News jeu vidéo

Le tonton flingueur

On vient d'apprendre le décès de Bernie Stolar, survenu à l'âge de 75 ans. Si vous ne connaissez pas le nom de Stolar, vous connaissez sans doute son œuvre, puisqu'il a été de tous les bons coups. Président de Sony Computer America au moment du lancement de la Playstation, il a été responsable du line-up de lancement de cette dernière. Il a ensuite pris la tête de Sega America et, à peine arrivé, a défendu l'abandon de la Saturn, qu'il jugeait dépassée, au profit d'une console de nouvelle génération, qui deviendrait la Dreamcast. Dans une interview au site VentureBeat, il expliquait aimer cette industrie qui lui donnait l'occasion de côtoyer des gens bourrés d'enthousiasme et de conseiller des PDG de trente ans de moins que lui. Ce qui, il faut le reconnaître, est quand même plus sympa que de finir sa vie dans un EHPAD au Touquet. LFS

Boys will not be boys

Sur son compte Twitter, assez rigolo vu qu'on se sait jamais s'il va y poster des selfies chelous, des motivational images pétées ou des éloges de Guillaume Musso, Hideo Kojima a expliqué il y a quelques jours avoir arrêté de regarder la série télé The Boys après seulement trois épisodes, au motif qu'elle était trop proche d'un projet de jeu qui lui trottait dans la tête depuis quelque temps, où deux détectives auraient été aux prises avec des héros maléfiques. Le projet a donc été mis en pause et on suit désormais avec attention le compte Twitter d'Eric Kripke, le créateur de The Boys, pour savoir si lui aussi a renoncé à une série mettant en scène un type qui marche en silence pendant des plombes après avoir joué à Death Stranding. LFS

Prolonger la souffrance

Vous aimez ça, les décors déprimants tirés tout droit d'une pochette d'album de death metal albanais ? Vous adorez vous faire violenter par des monstres dégueulasses qui vous prennent 2000 points de vie à chaque pichenette ? Alors vous serez ravi d'apprendre le déferlement prochain d'un (modeste) torrent de jeux From Software. Quelques mois après la sortie d'Elden Rings, Hidetaka Miyazaki révèle au site 4gamers.net (en japonais, bon courage) qu'un titre dont il n'avait jamais parlé jusqu'à présent en est à la phase finale de son développement. Cela pourrait être Armored Core 6 – des rumeurs disent qu'il est en chantier depuis 2017, mais rien n'est certain. En parallèle, le studio vient de poster plus de vingt nouvelles offres d'emploi pour plusieurs projets (là aussi, en japonais) et vous pouvez être certain qu'aucun de ces futurs jeux ne sera un clone de Stardew Valley. A.

Overwatch est mort, vive Overwatch

Lors d'une séance de question/réponse sur le site Reddit, Blizzard a confirmé qu'Overwatch vivait désormais ses dernières semaines, et qu'Overwatch 2 le remplacerait purement et simplement à partir du 4 octobre. Traduction : Overwatch 2 n'est pas une vraie suite, mais bien une grosse mise à jour déguisée, accompagnée d'un passage en free-to-play. On ne sait pas encore si le mode 6 vs 6 d'Overwatch survivra au passage à Overwatch 2 (qui ne propose que du 5 vs 5, plus nerveux, mais pas forcément au goût de tout le monde). Sinon, vous pouvez toujours retourner sur l'Overwatch originel, plus connu sous le nom de Team Fortress 2 : Valve vient justement de sortir une mise à jour qui corrigent d'énormes bugs vieux de plusieurs années, suite à la campagne « Save TF2 » démarrée il y a un mois par sa communauté. A.

Comme des hyènes

The Creative Assembly vient de dévoiler son mystérieux jeu de shoot à la première personne, et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils sont loin de l'ambiance historico-sérieuse de leurs Total War habituels. Nous y jouerons le rôle d'un voyou de ghetto spatial, dont le gagne-pain consiste à voler des objets pop culture chez les milliardaires qui habitent désormais Mars (car la Terre, figurez-vous, a disparu). Il faudra par exemple dérober des figurines Sonic et des Rubik's Cube, en se battant en apesanteur avec des flingues futuristes. Voilà voilà, j'espère que ça vous fait plaisir. Le jeu est prévu sur PC et consoles, mais n'a pas encore de date de sortie. A.

