La touche R1 est la pierre angulaire de World of Final Fantasy. Voyez-vous, pour survivre dans l’univers hostile et sans pitié de cet adorable ersatz de Pokémon à la sauce Final Fantasy, ce bouton sera indispensable puisqu’il permet d’accélérer cinématiques et combats. Car, voyez-vous, World of Final Fantasy est lent. Très lent. Iiiiiiiiiiiil eeeeeeeeest leeeeennnnnnnt. Les séquences cinématiques traînent en longueur et les bastons sont aussi palpitantes que les débats pour les primaires de la droite. On suit sans grande conviction nos deux jumeaux de héros, amnésiques (ben tiens), qui vont devoir restaurer l’ordre dans le monde et blablabla Bahamut et blablabla le guerrier de la lumière et gnagnagna le fan service dans tous les sens. À vous donc d’emmener nos deux jumeaux gentils mais pas bien malins capturer des myrages (c’est leur petit nom pour « pokémon ») qui pourront les assister à l’heure de la castagne. Une excellente occasion pour vous détailler le système de combat et son système de pyramide débilissime, qui vous demande d’empiler des bestioles sur la tête de vos héros (si si) et de faire attention à l’équilibre de votre totem kawaii si vous ne voulez pas que tous vos combattants se retrouvent les quatre fers en l’air, à la merci de vos adversaires.