Test jeu de rôle

Alice is missing - Le silence des ados

«C’est vraiment le meilleur jeu de rôle de l’année, vous savez ?
– Votre baguette, c’est aux graines ou normale ?
– C’est tellement intense en émotions, hyper prenant, et il suffit d’avoir une heure trente devant soi…
– Je n’ai pas une heure trente, je travaille, Madame. Je vous ai mis aux graines, c’est un euro vingt.
– Ça se joue entièrement par écrit, et on peut utiliser des GIF ! Vous avez déjà fait du jeu de rôle avec des GIF animés, vous ?
– Bon, maintenant vous sortez ou j’appelle les flics ! »

Mutants & Masterminds, 3e édition - « Somebody saaaaave me »

Lecteurs de comics, adeptes des films de super-héros, n’essayez pas de me faire croire que vous n’avez jamais rêvé d’avoir des super-pouvoirs. Voler, lire dans les pensées, ne jamais être en retard ? Eh bien désormais, plus besoin de maîtriser la langue de Shakespeare pour créer votre ‘Super’, puisque après 20 ans d’attente, le grand classique Mutants & Masterminds arrive enfin dans la langue de Superdupont.

Cats ! la Mascarade (2e édition) - Moi vouloir être chat

« Je me présente, mon nom est Wra’Rou. Si j'enfreins ainsi la Mascarade, c’est que je sais que ma consœur Miou effacera vos mémoires après lecture de ce substitut mémoriel que vous appelez magazine. Vous les simiesques pensez être l’espèce dominante ? Vous avez tout faux. »

Shadowrun 6 contre Anarchy - Choisissez votre Sixième Monde

Vous avez déjà entendu l’expression « brouette de d6 » ? Eh bien, ça vient de Shadowrun. Avec son système de réussites, il y a parfois tellement de composantes à prendre en compte pour chaque action, qu’on se retrouve facilement avec plus de dés que ne peuvent en contenir les paluches de Kahn. Mais ce n’est pas le risque de syndrome du canal carpien qui attire les rôlistes vers Shadowrun, mais plutôt son univers foisonnant dans un futur dystopique fait de magie, de cyber-technologie et de méta-humains.

D&D5 : Le Guide de Van Richten sur Ravenloft / Le Chaudron des Merveilles de Tasha - Mieux vaut trad que jamais

Il aura fallu le temps, tout en subissant les affres d'une communication compliquée mais ça y est, Le Guide de Van Richten sur Ravenloft et Le Chaudron des Merveilles de Tasha sont sur mon bureau, traduits en français*. Alors, est-ce que toute cette attente valait le coup ?

* L'auteur tient à remercier Nyko, qui a rendu l'ingestion de ces 450 pages plus digeste.

Things from the Flood - La France des années 90 - C’est Caen qu’on va où ?

La création d’un immense accélérateur de particules a permis la naissance d’un centre de recherches en Suède : le Loop. Grâce aux avancées technologiques, les années 1980 sont pleines de robots et de possibilités à la limite du fantastique. Bienvenue dans Tales from the Loop.

Dune : Aventures dans l'Imperium - Cet hiver, enfilez un bon Mentat

Aujourd'hui, Robert me rend visite. Sous ses atours bourrus que renvoient son bob à marque de pastis, sa bière bon marché et son marcel trop grand, Robert est pourtant un esthète du verbe. Pour preuve, il se plaint de tourner en rond sur les intrigues politiques de Vampire : La Mascarade et La Légende des cinq anneaux.

Bois Dormant - ZAD a dit…

Ça commence à devenir une habitude de faire des jeux sur « l’après » : après l’apocalypse zombie ou nucléaire, quand le climat ne pourra tellement plus nous voir en peinture qu’on ira se planquer sur Mars, bref, quand l’humanité aura fini de tourner en rond pour se dévorer la queue jusqu’au trognon.

Spire : le soulèvement - En vrai, smieux

Si vous avez trop entendu l’expression « Quoi qu’il en coûte » ces derniers temps, jusqu’à ne plus réellement savoir ce qu’elle signifie, venez l’explorer dans Spire. Espionnage, sabotage, enlèvement, attentat ? Il n’appartient qu’à vous de savoir jusqu’où vous êtes prêt à aller pour combattre l’oppression, quelles relations, quelles valeurs morales vous êtes disposé à sacrifier.

My Little Pony : Tails of Equestria - Ponynitiation

La vie distingue deux catégories de personnes : ceux qui ont vu My Little Pony: Friendship is Magic (MLP pour les intimes) et ceux qui n’en ont strictement rien à carrer. À ces derniers, je fais plein de bisous et les invite cordialement à aller se faire voir chez les Bisounours, ils ne savent pas ce qu’ils ratent. Aux Bros, à ceux qui savent distinguer une Twilight Sparkle d’une Fluttershy, je fais un gros câlin plein d’amitié.

Vous pouvez lire aussi

Horrifique - Y’en a Cthulhu, mais ça, j’achète

Attaquons tout de suite le Chtonien dans la pièce. Un jeu à la Lovecraft, est-ce qu’il n’y en aurait pas déjà un ? Pas sûr, en fait. L’Appel de Cthulhu mobilise l’univers, mais de façon orientée enquête, avec le fameux Trouver objet caché qu’on finit par mobiliser mentalement au moindre chargeur perdu.

Let's Role - Déjà solide comme un rock

À ma gauche, il pèse 45 kilos et pourrait bien crever d'un rhume, j'ai nommé l'idole des vieux : Roooooll20 ! À ma droite, doté de cuisses larges comme des troncs d'arbre et capable de maîtriser un système de jeu de rôle comme certains matent un taureau : Fouuuuundryyyy ! Et au centre, c'est l'outsider, il bave de rage et veut mettre des patates à tout le monde : Leeeet's Rooooole !

Everybody lies - 120 Batman par minute

On serait tentés d’être accusatif : à force de décliner les jeux et les licences à tout-va, c’est l’intérêt qui va décliner. Détective, c’est à peu près la preuve par pas neuf. Il y avait celui de base, le 16+, et ses deux extensions. Puis une version nommée Saison 1, un peu plus simple d’accès, et Vienna Connection. La version Dune attend sa VF. Et pouf, vient d’arriver en VO et donc plus tard en français la version nananana nananana Batman !

Barbarian Kingdoms - Mise au sac

Des jeux de conquête de territoire, il y en a des tonnes. Avec une économie simple et intelligente, il y en a déjà moins. Avec des fortunes qui se font et se défont sur un pari… ah oui, là on a déjà bien écrémé.

Orichalque - La belle de 4X a des yeux de velours

Ne jouez jamais avec un auteur de jeu. Jamais. C’est la pire défaite possible, celle où l’on sait et l’on sent qu’il a mis la pédale de frein et où vous finirez quand même lamentablement derrière.