par    | |

« Le tout nouveau chapitre de la célèbre saga de jeu vidéo… »

Un nouveau Warcraft ? Un nouveau Call of Duty ? Mario sur PC ? Non, rien de tout ça, c’est juste THQ qui commence à trépigner car ils se rendent compte que personne ne prête attention à leur jeu. Ils ont beau faire des interviews sur la nouvelle orientation de la série, sortir des vidéos de gameplay multijoueur, rien à faire. Les joueurs semblent aussi excités devant la communication du prochain Red Faction que des bovidés face à un train qui passe. Alors forcément, ça doit être agaçant, je les comprends. Mais était-il nécessaire pour autant de s’asseoir sur leur dignité ?

Deux nouvelles vidéos viennent de sortir. La première, présentée par des envahisseurs aliens piètrement déguisés en humanoïdes, montre quelques phases de gameplay. Pas de quoi s’emballer, ni de quoi se moquer particulièrement. Meuh.

Par contre, la deuxième vidéo est, comment dire, je vais essayer de l’expliquer calmement, sans vulgarité et avec des mots simples. C’est une sorte de bande-annonce live. Oui, comme ces pubs à la mode qui font la promo d’un jeu vidéo avec de vrais acteurs. C’est pour appuyer sur l’aspect cinématographique, je crois. Evidemment, c’est kitch à souhait. On y trouve Robert Patrick (Terminator 2), un brin de nudité, et une grosse voix qui dit « an all new chapter of the best selling video game saga ! ». Rien que ça. Pourquoi s’emmerder après tout. Chaque nouvel épisode est médiocre, mais en capitalisant leur communication sur une ou deux bonnes idées, ils arrivent à faire croire à suffisamment de monde qu’ils vont tout révolutionner. Au final tout le monde est déçu, mais ils ont dupé assez de gens pour financer le jeu suivant. Puis, ils refont le coup du « Nan mais attendez, là ça n’aura rien à voir, on va tout changer, ça va être incroyable. ». Bis repetita. Red Faction ou la médiocrité à géométrie variable.

 

Edit : La vidéo avec Robert Patrick n’est pas une bande annonce pour le jeu mais l’annonce d’un téléfilm RedFaction destiné à passer sur Syfy.