CPC Hardware N°16 est sorti !

Le printemps arrive et le CPC Hardware nouveau fait son apparition chez les marchands de journaux. Au programme : des tests et des comparatifs bien sûr, mais aussi beaucoup d’enquêtes et de dossiers. Laissez-moi donc vous en conter le sommaire. Tout d’abord, notre dossier « spécial impostures », illustré sur la couverture comme il se doit. Nous avons d’abord enquêté sur un sujet hautement polémique : l’audiophoolery. Sous ce néo-anglicisme barbare se cachent en fait les innombrables pseudo-trouvailles marketing censées « révolutionner le son ». Dans le monde de la Hi-Fi, tout est bon pour faire exploser les prix et les allégations pseudo-scientifiques utilisées à tire-larigot ont souvent autant de justification que la sorcellerie vaudou. Saviez-vous que certains câbles audio peuvent atteindre les 10.000€ le mètre ? Que beaucoup de passionnés du son affirment entendre une « différence flagrante » en utilisant un câble secteur à 300€ plutôt qu’un modèle standard à quelques euros ? Nous avons donc analysé en détail les affirmations des fabricants de câbles haut de gamme, puis nous avons testé à l’aide d’appareils de mesure de nombreux types de câbles afin de vérifier s’il existait bien des différences électriques entre eux. Conscients que, quel que soit le résultat, nous nous heurterions forcément à un argument imparable consistant à dire que les appareils de mesure, c’est bien, mais que rien ne vaut l’oreille, nous avons parcouru les forums à la recherche de « cobayes » auxquels nous avons fait écouter plusieurs types de câbles en double aveugle. Et les résultats – que nous vous laissons découvrir par vous-mêmes – sont étonnants. Outre l’audio, nous avons également compilé un florilège d’allégations marketing utilisées pour les composants de PC, que nous avons disséquées et parfois testées : composants « militaires » sur les cartes mères, condensateur  « japonais » sur les alimentations, radiateur à triple action sur les barrettes mémoire, mémoire cache sur les disques durs, etc. Quand le marketing dépasse la fiction, les perdants sont toujours les mêmes !

Dans ce numéro, nous avons également enquêté sur la « pénurie » de disques durs survenue fin 2011 à cause des inondations en Thaïlande et qui a perduré jusqu’à la fin de l’année 2012, entraînant une explosion des prix. Avec le recul, nous avons épluché les résultats trimestriels des deux fabricants de disques durs (Seagate et Western Digital) et nous avons pu mettre en évidence certains chiffres troublants qui peinent à trouver une corrélation avec les déclarations officielles de l’époque. Les deux géants ont-ils – ou non – utilisé cette crise comme prétexte pour s’en mettre plein les poches ?  C’est ce que nous avons cherché à savoir dans notre enquête. Poursuivons ensuite le sommaire de ce n°16 avec un « Comment ça marche » qui vous dévoilera tous les secrets de la technologie d’identification sans contact RFID et la démocratisation du NFC, une déclinaison destinée au smartphone. Pour l’occasion, nous nous sommes également livrés à une expérience intéressante : muni d’un petit montage électronique relié à une tablette et réalisé avec des composants accessibles à tout un chacun et avec une antenne adéquate, nous avons effectué une petite balade dans le métro parisien aux heures de pointe pour savoir quel type et quelle quantité de données il serait techniquement possible de capter. Les résultats que nous avons obtenus sont surprenants… voire effrayants !

Après cette dose d’enquêtes, place aux tests ! Nous avons commencé par un comparatif sur les kits de watercooling tout intégré qui pullulent depuis quelque temps. Nous les avons comparés entre eux grâce à une méthodologie de test rigoureuse, mais également avec des dissipateurs « à air ». Si la plupart de ces kits offrent des performances bien différentes « out of the box », c’est quasi systématiquement au prix de nuisances sonores épouvantables. Une fois tous mis sur un même pied d’égalité avec un ventilateur silencieux, les résultats sont tout autres. Dans ce 16e opus, nous avons également testé les nouveaux Pentium et Celeron d’Intel basés sur l’architecture « Ivy Bridge » (22 nm) d’Intel. À l’autre bout de l’échelle tarifaire, nous avons aussi analysé la GeForce GTX Titan de Nvidia. Ce numéro comporte également un historique sur les systèmes d’exploitation qui vous fera – entre autres ! – revivre la grande époque de la concurrence, entre OS/2, BeOS, Mac OS et Windows ainsi que notre guide d’achat remis à jour et de nombreux autres tests individuels. Hell Yeah !

Doc TB
Consultés sur la question, les Grands Anciens de la rédaction soutiennent que la première apparition du Docteur Téraboule dans Canard PC date d’un numéro hors-série de 2005 où il s’essayait à prédire le futur du jeu vidéo en s’appuyant sur l’évolution du matériel. La justesse desdites prévisions l’amena à collaborer aux hors-série annuels « Spécial Hardware » avant que Canard PC Hardware ne devienne un magazine séparé dont il est depuis lors le grand timonier multi-instrumentiste.