par    | |

Valve ouvre son Portal 2 musique gratuite

Gabe Newell ne respecte rien. Après s’être moqué des joueurs en leur refilant seulement de très bons jeux devant lesquels ils oubliaient vie de famille et amis, après avoir insulté les amateurs de DLC en leur permettant de s’offrir des chapeaux moches et génériques pour une somme aberrante, après avoir contribué à la mort lente et douloureuse du support physique en imposant petit à petit Steam comme plateforme de vente digitale ultime, le patron de Valve récidive.

Sa victime ? Le marché de la musique. N’était-ce pas assez de voir celui-ci souffrir année après année, gangrené par le piratage et la nouvelle scène française ? Fallait-il infliger une estocade de plus à cette industrie suffocante en donnant à tous ces internautes ingrats et cupides la possibilité de télécharger gratuitement la première partie (deux autres étant à venir) de la Bande originale de Portal 2 ? Ces mêmes internautes qui n’hésitent pas à tuer l’Art et la Musique autrefois destinés aux seules élites en le consommant massivement, de la même façon que l’on consomme du papier toilette après s’être gavé de cerises, sans plus d’émotion.

Sachez tout de même qu’il y a une chose que je vous pardonne Mr Newell: la possibilité de récupérer six de ces morceaux comme sonneries pour mobiles. Car oui, dans les transports en commun, il sera probablement salutaire pour moi d’entendre autre chose de la part de mes concitoyens que Ben L’Oncle Soul et Rihanna comme glas dans mon dos sur leur téléphone Portal.