Ivan Le Fou

83 articles
2017 : un an de « Au coin du jeu » et quelques erreurs

Oui, je sais, en plein mois de mars ce n’est plus tellement la saison des bilans. Mais j’avais inauguré l’année dernière le principe d’une chronique qui passait en revue mes principales erreurs de l’année précédente et j’y tiens, même si les sagouins de Presstalis ont occupé ces pages en début d’année.

Canard PC a besoin de l’aide de ses lecteurs

Nous vous alertons depuis quelques mois : la distribution de la presse en kiosque et chez les marchands, dont nous dépendons encore largement, est gravement menacée par la quasi-faillite de son acteur principal, Presstalis (ex-NMPP).

Que Presstalis soit sauvé ou liquidé, c’est Canard PC qui va trinquer

(Résumé de l’épisode précédent) Alors qu’ils s’aventurent depuis 15 ans à faire vivre un magazine papier dont ils fourbissent fiévreusement une toute nouvelle formule, nos fougueux héros apprennent que leur distributeur, le Duc de Presstalis, a décidé autoritairement de garder par devers lui un quatrième des espèces sonnantes et trébuchantes qu’il leur devait en juste rémunération de leurs fiers efforts.

Quantic Dream, l’histoire d’une enquête

Dans le numéro précédent, Canard PC a fait des révélations sur le fonctionnement du studio parisien Quantic Dream. Revenons quelques mois ou semaines en arrière pour mieux comprendre comment nous avons travaillé.

Enquête sur Quantic Dream - Les délégués du personnel nous répondent

Dans le cadre de notre enquête sur le fonctionnement du studio Quantic Dream, nous avions contacté les délégués du personnel de l’entreprise avec une liste de questions pour avoir leur opinion. Ces derniers nous ont répondu collectivement par écrit. Leurs réponses nous étant parvenues trop tard pour être incluses dans le numéro 373 de Canard PC où figure l’article sur Quantic Dream, nous vous livrons ici leur position sur plusieurs des points abordés.

La distribution de la presse papier au bord du naufrage

Depuis quelques mois, le principal acteur de la distribution de la presse papier – Presstalis, anciennement NMPP – a de très gros problèmes financiers. Pour assurer sa propre survie, Presstalis a décidé le 6 décembre de prendre des mesures radicales qui menacent directement la survie des petits magazines, Canard PC compris.

Le jeu de l’évasion

Les questions fiscales sont rarement abordées quand on cause du jeu vidéo. C’est sans doute dû au léger déficit de fun qu’accuse le sujet. Mais puisque nous parlons des pratiques de l’industrie vidéoludique dans ce numéro, faisons un petit point sur ce que l’on sait des astuces d’optimisation fiscale des multinationales du jeu vidéo.

Ne jouons pas avec la neutralité du Net

Ce n’est pas un scoop pour les joueurs, quelle que soit leur plateforme préférée, leur loisir est devenu lourdement dépendant d’une connexion internet. Ce qu’ils ne réalisent pas forcément, c’est qu'ils vont devoir suivre attentivement certaines évolutions législatives sur la régulation des télécoms, pour le bien de leur portefeuille.

Le partage du butin

Dans son dossier très complet du numéro précédent (« Les loot boxes : les éditeurs ont-ils ouvert la boîte de Pandore ? », Canard PC no 369), Louis-Ferdinand Sébum a déjà traité en détail l’histoire et les problèmes posés par l’intégration des loot boxes dans nos jeux, je ne vais pas y revenir. Je voudrais juste me pencher plus précisément sur la justification économique de cette « nouveauté ».

Pourquoi l’e-sport n’est pas encore un spectacle sportif

Le 2 septembre dernier, j’étais invité à Bercy pour la petite finale de la League of Legends Championship Series (LCS) européenne. Et j’ai été très intrigué par cet objet médiatique étrange et complexe, très prenant mais encore balbutiant, qu’est une compétition e-sportive en salle. Je vais essayer de vous expliquer pourquoi et après, c’est promis, je vous laisse tranquille avec League of Legends.