Je n'ai pensé qu'à ça durant les vacances de Noël. En découpant la dinde, je planifiais mes sorties pour aller choper de la fourrure de lapin. En ouvrant mes cadeaux, je me demandais si je devais installer une base à Mountain Town pour stocker du fer ou plutôt rapatrier mon stock de charbon près de la forge de Forlorn Muskeg. Et quand les gens m'ont demandé « alors, quel est ton vœu pour la nouvelle année ? », je leur disais que je voulais tuer un élan pour me crafter une sacoche ou trouver une nouvelle scie à métaux, car la mienne n'était plus qu'à 12 %, ou explorer Desolation Point sans mourir de faim. Ils m'ont regardé bizarrement, pas grave. De toute façon, dans The Long Dark, les seuls humains que je croise ce sont des cadavres congelés et ça me va très bien. J'avais déjà joué à sa version anticipée quelques nuits en 2015, avant de le mettre de côté en attendant la version finale. Mais le test de Guy Moquette dans Canard PC en septembre 2017 m'avait un peu refroidi. Mon regretté collègue – il n'est pas mort hein, il est juste parti bosser ailleurs comme un sale traître – lui collait un 7/10 en se plaignant du contenu faiblard du mode Histoire.