Après une mise à jour anarchique du blog officiel, causée par l'abandon du moteur 3D Ogre en faveur d'une solution maison, Scraps Mechanic donne l'impression de tenir à nouveau le bon bout. En apparence, le jeu ne semble pourtant pas avoir évolué tant que ça, toujours cantonné à son mode bac à sable qui permet de créer ce que l'on veut, sans limites ni menaces. Mais aux dernières nouvelles, les développeurs avancent désormais à grands pas puisque la customisation des avatars est aujourd'hui possible et que de nombreux éléments de construction ont été ajoutés, au point de créer quelques bugs et des chutes de frame rate qui n'existaient pas auparavant. Enfin, concernant l'avenir du titre, Axolot déclare que de nouveaux biomes sont en développement, que le mode survie est toujours d'actualité et que la modélisation de l'eau devrait arriver à peu près en même temps que ce dernier. De bien bonnes nouvelles pour cette alternative à Minecraft, mignonne au point de me faire oublier mes gros mots.