par    | |

NVIDIA pas pressé de balayer devant sa porte

Il y a seulement un an, NVIDIA dominait très nettement le marché des GPU avec des produits clairement meilleurs que la concurrence. D’ailleurs, depuis les GeForce 6, tout semblait réussir au caméléon alors qu’en face, ATi ne proposait que des cartes graphiques aux performances en retard d’une génération. C’était l’époque où NVIDIA méprisait tranquillement la concurrence de manière hautaine et présomptueuse. « Bah ! Après tout, c’est de bonne guerre », me direz-vous. Peut-être. Reste que depuis quelques semaines, toute cette arrogance semble maintenant se retourner contre NVIDIA. Car non seulement les dernières Radeon HD d’ATI reprennent le dessus dans le milieu et le haut de gamme, mais en plus, il semble que côté marketing, on se soit laissé aller à prendre un peu trop les consommateurs pour des gogos.

Autoriser les revendeurs à renommer les vieilles GeForce 8800GT en 9800GT flambant neuves à coups de flash du BIOS pour écouler les stocks, c’était déjà plus que limite, mais visiblement, ce n’était pas un cas isolé. En effet, on apprend aujourd’hui par le biais de Techwarelabs que les GeForce 9800 GT Mobile, destinées aux portables, ne seraient rien de plus que des GeForce 8800 GTX Mobile elles aussi renommées. Loin de s’épancher sur le sujet, les officiels de NVIDIA préfèrent déverser un torrent de fiel sur le futur GPU Larabee d’Intel. Pourtant, dans la même interview, l’un d’eux reconnaît néanmoins avoir « sous-estimé » ATI. Le chemin vers l’humilité est décidément bien long.