À venir jeu vidéo

Assassin's Creed Origins - Vous reprendrez bien du désert ?

C'est une tradition chez Ubisoft : les contrôles sont modifiés à peu près à chaque Assassin's Creed, sans que cela n'entraîne de réelle différence dans le jeu. Quand un monsieur d'Ubi Montréal m'a indiqué que tout avait changé pour Assassin's Creed Origins, que cette fois c'était du sérieux, je lui ai expliqué qu'il était bien gentil mais que j'étais un professionnel de la profession, qu'on m'avait déjà fait le coup plusieurs fois et que ça allait bien comme ça. Ensuite, au moment d'appuyer sur le bouton pour courir, j'ai donné un énorme coup de massue à un passant.

Anno 1800 - Retour aux fondamentaux

La légende raconte qu'il pleuvait ce soir-là, dans le petit village bavarois de Schtründfzelbaden. Nous étions en 1997 et Günther travaillait dans sa chaumière sur son grand projet : un jeu vidéo baptisé Anno. C'est alors qu'une étrange entité surnaturelle se matérialisa devant lui...

Semblance - Pâte-forme à modeler

Bad North - Boussole mio

The Crew 2 - Durite soufflée

OK. Donc le monde ouvert de The Crew 2 ne prendra pas place sur une île fictive, mais bien aux États-Unis. Ne me demandez pas où j'étais allé chercher cette idée bizarre, dont j'étais convaincu depuis l’annonce du titre lors du dernier E3, mais elle m’a bien fait passer pour un con auprès des développeurs.

Biomutant - L'animal est fait

Traditionnellement, depuis les Accords de Disney signés à Miami en 1996, les jeux vidéo avec de petits animaux sont réservés aux enfants ou, à l'extrême rigueur (depuis l'appendice signé en 2012 à San Francisco), aux adultes amateurs de vieux jeux vidéo pour enfants. Je suis au regret de vous annoncer que Biomutant viole tous ces traités comme s'ils n'avaient jamais existé.

Mount and Blade II : Bannerlord - Il est très poli

« Bonjour, soyez les bienvenus à cette présentation de Mount and Blade II : Bannerlord ! », nous dit le développeur. Avec son bronzage et son sourire Ultra Brite, ce mec pourrait facilement passer pour un animateur de camp de vacances, ce qui tranche avec les derniers gars de Taleworlds que nous avions croisés, eux qui étaient tous gris et à deux doigts de fondre en larmes. Oui, les créateurs de Mount and Blade ont la patate, au point de nous avoir laissé jouer pendant une demi-heure au multi de Bannerlord.

Need For Speed : Payback - Seul dans berline

Jean-Claude aimait la vitesse, les belles voitures, les grosses cylindrées. Mais Jean-Claude ne s'était pas fait que des amis, il avait vexé des gens puissants et malintentionnés, qui prirent plaisir à transformer sa vie en enfer. Alors Jean-Claude, en manque de vitesse à jamais, a préparé sa vengeance.

Wolfenstein II : The New Colossus - Colosse aux pieds agiles

Voici en gros comment seront présentés les événements dans les livres d'histoire, que personne ne prendra au sérieux : « À l'été 2014, une bande de jeunes hommes sexuellement frustrés lança une campagne de harcèlement visant des développeuses et journalistes de jeu vidéo. Cette campagne a été l'un des principaux canaux de recrutement de l'alt-right, mouvement protofasciste qui, fin 2016, a contribué à l'élection d'un gâteux dont le principal conseiller était le cofondateur d'un site d'extrême droite. Six mois plus tard, des nazis défilaient dans les rues de Virginie. Mais l'industrie du jeu vidéo, chez qui tout avait commencé, ne resta pas sans réagir : au tournant de l'année 2018, de Far Cry 5 à Wolfenstein II, sortirent plusieurs titres qui mettaient en scène la droite radicale américaine. » D'avance, souhaitons bon courage aux profs du XXIIe siècle.

Vous pouvez lire aussi

Teenage Mutant Ninja Turtles: Shredder's Revenge - Tortues Ninja, Tortues Ninja ♫

Prenons deux minutes pour analyser ces paroles : « Tortues Ninja, Tortues Ninja ! Tortues Ninja, Tortues Ninja ! Tortues Ninja, Tortues Ninja ! Cowabunga le cri des ninjas ! » Avouez qu'en matière d'introduction, ça se pose là : deux mots, six répétitions et vous savez déjà l'essentiel, à savoir que ça va parler de tortues devenues ninjas. Eh oui, c'est tout à fait normal en 1987. Par contre, il est temps de vous révéler l'infâme vérité.

Mask of the Rose - À Londres, des jeunes filles en fleurs

Steam est gentil. Steam est mon ami. Il m'informe, avant que je ne télécharge la démo de Mask of the Rose : « Ce jeu ne ressemble à aucun des jeux auxquels vous avez joué auparavant, c'est pourquoi il nous est difficile de savoir s'il pourrait vous intéresser. » C'est un peu vrai, ami Steam, ami de mon cœur. Mask of the Rose ne ressemble à aucun autre jeu. C'est un peu faux aussi.

Nine Sols - Dévoué corps et lame

Après les jeux d'horreur Detention et Devotion (vous savez, le jeu qui a tristement été retiré de Steam à cause d'une petite blagounette sur Xi Jinping), le studio taïwanais Red Candle planche sur un jeu d'action/plateforme en 2D dessiné à la main et inspiré par le gameplay de Sekiro. En un mot comme en cent : vous allez souffrir, mais ce sera mis en scène par de très beaux dessins colorés.

Prochainement, dans une galaxie lointaine - La Guerre des Étoiles aura bien lieu

Disney a lâché quatre milliards de dollars à George Lucas pour s'approprier Star Wars. Alors il faut rentabiliser l'affaire. Mettant fin au monopole historique d'Electronic Arts sur la licence (qui n'en avait d'ailleurs rien sorti de très glorieux), Mickey a fait la tournée des popotes pour proposer sa belle licence à un maximum de monde. C'est un petit tsunami de jeux Star Wars auquel il faut s'attendre dans les prochaines années, alors faisons le point sur ceux qui sont annoncés sur PC.

Immortality - Claque de fin

C’est très mal, je sais. Il ne faut jamais accorder sa confiance aveuglément à un seul développeur, aussi doué soit-il. Il faut aussi se rappeler que la politique des auteurs a tendance à éclipser toutes les personnes qui participent à la conception d’un jeu, et à faire enfler les chevilles de ceux qui se voient glorifiés au détriment du reste de leur équipe. Et pourtant, j’ai trépigné de joie quand j’ai appris la sortie du « nouveau Sam Barlow », prévue pour cet été.