Inscrivez-vous gratuitement

Faites-vous offrir des articles par vos amis abonnés ! Pas d'amis ? Chouinez auprès des abonnés pour obtenir gratuitement accès aux articles !

Image abonnement par défaut

Abonnez-vous

Accédez au contenu premium, offrez des articles à vos amis, votez pour rendre gratuits certains articles et plein d'autres choses.

Derniers articles Jeu vidéo

Impostor Factory - C’est juste une poussière dans l’œil

« Je voulais juste faire un jeu d’horreur. Je ne sais pas ce qui a déconné », a tweetté Kan Gao pour fêter la sortie de son jeu.

Life is Strange : True Colors - Les goûts et les couleurs

De tous les pouvoirs magiques qu'elle aurait pu obtenir, Alex Chen n'est pas très bien tombée. Elle aurait pu remonter dans le temps, comme Max dans le premier Life is Strange, ou encore faire léviter des objets, comme Daniel dans le deuxième épisode. Elle aurait tout aussi bien pu disposer d'un pouvoir parfaitement inutile, comme celui d'éjecter des boules de coton de son coude ou deviner l'heure exacte sur n'importe quel fuseau horaire, mais c'est encore pire : elle a le pouvoir de voir la couleur de l'aura des gens, de ressentir leurs émotions et de connaître le fond de leurs pensées – avec tous les aspects désagréables que ça implique.

Webbed - Toile filante

Tout le monde s'agglutine autour du PC, comme des bébés Lycosidae sur le dos de leur mère. « Oh, c'est le jeu avec la petite araignée ! », s'exclame Soupape François, dont on se demande ce que deviendra le pseudo la prochaine fois qu'une fumée blanche sortira des cheminées du Vatican. « Je ne t'ai jamais vu aussi heureux d'être une araignée ! », s'enthousiasme Ellen Replay, fidèle à son caractère radieux. C'est un fait, Webbed rend les gens heureux.

Back 4 Blood - Tripes régressives

Treize ans ont passé depuis Left 4 Dead, et nombreux sont les studios qui ont cherché à reproduire sa formule par le biais de contrefaçons à peine dissimulées. Quand la bêta de Back 4 Blood est sortie, tout le monde s'est dit que Turtle Rock était peut-être le seul studio de développement capable de pomper efficacement ses propres jeux. Heureusement, c'est un peu plus que ça.

HighFleet - Soviétique nerveux

J'étais sceptique lorsque David Lagettie, un ancien développeur de Bohemia Interactive devenu homme d'affaires, a sorti MicroProse des oubliettes du jeu vidéo, où cette marque croupissait depuis 2003. J'avais tort. Après l'étonnant Carrier Command 2, il montre avec cet étrange HighFleet qu'il a le nez pour dénicher des jeux inattendus.

My Exercise - Juste fais-le.

Allez, tu peux le faire. Tu peux écrire cet article. Même s’il n’y a pas grand-chose à dire. Fais-le. Tu as la force en toi. Et puis, regarde : tout le monde est là pour t’encourager. Il y a ton chien, des lutins, Bouddha, un ours, un chat, deux moutons qui font des abdos et un oiseau qui vient régulièrement te chier sur le visage.

Test jeu vidéo

FIFA 22 - FUT, mode d’emploi

Je peux bien vous l’avouer : après une semaine à jouer à Fifa 22 comme un altermondialiste, j’ai failli craquer. Le point de bascule ? Un match en ligne que je maîtrisais parfaitement jusqu’à la mi-temps : 2-0, 64 % de possession, contrôle de la balle au milieu de terrain, ça coulisse bien sur les ailes. En tailleur sur mon canapé, j’inspire, j’expire, tout est sous contrôle. Et puis le mec en face, un certain Freddy888, fait rentrer Romeo Lukaku, qui m’en plante trois fois de suite. Score final : 3-2. Je pose calmement la manette sur la table basse, et me précipite dans l’entrée de mon appartement. Je reviens avec ma carte bleue, et clique sur l’onglet « Boutique » du mode Fifa Ultimate Team.

Medieval Dynasty - Ma vie, mon village

Ah, les Polonais. Ce sont les nouveaux pionniers du jeu vidéo. Ils inondent Steam de titres sans queue ni tête, de simulateurs complètement pétés, juste pour voir si ça peut marcher. Et ils ont raison, car parfois, ça marche. Medieval Dynasty est une nouvelle preuve de la résilience extraordinaire de ce grand peuple.

