A la Une

Je vis des hauts et des bas

Nos peurs d'enfance

Quand le jeu vidéo fait des anxieux

Au cours d'une de nos récentes discussions au coin du feu – ben oui, on s'occupe comme on peut lorsqu'on n'a plus Internet –, nous nous sommes rendu compte que pratiquement toute la rédaction partageait un point commun : celui d'avoir été très angoissé par un jeu vidéo pendant notre enfance. Il n'en fallait pas plus pour nous pousser à narrer ces histoires d'horreur, teintées de naïveté et d'insouciance qui, espérons-le, réveilleront chez vous d'horribles souvenirs vidéoludiques que vous tentiez d'oublier. De rien. Ça nous fait plaisir.

Rétro

La plus belle histoire d'amour du jeu vidéo

Final Fantasy VII et sa narration mécanique

J'ai terminé trois fois Final Fantasy VII. Je l'ai fini une première fois en 1997, quelques semaines après sa sortie sur PlayStation. Je l'ai terminé une deuxième fois, quelques années plus tard, lorsque le titre est arrivé sur PC. La dernière fois, c'était l'année dernière, à l'occasion du portage sur Switch. Après l'avoir parcouru trois fois dans son intégralité, je pensais bien connaître le jeu et pourtant, sans une vidéo publiée sur YouTube il y a trois ans, je serais peut-être passé à côté d'une des plus belles histoires d'amour du jeu vidéo.
(Attention, cet article contient des spoilers.)

Test

Kentucky Route Zero

Rural d'agonie

Toute une épopée du jeu indé s’achève ici. Neuf ans après une campagne Kickstarter minimaliste, la saga Kentucky Route Zero se termine enfin grâce à la sortie de son épisode final, l'acte V. L'occasion de tester l’intégralité de cette aventure envoûtante et de faire semblant d'y avoir compris quelque chose, histoire de ne pas passer pour un gigantesque tocard et de vous donner quelques clés pour briller au prochain repas de famille.

Dossier

De l’intérêt de l’histoire dans les jeux de combat

Faut-il vraiment donner une raison de se battre aux personnages de Tekken et SoulCalibur ?

Quand on demande les qualités requises pour des jeux de baston, les gens évoquent la maniabilité de leurs personnages, leur système de combat, leur marge de progression et leur attractivité en tournoi, mais très rarement leur narration. Pourtant, nombre de scénaristes et auteurs s’échinent à donner un semblant de cohérence aux modes Histoire de leurs jeux – de Mortal Kombat à Tekken, en passant par SoulCalibur et Street Fighter (et peut-être même Dead or Alive, qui sait ?), pour le meilleur et pour le pire.

Je vis des hauts et des bas

Nos peurs d'enfance

Quand le jeu vidéo fait des anxieux

Au cours d'une de nos récentes discussions au coin du feu – ben oui, on s'occupe comme on peut lorsqu'on n'a plus Internet –, nous nous sommes rendu compte que pratiquement toute la rédaction partageait un point commun : celui d'avoir été très angoissé par un jeu vidéo pendant notre enfance. Il n'en fallait pas plus pour nous pousser à narrer ces histoires d'horreur, teintées de naïveté et d'insouciance qui, espérons-le, réveilleront chez vous d'horribles souvenirs vidéoludiques que vous tentiez d'oublier. De rien. Ça nous fait plaisir.

Rétro

La plus belle histoire d'amour du jeu vidéo

Final Fantasy VII et sa narration mécanique

J'ai terminé trois fois Final Fantasy VII. Je l'ai fini une première fois en 1997, quelques semaines après sa sortie sur PlayStation. Je l'ai terminé une deuxième fois, quelques années plus tard, lorsque le titre est arrivé sur PC. La dernière fois, c'était l'année dernière, à l'occasion du portage sur Switch. Après l'avoir parcouru trois fois dans son intégralité, je pensais bien connaître le jeu et pourtant, sans une vidéo publiée sur YouTube il y a trois ans, je serais peut-être passé à côté d'une des plus belles histoires d'amour du jeu vidéo.
(Attention, cet article contient des spoilers.)

Test

Kentucky Route Zero

Rural d'agonie

Toute une épopée du jeu indé s’achève ici. Neuf ans après une campagne Kickstarter minimaliste, la saga Kentucky Route Zero se termine enfin grâce à la sortie de son épisode final, l'acte V. L'occasion de tester l’intégralité de cette aventure envoûtante et de faire semblant d'y avoir compris quelque chose, histoire de ne pas passer pour un gigantesque tocard et de vous donner quelques clés pour briller au prochain repas de famille.

Dossier

De l’intérêt de l’histoire dans les jeux de combat

Faut-il vraiment donner une raison de se battre aux personnages de Tekken et SoulCalibur ?

Quand on demande les qualités requises pour des jeux de baston, les gens évoquent la maniabilité de leurs personnages, leur système de combat, leur marge de progression et leur attractivité en tournoi, mais très rarement leur narration. Pourtant, nombre de scénaristes et auteurs s’échinent à donner un semblant de cohérence aux modes Histoire de leurs jeux – de Mortal Kombat à Tekken, en passant par SoulCalibur et Street Fighter (et peut-être même Dead or Alive, qui sait ?), pour le meilleur et pour le pire.

Inscrivez-vous

S'incrire

Faites-vous offrir des articles par vos amis abonnés ! Pas d'amis ? Chouinez pour qu'ils deviennent gratuit !

Créer un compte

Déjà inscrit ? Se connecter

Abonnez-vous

S'abonner

Accédez au contenu premium, offrez des articles à vos amis, votez pour rendre gratuits certains articles et plein d'autres choses

S'abonner

Déjà inscrit ? Se connecter

Commandez le numéro

Commander

Vous pouvez commander ce numéro de Canard PC en papier sur notre boutique et le recevoir chez vous.

Le Commander

Déjà inscrit ? Se connecter

Tests récents

infiltration, tactique

Commandos 2 HD Remaster

Yippee! Entertainment (Royaume-Uni), Pyro Studios (Espagne) / Kalypso Media
Commandos 2 HD Remaster

Notre sélection

jeu de rôle tactique

Stoneshard

Ing Stains Games (Russie) / HypeTrain Digital
Stoneshard

Nos derniers articles

En chantier

Stoneshard

Ing Stains Games (Russie) / HypeTrain Digital
Canard dé

Unearth

Développeur non spécifié / Brotherwise Games
Download

DeepL

Développeur non spécifié / Editeur non spécifié

Nos publications