Microsoft confirme qu'une pénurie de contrôleurs Xbox touche l'Europe et, dans une moindre mesure, les États-Unis. Ils vont tenter de réapprovisionner les stocks dans les prochaines semaines. C'est le moment de refourguer le vôtre sur Le Bon Coin pour 500 € (non négociable). A.
Fall Guys : la chute

On s'y attendait depuis le rachat par Epic du studio Mediatonics l'année dernière : Fall Guys a été retiré de Steam « à la demande de son éditeur ». Il devient ainsi une exclusivité Epic Game Store. Vous me direz que ça n'est pas grave, que le jeu est de toute façon free-to-play, et que ceux qui l'ont acheté sur Steam continueront de recevoir les mises à jour. Rocket League a subi exactement le même sort, pour les mêmes raisons, et le soleil ne s'est pas arrêté de briller. Mais c'est dommage. Dommage parce que la stratégie d'Epic pour tenter de se faire une place face à Steam ne consiste pas à améliorer son service, ses prix ou ses (piteuses) fonctionnalités, mais à segmenter le jeu vidéo PC à coup de rachats. Et vu la réaction des joueurs, ça ne semble pas être la bonne stratégie. A.

Creative Assembly retourne à la première personne

Les développeurs anglais de The Creative Assembly, réputés pour leur énorme franchise de jeux de stratégie Total War, bossent en secret depuis quatre ans sur un nouveau first-person shooter de science-fiction. Vous me direz que ça n'est pas vraiment leur spécialité, et ce serait oublier, jeune arrogant, qu'ils ont sorti Alien Isolation en 2014, l'un des jeux d'horreur à la première personne les plus marquants de la dernière décennie. L'équipe d'Alien Isolation est évidemment aux manettes sur ce nouveau projet. D'après ce que les pontes du studio ont déclaré au magazine Edge, leur nouveau jeu-mystère semble s'inspirer d'un univers déjà existant et sera le point de départ d'une nouvelle franchise ambitieuse. A.

Starfield, c'est avant tout de l'artisanat

Il n'aura pas fallu trois secondes aux ronchons pour se plaindre que Starfield s'étende sur un millier de planètes différentes. Leur argument : « si Bethesda fait un univers aussi grand, tout va être généré procéduralement et ça sera nul, gneu gneu gneu ». Indigné, Todd Howard s'est levé de son siège pour déclarer à IGN que Starfield contiendra « plus de contenu fait main que n'importe lequel de nos autres jeux ». La quête principale permettra aux joueurs de visiter principalement des lieux où chaque polygone aura été soigneusement taillé par un développeur stressé, tandis que les quêtes annexes nous enverront vers des planètes aux décors un peu plus procéduraux. Accessoirement, il dévoile que le jeu aura au moins 200 000 lignes de dialogues, soit trois fois plus que Skyrim, ce qui devrait calmer les angoissés du contenu. A.

Une news au vitriol

Ouais, ok, je ne suis pas allé chercher le titre de la news très loin, puisque 11Bits, le studio à l'origine de This War of Mine et Frostpunk, va éditer un RPG baptisé Project Vitriol, développé par Fool's Theory (Seven : The days long gone). Comme Louis-Ferdinand Sébum, le jeu sera « profond, moralement ambigu et destiné à un public averti » et se déroulera à Varsovie au début du XXe siècle, lieu et époque riants s'il en est. D'après Jakub Rokosv, le chef du projet, il prendra pour cadre « la dimension ésotérique de la réalité, cette partie sombre du monde que la plupart des gens ne voient pas et dont nous n'avons même pas conscience », et qui est « là, tapie dans chaque coin. Elle nous observe dans l'ombre et nous fait payer son tribut ». Une annonce, j'imagine, réalisée avec une lampe torche sous le menton et qui s'est terminée par un grand « bouh ! ». N.M. 

Vous pouvez lire aussi

Metal: Hellsinger - Promenade dans les chants

Je vais être honnête : Hellsinger a bien failli passer sans me faire réagir. Direction artistique peu inspirée, gameplay de Rhythm-FPS classique et... Attendez, c'est pas White-Gluz au chant là ?

Endless Dungeon - Mon quart d'heure de gloire

En 2012, les Français d’Amplitude sortaient Dungeon of the Endless, un fascinant petit roguelike tout en pixel art auquel je dois une partie de mes notes catastrophiques à la fac. Aujourd’hui, le studio reprend le chouette concept de son jeu de jadis dans une suite spirituelle plus moderne, plus vaste et plus ambitieuse.

Nivalis - Blade Runner pour auto-entrepreneur

Voici donc (pour moi en tout cas, et les autres ont tort) la plus belle surprise de ces annonces de printemps. Résumons la situation.

Warhammer 40,000: Boltgun - Droit dans ses bolts

Et si la malédiction des jeux vidéo Warhammer était sur le point d'être levée ? Vous pensez que j'exagère ? Permettez-moi de dresser la liste des jeux annoncés ou détaillés lors de l'E3 : Space Marine 2, Darktide, Rogue Trader, Blood Bowl 3, Shootas, Blood & Teef et bien entendu Boltgun.

Pentiment - Une belle bande d'enluminés

Oyez, oyez, voici venu le dernier-né d'Obsidian, une aventure narrative inspirée des enluminures de manuscrits anciens qui se déroule dans les Alpes bavaroises du XVIe siècle – un lieu visiblement aussi chargé d'histoire que de meurtres sanglants.