par    | |

Boycott et Left 4 Dead 2 : On fait le point où on veut Little John…

… et c’est souvent dans la gueule.

Alors que Valve a officiellement annoncé la sortie pour Novembre d’une suite à la meilleure vente actuelle de la plateforme Steam, Left 4 Dead, les trailers présentant le jeu spawnent aussi vite que les Tanks après 15 minutes de Survival. Je vous colle les dernières à la fin de cette news, parmi lesquelles deux vidéos de gameplay intéressantes commentées par les développeurs. Bon, il y aura de nouvelles armes, une nouvelle campagne, de nouveaux personnages mais pourtant, ça pue l’arnaque. Pourquoi ? Parce qu’en l’état, Left 4 Dead 2 n’est ni plus ni moins qu’une vague mise à jour de l’actuel, mises à jours que l’on nous avait pourtant assurées gratuites et régulières au moment de la sortie de Left 4 Dead. Beaucoup de joueurs se sentent par conséquent trahis, et on a du mal à piger pourquoi Valve, qui fait pourtant preuve d’un suivi exemplaire sur leur autre titre-phare Team Fortress 2, change de ton vis-à-vis des joueurs.

La résistance s’organise, et des groupes Steam appelant au boycott fleurissent un peu partout, notamment celui-ci dont les revendications sont plus où moins partagées par le moindre joueur ayant suivi l’arrivée de L4D.

« – Le contenu additionnel pour Left 4 Dead 1 qui nous a été promis n’est jamais paru.
– Valve n’a placé que peu d’espoirs dans Left 4 Dead 1 et a certainement du commencer à plancher sur le deux juste après la sortie.
– Le fait que Left 4 Dead 1 et 2 soit quasiment identiques va décimer les communautés des joueurs des deux titres.
– Les nouveaux personnages sont fades et peu attrayants pour le moment.
– Left 4 Dead 2 est trop coloré pour coller à l’esthétique du premier.
– La musique à base de violon pour les hordes est super désagréable comparée à celle orchestrale radicalement différente
– La sortie de Left 4 Dead 2 va entrainer une baisse de qualité et de fréquence des sorties de contenu pour le premier, même comparé à avant.
– le communauté a perdu foi dans la réputation de Valve suite aux engagements non tenus d’après la sortie. »

 » style= »text-align: center; »>