Tales of Arise - L'amour lui va si bien

C'est compliqué l'amour. Peut-être que plus c'est simple, plus c'est compliqué ? Prenez Alphen et Shionne, les deux personnages principaux de Tales of Arise, par exemple. Shionne est affublée d'une terrible malédiction : quiconque la touche subit une blessure atroce. Alphen, quant à lui, ne peut pas ressentir la douleur. Ils sont faits l'un pour l'autre. C'est simple. Et pourtant, c'est compliqué.

À venir jeu vidéo

Arcadian Atlas - C'est comme Fallout Tactics

Si j'en crois la description de la page Steam, Arcadian Atlas est un jeu de rôle tactique en 2D isométrique. Tu entends ça Izual ?!? Un jeu de rôle tactique en 2D isométrique ! Comme Fallout Tactics, comme Divinity : Original Sin (presque), comme tous tes jeux préférés. De quoi ? Les screenshots ? Mais non, c'est du placeholder, regarde pas. C'est comme Fallout, tu vas voir. C'est pareil.

Oxenfree 2 : Lost Signals - On prend les mêmes et on recommence

Il y avait quelque chose d'assez magique dans Oxenfree, sorti en 2016, qui constituait le tout premier jeu développé par Night School Studio. C'était peut-être son scénario, qui mettait en scène un groupe d'adolescents en passe de quitter le lycée, et qui découvraient par hasard une faille spectrale sur une île marquée par un passé militaire.

Cult of the Lamb - Le Seigneur des agneaux

Imaginez que les petits animaux satanistes de l'épisode de Noël de South Park (ceux qui avaient une certaine inclinaison pour les « orgies dans le sang ») aient leur propre jeu vidéo, et vous aurez une mince idée de ce que va être Cult of the Lamb, dont la sortie est prévue pour 2022. Ce qu'on sait pour le moment, c'est que ça racontera l'histoire d'un adorable petit agneau qui a échappé de peu à un abattage et qui cherche désormais à établir son propre culte. Le jeu se déroule dans un monde généré de manière aléatoire qui se divise en cinq régions, et c'est une sorte de mélange entre le roguelike et le jeu de gestion : il faut combattre des vagues d'ennemis impies, mais aussi assembler des ressources pour construire de vastes structures à votre gloire. Pour être honnête, je n'ai pas encore tout compris et je me méfie de la catégorie très spécifique des jeux à bovidés décalés depuis Goat Simulator, mais les animations sont très jolies, les combats ont l'air rigolo, et le concept est suffisamment étrange et original pour apaiser les doutes qui sommeillent en moi.

Dossier jeu vidéo

En chantier

Balsa Model Flight Simulator - Le créateur de Kerbal Space Program redescend sur Terre

Felipe Falanghe, père de Kerbal Space Program, nous l'avait dit lorsque nous l'avions interviewé il y a plusieurs années : ce qu'il aime faire, c'est construire des machins pour les envoyer dans le ciel. Après les glorieuses fusées kerbaliennes, le Mexicain le plus célèbre du jeu vidéo reste dans le même thème et nous propose cette fois un simulateur d'aéromodélisme.

Death Trash - Chair et tendre

Jouer enfin à Death Trash est une expérience étrange. Il faut dire que depuis l'annonce du jeu en 2016, les screenshots et les trailers qui se sont succédé n'en disaient presque rien. Ils ne montraient qu'une suite de tableaux en pixel art, pleins de créatures surréalistes et de grosses tumeurs. Death Trash, à mes yeux, était davantage une série de concept arts qu'un véritable jeu, pourvu d'un gameplay. Et ce n'est peut-être pas un hasard.

Gunner, HEAT, PC ! - J'irai obus de mes rêves

Oui, merci, enfin un vrai jeu de tank ! Avec plein de gros tanks ! Qui tirent sur d'autres gros tanks ! Avec des obus qui font boum, des mitrailleuses lourdes qui font tac-tac-tac et un système de dégâts tellement précis que je sais combien de testicules a explosés mon dernier tir sur un équipage de char soviétique ! Pas de doute, le jeu vidéo est un art.