Au coin du jeu

Où et comment va Canard PC ?

En 2022, face aux effets conjugués de la pandémie et de la guerre en Ukraine, Canard PC et Presse Non-Stop (sa société éditrice) se sont trouvés dans une situation économique très dangereuse. Qu’en est-il aujourd’hui alors que notre réorganisation se poursuit ?

Retour sur l’année 2022 des chroniques “Au coin du jeu”

Tous les ans depuis 2017, j’essaie de me livrer à un petit exercice d’autocritique et de conduite au rétroviseur : un retour sur les erreurs ou ratages de mes chroniques « Au coin du jeu » de l’année précédente. Allons, tête basse, faire un tour en 2022, pour voir.

Rachat d’Activision par Microsoft : quand l’Europe s’en mêle

Annoncé en janvier 2022, le rachat spectaculaire d’Activision Blizzard par Microsoft pour 68 milliards de dollars (soit un Twitter et demi, quand même) rencontre des difficultés inattendues face aux autorités de régulation antitrust.

GTA 6 : arnaque, leak et game design

Ainsi donc, Rockstar s’est fait hacker et de petits aperçus de l’état actuel du prochain Grand Theft Auto (le GTA 6 donc) se sont répandus aux quatre coins du Web durant le week-end du 17 et 18 septembre. Avec un peu de recul, quelles conséquences peut-on entrevoir pour l’éditeur, pour le jeu, pour le public ?

Exclu, mais pas trop (mais un peu quand même)

La fin des exclusivités console n’est pas pour aujourd’hui. Si Sony comme Microsoft sont un peu plus détendus sur la question, c’est surtout parce que la notion d’exclusivité a un peu évolué.

Récession de rattrapage pour l’industrie du jeu vidéo

C’est l’été. On ne va pas se le cacher, le soleil, les vacances et la joie des enfants, c’est très lassant. Donc pour changer un peu, je propose qu’on discute récession et crise économique. Parce que oui, on dirait bien que pour l’industrie du jeu vidéo, la bamboche, c’est terminé.

Canard PC perd des plumes

Notre volatile va traverser une zone de turbulences, veuillez regagner votre tranchée, attacher votre ceinture, mettre un casque, enfiler des gants et endosser ce parachute blindé par-dessus votre gilet pare-balles. Sale temps pour les canards sauvages.

2022, Gamus Horribilis

« C'est trop calme... J'aime pas trop beaucoup ça... J'préfère quand c'est un peu trop plus moins calme… »

Spartacus ne fait pas la révolution

Depuis quelques mois, la presse de jeux vidéo bruissait d’une rumeur : avec le « Projet Spartacus », Sony se préparait à concurrencer l’offre d’abonnement Xbox GamePass de Microsoft, sans que l’on sache vraiment quelle forme prendrait cette riposte. On sait désormais qu’il n’en est rien.

Le jeu vidéo contre la Russie

Suite à l’émoi international suscité par la guerre déclenchée par la Russie en Ukraine le 24 février 2022, les pays occidentaux ont mis en place des sanctions économiques et financières exceptionnelles contre l’agresseur. Certains acteurs de l’industrie du jeu vidéo ont également été contraints de réagir.

Vous pouvez lire aussi

Mewgenics - The Binding of Whiskas

Comme le dit probablement l'une de ces fables de La Fontaine que personne ne connaît et qui porte un nom grotesque du genre Le Coucou et l'Hippopotame : « Rien ne sert de faire beaucoup, il convient de faire bien. » Ainsi d'Edmund McMillen qui, en une poignée de jeux, dont un en Flash et un spin-off, a su s'imposer, à tel point que chacun de ses projets est désormais un événement, même lorsque ledit projet est complètement perché.

Atomic Heart - Il est presque Prey

Pendant cinq ans, Atomic Heart est resté nimbé d’une aura de mystère. Lorsque le jeu s’est dévoilé par bribes, il a laissé apercevoir une sorte de BioShock soviétique. Sauf que la fois d’après, on pensait plutôt à un Stalker linéaire. Et puis à un Half-Life ouvert. Bref, on était largués. Jusqu’à ce que mi-janvier, un mois avant la sortie officielle, le studio Mundfish nous invite à jouer plusieurs heures à Atomic Heart pour en avoir le cœur atomique net une bonne fois pour toutes.

Fortune's Run - Deus Ex pris qui croyait prendre

Depuis combien de temps on n'a pas mangé une bonne immersive sim ? Allez, on va faire comme si Prey, Deathloop et Dishonored n'étaient jamais sortis pour remonter jusqu'au temps des dinosaures, avec Deus Ex et Thief. Non pas que ça ait une quelconque logique, hein. C'est juste que j'aime bien avoir raison, surtout quand je balance des assertions sans fondement.

Les attentes 2023 de la rédaction - Parce qu'on ne fera pas pire que 2022, hein ? Allez.

Des deux années secouées dans tous les sens par le Covid, 2022 sera sans aucun doute celle qui aura été la plus touchée. « Anus horribilis », comme l'aurait si bien dit Elizabeth II, ou un médecin qui voudrait vous annoncer l'apparition d’hémorroïdes dans un trait d'humour.

Hogwarts Legacy, Atomic Heart, Dordogne - Les attentes d’Izual pour 2023

Sans surprise, l’année prochaine j’attends surtout un grand jeu magique, en monde ouvert, où un héros aux cheveux en bataille se bat contre les forces des ténèbres, le tout étroitement lié à des romans. Je parle bien sûr d'Alan Wake 2.