News jeu vidéo

Changements mous et disques durs

Toujours à la pointe de la modernité et en perpétuelle mutation, Steam… Ah non attendez si c’est Steam le sujet, je dois refaire mon intro. Toujours à la traîne avec une ergonomie qui change (en pire) une fois tous les dix ans, Steam s’est tout de même un peu mis à la page ce mois-ci avec une section téléchargements plus agréable à l'œil. La nouveauté que je préfère toutefois, c’est l’ajout d’un utilitaire pour identifier facilement quels jeux prennent de la place sur nos disques durs, accessible dans les menus Steam > Paramètres > Téléchargements > Dossiers Steam. C’est une si bonne idée que d’autres logiciels proposent ça depuis des lustres – perso j’utilise Glary Utilities et j’en suis ravi, on peut même l’utiliser pour faire le ménage dans les softs qui ralentissent le démarrage de Windows. I.

Insomniac Games, le studio derrière les derniers Spider-Man, a annoncé bosser sur un jeu Wolverine pour la PlayStation 5. Et attention scoop, le jeu aura un ton « mature », comme on dit en anglais lorsqu’on veut signifier qu’il y aura des seins et des gens qui pleurent. I.

Vendredi tout est permis

Le très respectable site Gamasutra (récemment renommé Game Developer, mais je méprise ce choix) nous apprend que chez les canadiens de Brace Yourself Games, les salariés passent désormais leur vendredi à bricoler des projets perso, tout en étant payés la même chose. En test depuis six mois, la mesure n’a pas créé de baisse de productivité dans le studio de Crypt of the Necrodancer, Phantom Brigade et Industries of Titan, ce qui prouve une nouvelle fois que, attention révélation choc, des employés contents bossent mieux. Ça prouve aussi que 35 heures de travail hebdomadaire ça ne sert à rien et c’est beaucoup trop pour des emplois de bureau où tout le monde passe de toute façon la moitié de son temps à glander, mais ça je le garde pour moi, le monde n’est pas prêt à l’entendre. I.

Les jeux sont faits, rien ne va plus

Vous avez hâte de jouer à Dying Light 2 et Total War : Warhammer 3 ? Il va vous falloir un peu de patience, car les deux jeux viennent d’être repoussés à début 2022 – le 4 février pour Dying Light, et sans date précise pour le troisième Total War à base d’elfes. Une bonne nouvelle, déjà parce qu’un report signifie en général un jeu mieux fini à l’arrivée ainsi que, parfois, des développeurs moins exsangues. Et puis quand même, ça fait plaisir de voir que les deux jours de 2022 qui restaient dépourvus de grosse sortie sont enfin remplis. Oui, pour celles et ceux qui ne suivent pas, on se prépare une année monstre avec la sortie de tous les projets qui n’ont pas pu être finis pendant les confinements parce que ça saoulait tout le monde, comme Elden Ring, Starfield ou la campagne présidentielle française. I.

L'empire Twitch contre-attaque

Dans le havre de bienveillance que constitue la communauté Canard PC sur Twitch (et grâce à nos fabuleux modérateurs, surtout), il est rare de lire autre chose que des commentaires qui flattent les talents incontestés d'ackboo pour aligner des convoyeurs sur Satisfactory. C'est malheureusement loin d'être le cas partout, et Twitch vient enfin de réagir en attaquant en justice deux utilisateurs accusés d'avoir coordonné des raids malveillants, avec des flux de messages racistes, sexistes et homophobes. « Nous espérons que cette plainte mettra en lumière l'identité des individus qui coordonnent ces attaques contre des membres de notre communauté, de même que les outils qu'ils exploitent, et qu'elle permettra d'y mettre fin », a confié un porte-parole de Twitch à PC Gamer. C'est une première mesure qui fait plus figure d'exemple qu'autre chose, mais c'est déjà un premier pas. ER

 

C'est de la review-bombe, bébé

Life is Strange : True Colors a reçu des critiques globalement positives sur Steam, mais fait actuellement l'objet d'un review-bombing en Chine. Une grande partie des commentaires négatifs rédigés en mandarin se plaignent de la présence d'un drapeau tibétain dans l'un des magasins du jeu. « Mettre un drapeau qui fait écho à l'indépendance du Tibet dans un jeu adoré par de nombreux joueurs chinois relève de l'ignorance totale », peut-on lire sur une des critiques, tandis qu'une autre se résume à dire « Le Tibet fait partie de la Chine ». Ce n'est pas la première fois qu'un jeu comportant un élément défavorable au gouvernement chinois fait l'objet d'un review-bombing, comme l'a montré le cas du jeu taïwanais Devotion, retiré de la plateforme pour avoir placé une référence à Xi Jinping et Winnie l'ourson (alors que comme chacun sait, le président de la République de Chine lui préfère largement Peppa Pig). ER

La dernière conférence PS5 a été placée sous le signe des adaptations, des remakes et des suites que personne n'attendait, mais bon, ça veut aussi dire qu'on a le droit au retour d'Alan Wake pour le 5 octobre – dont le remaster sera dépourvu de panneaux Verizon et de piles Energizer qui nous lâchent au bout de trois minutes (ce qui constituait une très mauvaise publicité pour eux, quand j'y pense). ER

Trois petits tours et puy s'en vont

Le seul souvenir qu'il me reste du Puy du fou, c'est la fois où j'ai voulu commander un Coca dans une auberge dont le serveur avait visiblement reçu pour ordre de ne jamais sortir de son personnage médiéval. Pour seule réponse, j'ai eu le droit à quelque chose comme « Je n'ai jamais ouï dire de cet étrange breuvage, gente dame », ce qui est une certaine vision de l'Enfer pour une enfant de dix ans qui aurait mille fois préféré aller au Futuroscope (et qui voulait surtout boire un Coca). Si je vous parle de ce souvenir traumatisant, c'est parce que Microids vient d'annoncer qu'un jeu inspiré par le parc d'attractions vendéen verrait le jour en 2022, qu'on y suivra une histoire originale qui nous emmènera dans trois univers différents, et j'ai déjà des frissons rien qu'en imaginant les dialogues des PNJ. ER

« Gnagnagna les consoles caca », me disait encore ackboo avant de retourner jouer avec ses figurines de fusées au milieu des crottes de chien. Eh bien vous auriez pu regarder la conférence PlayStation tout de même, car il y a eu deux annonces intéressantes pour vous les geeks : KOTOR va avoir droit à un remake et Uncharted 4 et son stand-alone seront disponibles sur PC en 2022. N.M.

La nouvelle guerre de l'opium

Après avoir régulé l'accès des jeux vidéo en ligne aux mineurs à 3 heures par semaine (voir aussi Au coin du jeu), le gouvernement chinois continue sa guerre contre ce que son office de régulation, le NAAP, qualifie « d'opium spirituel ». Après une réunion entre le gouvernement, ses différents bureaux et des éditeurs, le pays a décidé de ralentir (voire de suspendre, selon certaines sources) l'approbation de nouveaux jeux en ligne. Par ailleurs, les régulateurs somment les développeurs de « rompre avec le seul objectif de faire du profit » en réalisant des jeux qui soient moins addictifs et... moins efféminés. Super ambiance. Après l'immense succès de Genshin Impact à l'international, c'est un peu dommage de brider à tel point la créativité de tout un peuple, mais que voulez-vous, comme disait Mao : « De toute façon, dans ce pays, les gens n'aiment pas la réussite ». N.M.