’avis d’un mec du métier sur ce genre de sujet vaut toutes les noix de cajou du monde.

Casque Noir a testé pour vous, une serviette nouée autour de la taille, l’écran 3D de Zalman et vous livre ses conclusions sur les nouvelles cartes des deux constructeurs concurents NVIDIA et Ati.

Enfin, comme l’été est aussi synonyme de devoirs de vacances, 6 pages de jeux idiots sont à siroter sans modération.