postit
Réseau CPC BIENDEBUTER.NET Crunchez vos adresses URL
|
Calculez la conso électrique de votre PC
|
Hébergez vos photos
Vendredi 19 Septembre, 2014
Optimisé pour les Palm / Ipœd
Le site du jeu vidéo et du PC dont vous êtes le héros
image_couly_35 Canard PC cadre_recherche
Actu > Jurigeek
par la redac par 21 mai 2010 - 02h16
illustration

L
a première Dame de France et moi avons des points communs : nous n'avons pas couché avec Benjamin Biolay, nous ne dormons pas à l'Elysée et les pirates ne nous dérangent pas. Carla a même dit en mai 2004 qu'elle avait grand plaisir à être "téléportée, copiée et piratée" et j'avoue que moi aussi, j'adorerais que Spock, ce grand fou, me fasse tout ça.

Mais, si les pirates ne me gênent pas en soi, le récent comportement du site The Pirate Bay pose des questions plus générales et je voudrais vous les soumettre.

Comme vous le savez, The Pirate Bay a perdu un procès (ici et ici) il y a quelque temps, puis a fait appel de cette décision, l'audience devant d'ailleurs se tenir d'ici la fin de l'année.

Mais les ayants droit ne sont pas très patients et ils ont multiplié les attaques.

Partant du principe que le site n'a aucune chance d'être ouvert au public si son hébergeur lui coupe toute bande passante, ils l’ont menacé des pires amendes ce qui lui a fait jeter l'éponge.

Mais cela n'a pas, pour autant, découragé nos pirates et depuis quelques mois, on assiste à un déplacement du site : quittant donc la Suède pour un hébergeur basé en Ukraine, également menacé, puis pour un hébergeur résidant au Pays-Bas, qui a également craqué sous la pression des ayants droit, il a fini par revenir au bercail pour être hébergé par....Le Parti politique pirate suédois.

Ce dernier a annoncé que s'il était menacé en tant qu'hébergeur du site, il ne se laisserait pas faire et irait volontiers défendre sa cause en Justice.

Et le site Pirate Bay de se moquer ouvertement de la justice en envoyant un message écrit en langage Lolcat disant, en substance, que le site ne pourra jamais être stoppé et qu'il se marre de voir les tentatives, futiles, de contrôler internet.

Si la plupart des sites relayant l'information trouvent la chose amusante, cela pose tout de même un problème important. En effet, au delà de l'aspect politique de la question de savoir si le piratage est une bonne ou une mauvaise pratique, il est acquis qu'aujourd'hui, le site The Pirate Bay est considéré, par la justice, comme pratiquant une activité illégale : et, clairement, il est impossible de le faire fermer.

Alors, au-delà des interrogations sur le Bien et de Mal, faut-il vraiment se réjouir ? Il apparaît de plus en plus distinctement que la justice est impuissante face à des activités illégales pratiquées sur internet : mais est-ce vraiment bien ?

Ne vous méprenez pas. Je sais parfaitement que c'est un état de fait, que les lois de style d'Hadopi sont totalement inefficaces et que le système de distribution des oeuvres de l'esprit est obsolète mais, quand même, lorsqu'on constate publiquement que la justice est inefficace, ça fait peur. Car aujourd'hui, il s'agit de piratage d’œuvres de l'esprit, mais à quoi s’attendre demain ?

Je trouve également troublant qu'un parti politique puisse abriter une activité illégale au titre d'un combat politique. Dans ce cas, pourquoi un parti d'extrême gauche, souhaitant abolir la propriété privée, ne pourrait-il pas jouer publiquement le rôle de receleur ? Car, après tout, encourager le vol est une façon de lutter contre la propriété privée, non ? Pourquoi, dans les pays où l'avortement est illégal, un parti politique n'abriterait-il pas publiquement une clinique pratiquant des avortements illégaux ?

A nouveau, je ne parle pas de Bien ou de Mal, de vrai ou de faux ; je ne dis pas que le piratage, le vol ou l'avortement sont de bonnes ou de mauvaises choses : simplement, je dis que, dans une société démocratique, il y existe des lois et que ces lois s'appliquent et que si on veut les modifier, il y a des canaux politiques pour cela. Il sont souvent lents, souvent imparfaits, mais ils sont dans tous les cas préférables à un soutien politique et public d’actes illégaux, sous prétexte qu'ils sont impossibles à punir.

Mais vous, qu'en pensez-vous ?

