par    | |

Et si on appelait ça le Caf’art ?

OK, le jour où j’irai prendre un café et qu’il aura cette tête, alors peut-être, je dis bien peut-être que je ferai moins la tronche en le payant plus d’un euro au comptoir…