par    | |

Intel prend l’amende du siècle

La décision de la Commission Européenne est tombée hier. Intel, géant du microprocesseur, s’est vu infligé une amende de 1,06 milliard d’euro, la plus forte purge que Bruxelles ait jamais donnée à une entreprise, loin devant Microsoft. En effet, Intel était accusé d’avoir pratiqué une concurrence déloyale, tentant coute que coute d’imposer sa suprématie auprès des constructeurs (Acer…) ou des revendeurs, le plus souvent en leur graissant la patte, privant ainsi le consommateur d’une réelle possibilité d’accéder aisément aux produits du concurrent direct d’Intel, AMD…

Le PDG d’AMD, Dirk Meyer (aucun lien avec Russ) déclara : « La décision de ce jour est une étape importante dans la mise en place d’un marché véritablement concurrentiel » et s’est dit également « impatient de quitter un marché que dominait Intel pour un marché dominé par les clients »…

Sachant que 1,06 milliard d’euro, c’est ce que fait Intel comme bénéfice par trimestre, on peut sans trop se mouiller que l’intégrité du constructeur n’est pas mise en danger, Intel ayant posé ses grosses mains poilues sur plus de 77 % du marché mondial des microprocesseurs, selon le cabinet IDC.

Intel a bien sûr annoncé immédiatement vouloir faire appel de cette décision et indiqué qu’un milliard d’euros était à peu prés le prix demandé à certaines sociétés tierces pour la licence leurs permettant de produire des processeurs x86 dans une usine ne leurs appartenant plus…

 

———————-

News envoyée par Diwydiant.