 

 

 


Commentaires (235)
» Aller au forum
JeP il y a 4 ans
JeP
Je me dis : est-ce que ça pourrait pas mener à développer des moyens légaux de contrer ce genre de pratique ? Ca me paraît trop "facile" comme échappatoire pour que ça reste impuni, en fait.
lire la suite
L-F. Sébum il y a 4 ans
L-F. Sébum
Grand_Maître_BDans ce cas, pourquoi un parti d'extrême gauche, souhaitant abolir la propriété privée, ne pourrait-il pas jouer publiquement le rôle de receleur ?
C'est pas déjà un peu ce que le NPA a fait avec L'Appel et la Pioche ?
lire la suite
Grand_Maître_B il y a 4 ans
Grand_Maître_B
Non c'est même tout l'opposé. Ce mouvement prétend respecter l'article 1587 du Code civil. Il revendique donc une légalité totale, à l'inverse du parti politique pirate et TPB, qui revendiquent, eux, leur illégalité.
lire la suite
NZL il y a 4 ans
NZL
GMB j'aime bien tes articles et je les lis souvent avec plaisir, mais là il faut arrêter de pousser mémé dans les orties. Attaquons directement, ne nous arrêtons pas à l'avortement, et passons le point Godwin pour parler des nazis : si déporter les juifs est légal et que la loi l'oblige, tu déportes des juifs toi ? Voilà, ça c'est fait. Plus sérieusement tu le sais bien la loi est écrite pour le peuple, par les représentants du peuple, qui est seul souverain. Et si en théorie le parlement respecte l'esprit du peuple, et en tout cas possède la légitimité du vote démocratique, tu sais très bien qu'en plusieurs occasions il a bafoué, au mieux trompé, les citoyens. Dura lex sed lex, mais quand on passe de "dure" à "débile" (dans tous les sens : faible, et stupide), il ne faut pas s'étonner qu'une partie du peuple entre en désobéissance civique. Ce fut le cas pour plein de sujets, graves et moins graves. Ici le sujet n'est pas trop grave, mais il est symbolique et symptomatique. Télécharger n'est pas voler. Et télécharger n'est pas pirater. Tous ceux qui disent le contraire, et s'appuient sur ces affirmations pour contrer des pratiques de contrefaçon par ailleurs illégales, sont dans le mensonge et la manipulation. A partir de là, même s'ils ont raison sur le fond, ils ont tort sur la forme, et il faut leur désobéir. Edit : par contre je ne cautionne pas leur provoc' qui nuit globalement à ceux qui veulent être audibles...
lire la suite
[dT] Moustik il y a 4 ans
[dT] Moustik
En fait ils font un "attrape moi si tu peux", c'est classe mais dérangeant. Où va le monde ?
lire la suite
Grand_Maître_B il y a 4 ans
Grand_Maître_B
Hum, d'une manière générale, j'espère que vous serez tous assez intelligent pour vous exprimer sans violence ni agressivité, sous peine de vous voir prendre des points. Si vous êtes énerves à la lecture de la news, ne postez pas, c'est pas la peine. Sinon, je ne pousse pas mémé dans les orties, je pose une question. Tu sais, le truc qui permet de réfléchir ? Voilà, c'est ça. Donc toi tu trouves super qu'on se moque de la justice et qu'un parti politique soutienne publiquement une activité illégale ? Très bien. La prochaine fois, dis le plus calmement. Maintenant, je me sers de ta réflexion pour élargir le débat. Hormis ton point Goldwin, tu te rends compte que si chacun se met à considérer que "telle loi est crétine donc je ne la respecte pas", on ne va pas très loin ? Qui et comment, hormis les cas les plus extrêmes goldwinesques, va dire il faut que je désobéisse à cette loi en particulier ?
lire la suite
fenrhir il y a 4 ans
fenrhir
Remarque intéressante que voilà. Même si le cas existe déjà depuis bien longtemps. C'est le principe même de l'existence des comptes en banques anonymes (Suisse, Caiman, etc) : - Monsieur, pour détournement de fond, vous devez faire 10 ans de taule et rembourser les 43 miyons que vous avez détourné, avec une amende de 32 miyons au titre des dommages et intérêts. - Ha bah si vous voulez, j'ai que 500K€ sur mon compte, désolé j'ai tout claqué :siffle: Exemple qui donne la réponse : ça a l'air fichtrement impossible à contrer. +++++++++++++++++++++++++++++++++ Pour la question que tu poses, en dehors de toute préoccupation subjective, c'est clairement contraire à la morale civique. Mais : la notion de morale/éthique peut-elle être institutionnalisée ? Tu es le premier à dire que la Justice (institutionnelle) n'est pas faite pour défendre le principe de Justice (morale) mais le respect des règles institutionnelles. D'autant que les gens en face vont appeler à ce principe fondamental qui veut qu'il est de notre devoir de se rebeller contre l'autorité si celle-ci abuse de son droit et nous prive des nôtres (en l'occurrence, notre droit à la culture et à l'éducation). Et d'ailleurs, cette question pose la question du bienfondé de la notion d'asile politique : un criminel en son état ne devrait-il pas lui être rendu pour que la justice puisse y être appliquée, surtout si cet état est reconnu par l'ONU ? Pourtant, on ne compte plus le nombre de personnes ayant fuit un pays pour éviter de se retrouver en taule pour activité illégale en leur pays (tel que : être instituteur et parler de l'Histoire, être journaliste indépendant, etc). 'tention aux questions que tu poses, GMB :) Même si elles sont pertinentes.
lire la suite
jenfilipe il y a 4 ans
jenfilipe
En voilà un débat qu'il est intéressant. Il me semble que devant l'égoïsme ambiant dont font preuve la plupart des décideurs, la seule chose efficace lorsqu'on est pas d'accord est de couper les ponts avec eux...
lire la suite
Mémoriser | oublié ? | Pas de login ? Inscrivez vous
En kiosque