Dossier jeu de plateau

Les jeux WTF - Public Assistance

Rencontre avec Ghislain Masson, créateur de Not Alone

Il y a un peu plus d'un an, lors de l'édition 2016 du Spiel d'Essen, un petit jeu asymétrique a fait beaucoup parler de lui. Un joueur incarnant un prédateur extra-terrestre opposé à tous les autres traque les survivants d'un crash, qui tentent de s'échapper d'une planète hostile. Gros succès, épuisement des stocks, réimpression… Une sacrée surprise que ce Not Alone. D'autant qu'il s'agit du tout premier jeu édité de Ghislain Masson. On l’a rencontré pour évoquer la genèse du projet. Et si vous avez la flemme de lire tous les mots écrits plus bas, on peut gracieusement vous livrer un résumé hyper concis : Not Alone est né sous la douche.

Unlock! vs Exit - La touche escape du jeu de société

Escape : mot anglais signifiant littéralement « s'échapper » ; peut être employé comme diminutif pour escape room – ou escape game. Escape room : expression anglaise signifiant littéralement « nouveau loisir à la mode pour les coquinous aimant résoudre des énigmes entre amis » ; concept repris et adapté avec une étonnante célérité par deux gammes de jeux de société concurrents, Unlock! et Exit.

Les jeux WTF - À la gloire d'Odin

Les jeux WTF - 504

Et aussi, dans les jeux de gestion...

Et aussi, dans les jeux de duel...

Et aussi, dans les party games...

Et aussi, dans les jeux pour débuter...

Entretien avec Sandy Petersen - Interview en (presque) compagnie de H.P. Lovecraft

Sandy Petersen est l'un des concepteurs les plus fascinants et les plus polyvalents de l'histoire du jeu de plateau. Né en 1955, il a commencé sa carrière de game designer chez Chaosium. C'est à lui que l'on doit le jeu de rôle L'Appel de Cthulhu, première adaptation de H.P. Lovecraft, un auteur dont l'œuvre fascine Petersen depuis son adolescence. Il est d'ailleurs devenu l'un des plus grands spécialistes au sein de la pop culture américaine. Passé au jeu vidéo dans les années 90, il a contribué à certains des titres les plus célèbres de la décennie, tout d'abord chez MicroProse (Sid Meier's Pirates! et Civilization) puis Id Software (Doom et de Quake) et enfin, Ensemble Studios (Age of Empires, Halo Wars...). Après avoir donné des cours de game design et conçu des jeux iOS, il est revenu en 2013 à ses premières amours : H.P. Lovecraft et le jeu sur table. Il crée sa société, Petersen Games, et publie en 2015 le jeu de plateau Cthulhu Wars. En janvier prochain sortira Sandy Petersen's Cthulhu Mythos for Pathfinder, un guide pour utiliser le mythe lovecraftien dans une partie de Pathfinder.

Vous pouvez lire aussi

King of Monster Island - Chou, hibou, genou, kaijūs

Richard Garfield, c’est le roi Midas. À quelques exceptions près, ce qu’il touche devient de l’or pour ses éditeurs, des licences sur lesquelles se reposer. Vous savez quoi ? Il a décidé de toucher à la coop'.

Dune : House of Secrets - Fremen. Pour nous, les hommes.

Les deux grandes forces du jeu Detective étaient l’immersion dans la peau d’enquêteurs et les recherches en ligne, sur une base de données fictive ou sur le vrai web. C’était bien, on s’y croyait. Portal Games reprend donc le moteur du jeu pour cette version sur Arrakis, en virant ces deux aspects pour… hein, attendez, quoi ?

Horrifique - Y’en a Cthulhu, mais ça, j’achète

Attaquons tout de suite le Chtonien dans la pièce. Un jeu à la Lovecraft, est-ce qu’il n’y en aurait pas déjà un ? Pas sûr, en fait. L’Appel de Cthulhu mobilise l’univers, mais de façon orientée enquête, avec le fameux Trouver objet caché qu’on finit par mobiliser mentalement au moindre chargeur perdu.

Let's Role - Déjà solide comme un rock

À ma gauche, il pèse 45 kilos et pourrait bien crever d'un rhume, j'ai nommé l'idole des vieux : Roooooll20 ! À ma droite, doté de cuisses larges comme des troncs d'arbre et capable de maîtriser un système de jeu de rôle comme certains matent un taureau : Fouuuuundryyyy ! Et au centre, c'est l'outsider, il bave de rage et veut mettre des patates à tout le monde : Leeeet's Rooooole !

Everybody lies - 120 Batman par minute

On serait tentés d’être accusatif : à force de décliner les jeux et les licences à tout-va, c’est l’intérêt qui va décliner. Détective, c’est à peu près la preuve par pas neuf. Il y avait celui de base, le 16+, et ses deux extensions. Puis une version nommée Saison 1, un peu plus simple d’accès, et Vienna Connection. La version Dune attend sa VF. Et pouf, vient d’arriver en VO et donc plus tard en français la version nananana nananana Batman !