« Voile à l'horizon ! Hissez le grand-foc ! Préparez les canons ! » Ah, ça, le changement est radical. Alors que Pillars of Eternity nous laissait explorer un continent franchement banal, Pillars of Eternity 2 nous emmène au cœur de l'archipel du Deadfire, cette terra incognita faite d'îles au trésor, de naufrageurs et de villages de pirates qui bordent un océan turquoise. On y incarnera le même personnage que dans le premier Pillars, cet aventurier qui peut lire les âmes des gens et qui avait retapé une petite forteresse pour en faire son QG. La vie y était douce, du moins jusqu'à ce qu'un dieu s'incarne dans la statue géante sous le domaine et sorte de terre en ravageant tout sur son passage. Passablement sonné (et sans doute délesté de tous ses niveaux au passage), notre héros est ensuite parti à la poursuite du dieu planqué quelque part dans les îles du Deadfire.