Canard PC 238 : 132 pages de jeux vidéo et d' »idioties franchement stupides » !

Ca y est, c’est les vacances.

Et comme ce titre minable le laisse deviner, on a tout mis dans le numéro double et on n’a plus rien dans le gilet. Que dalle, nada, zobi : on est exsangue.

Pourquoi ? Parce que dans ce Canard PC de 132 pages, déjà disponible partout, il y a tout ce qui nous restait comme âme et comme force de vie. Oui, on a tout donné pour produire le numéro le plus idiot et le plus passionnant de notre carrière. Alors, maintenant, on claque un peu des dents et on ne perçoit plus les couleurs, mais bon, rassurez-vous, le personnel de l’asile nous garantit qu’avec la bonne camisole chimique et l’aide d’un prêtre on devrait être revenir à la normale pour la Gamescom.

 

Mais trêve de bavardage, voilà du concret : 

On a été voir, en exclusivité, Dishonored, le nouveau jeu d’Arkane, un jeu d’inflitration qui demandera au joueur d’être créatif dans sa manière d’aborder les problèmes. Et comme chez Arkane, ils savent bien s’entourer, ils se sont adjoints les services de mecs à l’origine de Deus Ex, de Thief, de BioShock ou de Half-Life 2 pour mener leur projet à bien. Sans doute le jeu le plus excitant qu’on ait vu depuis un bail… 

Et puis, on a foncé à Prague pour tripoter gentiment mais fermement Red Orchestra 2, le FPS multi tactique Seconde Guerre mondiale qui donne des vapeurs à tous les passionnés du genre. On a aussi joué à Heroes of the Might and Magic VI, à Men of War : Vietnam et j’en passe, histoire de vous faire un petit point avant les tests à la rentrée.

Ah oui, et puis on a testé Terraria. On l’a tellement bien testé qu’on vous a fait un guide de survie et qu’on a failli envoyer le magazine à l’imprimeur avec trois jours de retard. Imaginez un Minecraft qui aurait mangé Zelda et Castelvania : du vrai biscuit au crack.

Paraîtrait qu’il y a aussi des dossiers :

-Un truc un peu trempé pour vous convaincre de donner une nouvelle chance à Silent Hunter 5 et ses sous-marins nazis.

-Un truc un peu pointu qui analyse -chiffres et témoignages à l’appui- comment World of Warcraft a tué la créativité et le marché du MMO.

-Un truc un peu débile pour vous expliquer comment bien gâcher votre voyage, votre apéro, votre nuit et votre après-midi de merde, le tout avec un netbook ou un petit PC portable.

-Et un truc un peu Post-apo revenant sur Fallen Earth, un chouette MMO qu’on avait un peu snobé à sa sortie.

 

Le tout sous la forme la plus idiote possible.

En effet, ce CPC 238 préfigure le futur d’un demain hypothétique et temporellement postérieur… On vous a concocté cinq nouvelles formules traitant l’actualité du jeu vidéo PC, chacune à leur manière.

-1- Canarama, le magazine qui se la pète. Elitiste, prétentieux et bobo-arty avec son « vrai regard critique sur le Jeu Vidéo ».

-2- Gloser, le magazine des pétasses qui assument leur obsession pour le « Pipole, Vécu, Mode, télé watercoolé ».

-3- Canard Poussin, le magazine qui aide votre petit à « devenir grand… Rapidement ».

-4-CanardProtectionDéfense : le »magazine qui vous prend par les douilles ». Pour les hommes qui aiment les hommes qui aiment les flingues.

-5-Luv’2ackboo, notre véritable bijou : Tout sur/par/pour/autour du Messie de Montargis, le merveilleux ackboo « Loué soit-il, lui qu’il éclaire nos horizons vidéoludiques pour les siècles des siècles ».

Et cerise sur le gâteau, en bonus, des jeux, des pubs à la con et une super bédé de Couly qui s’intercale entre les différents magazines…

 

Sur ce, c’est l’heure des pilules. Faut que je me dépêche, je ne sens plus mes jambes. Tout devient noir autour de moi. On se revoit le 2 septembre.