par    | |

S.T.A.L.K.E.R : call of Pripyat, un bon bol d’nucléaire frais

Sonnez centrales, résonnez becquerels ! Car voilà qu’arrive le troisième volet des aventures ukrainienes de S.T.A.L.K.E.R. Enfin, ça on le sait depuis quelques semaines déjà mais l’interview donné par un des bonhommes de GSC Game World à nos confères de Rock, Paper, Shotgun (j’adore ce nom), on en apprend un peu plus à son sujet.

Oleg Yavorsky nous informe ainsi que le Studio « a appris de ses erreurs sur Clear Sky, principalement sur la stabilité et la jouabilité du titre. Il y a eu beaucoup de changements tant dans la technologie que dans le gameplay fait pour Clear Sky mais qu’ils n’ont pas eu le temps de polir et de fixer l’ensemble de façon propre avant la sortie ». Alors cette fois-ci, c’est promis, ils vont faire super gaffe. Tout d’abord parce qu’ils ont travaillé comme des malades pour améliorer la technologie utilisée dans Clear Sky, et qu’ils ont surtout su dégager les trucs qui ne fonctionnaient pas vraiment, comme la guerre des factions que beaucoup de joueurs ont trouvé partiellement ratée. Et puis, surtout, surtout, ils vont tester leur jeu dans tous les sens avant de le passer gold.

Il y aura également des nouvelles zones de jeux dans Call of Pripyat, à proximité de la-dite ville, comme le bassin de la rivière,  l’usine Jupiter reproduite presque à l’identique ou encore le village de Kopachi, mais également et surtout un énorme quartier de Pripyat modélisé « in its real scope ». Comprendre plus vraie que nature.

Niveau gameplay, des modifications diverses, souvent inspirés par les mods amateurs. Parce que l’équipe précise qu’elle est à l’écoute de la communauté, et même s’ils ont envie de faire leur propre S.T.A.L.K.E.R, ils ne refusent jamais d’écouter les critiques qui « leur permettent de choisir quelle direction donner à leur série ». Par exemple, la fonction « dormir » a été ajouté au jeu, ce qui faisait précédement l’objet de mods. mais elle aura une vraie incidence sur le gameplay, comme d’attendre l’heure précise du début d’une mission.

Ajoutons à cela en vrac une IA améliorée, une volonté de conserver malgré tous ces changements l’esprit qui fait le charme de S.T.A.L.K.E.R et des Blowout aléatoires et des abris squattés parfois par les factions. Une seule chose à dire : vivement !