par    | |

Gears of War 2 : dix euros les trois maps, pas cher

Oui, encore une news console, qui plus est consacrée au très subtil Gears of War 2. Vous n’avez qu’à vous plaindre à Threanor, après tout c’est lui qui a enterré Phoenix Wright, Jonnie Cochran Jr., Perry Mason et Grand Maître B. en se faisant l’avocat de diables de l’accabit du jeu d’Epic ou du dernier navet interactif d’Hideo Kojima.

Tout ça pour vous dire qu’1.5 millions de personnes s’étant pourries sur le Xbox Live dès le premier week-end d’exploitation du titre, Microsoft et ses poulains ont fort logiquement décidé d’exploiter cette donnée en diffusant un premier DLC payant : le Combustible Map Pack. Disponible dès à présent sur la plate-forme de distribution numérique de la firme de Redmond, celui-ci coûte une dizaine d’euros et embarque… trois cartes pour le multijoueur. Holy shit, c’est de pire en pire, à ce rythme on payera bientôt dès le lendemain de la mise en rayons pour avoir accès au menu.

Trêve de mauvais esprit, les trois maps sont les suivantes :

  • Flood, une petite zone de jeu se réduisant au fur et à mesure de l’affrontement ;
  • Gold Rush, dont l’intérêt est de proposer plusieurs angles d’attaques (au sniper via des vitres brisés, au mortier…) ;
  • Fuel Station, où les plus téméraires pourront déployer une arme lourde pour prendre l’ascendant.

A noter que toutes sont également jouables en mode Horde. Du coup, c’est donné.