News jeu vidéo

Norman Reedus, qui a joué le pantin articulé de Death Stranding, s'est confié à un journaliste brésilien : « Je pense que nous allons faire un Death Stranding 2. C'est en cours de négociation ». Alors bonne négociation, Norman. A.

Encore un studio qui abuse des stagiaires

Vous avez bien sûr entendu que George R.R. Martin, le créateur de Games of Thrones, bossait sur Elden Ring, le prochain jeu de From Software. Et vous vous êtes dit « chouette, lire du GRRM dans mon Dark Souls-like, ça va être vachement cool ! » Raté. L'ami George, qui peine déjà beaucoup à terminer le dernier tome de sa saga, n'écrira pas une seule ligne visible dans le jeu. Le producteur Hidetaka Miyazaki, qui a fait les textes in-game des Dark Souls, s'en chargera. Martin, lui, a simplement participé à la création du lore d'Elden Ring, de son univers, de son arrière-plan narratif. Il ne serait intervenu qu'au tout début du développement du jeu, et aurait rendu le fruit de son labeur il y a bien longtemps. On murmure qu'il s'agit d'une douzaine de lignes griffonnées sur une serviette en papier du McDo' accompagnée de la photocopie de son RIB. A.

Les employés d'Unity3D, jusqu'ici fiers de bosser pour l'entreprise sans qui le catalogue Steam contiendrait probablement 90% de jeux ineptes en moins, tirent la tronche depuis qu'ils ont appris que leur boîte travaille pour le Département de la Défense américain via un département surnommé « GovTech », chargé de fournir des outils de machine learning à l'armée. LFS

La mort en ligne

Pendant que, du Momo Challenge au Blue Whale Challenge, se suivaient les légendes urbaines sur des jeux internet qui inciteraient les enfants au suicide, un terrible drame passait inaperçu : le suicide des plateformes. Après Tumblr, qui s'est défenestré sous les yeux d'une foule horrifiée en 2018, c'est OnlyFans qui a annoncé qu'il n'autoriserait plus de contenu sexuellement explicite, sous la pression des banques chargées d'encaisser les paiements. Suite à une campagne organisée par la plateforme, les banques seraient toutefois en train de revoir leur position, et le changement de règles est actuellement sous l'effet d'un moratoire. Notez néanmoins qu'à compter de 2022, Canard PC ne proposera plus de contenu jeu vidéo. Vous continuerez néanmoins d'y retrouver les « papiers culture » qui, nos actionnaires en sont convaincus, sont la principale raison du succès de notre magazine. LFS

Enfants terribles

Roblox, dont la capitalisation boursière est aujourd'hui sept (7 !) fois plus importante que celle d'Ubisoft (Ubisoft !!) est sous le feu des critiques. La plateforme, pensée pour qu'enfants et ados puissent créer et vendre facilement leurs jeux, et qui ne cesse de répéter à des enfants de dix ans qu'ils vont pouvoir « earn serious cash » (ce qui déjà, bon…), souffre de pratiques commerciales bien cradingues : store gigantesque dans lequel il est impossible d'être repéré sans payer pour être mis en avant, paiement dans une monnaie virtuelle, le Robux, qui ne peut être convertie en argent qu'une fois atteint le seuil considérable de 1 000 dollars (et encore, à un taux ridicule, qui fait que le développeur n'empoche que 350 $)… Roblox a pour principal mérite de préparer les jeunes à leur futur d'esclave des plateformes multinationales. LFS

Cachez ce Saint

« Rebooting », peut-on lire en grosses lettres sur la homepage du site SaintsRow.com. Ce qui signifie sans doute qu'un reboot est en travaux. Ou bien un nouveau jeu, allez savoir. Comment être sûr venant de développeurs qui pondent des jeux dans lesquels le président des États-Unis combat les extraterrestres à coups de gode géant ? Des développeurs capables d'écrire un scénario où un malfrat devenu prince des Enfers affronte ses ennemis avec un canon à dubstep ? Et, encore pire, des développeurs qui ont cru que sortir un jeu comme Agents of Mayhem était une bonne idée ? LFS

La dose fait le poisson

Pour fêter le 10e anniversaire de Skyrim, Bethesda, qui est du genre à racler les croûtes du fromage avec les dents comme un gros porc jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien, a décidé de sortir une mise à jour de son jeu fétiche. Par « fétiche », je veux dire : le dernier open world correct que la boîte a sorti en dix ans. Cette update, attention, ajoute un mini-jeu de pêche. Il vous suffira de vous tenir près d'un cours d'eau, d'appuyer sur un bouton et hop, à vous les joies du poissonnage, ce mot que je viens d'inventer pour éviter d'avoir à répéter « pêche ». Bref, une bien belle update, qui nous aura au moins permis d'échapper à une énième ressortie du j… ah, attendez, on me fait signe dans l'oreillette que Skyrim: Anniversary Edition sortira plus tard dans l'année. J'aurais mieux fait de rester poissonner à la campagne, moi. LFS

Ça fait maintenant plusieurs années qu'American McGee n'a pas sorti de nouveau jeu Alice. Son nouveau projet, qu'on donnait mort depuis un bail, vient toutefois de remuer les orteils, avec l'apparition sur la page Patreon d'un document public permettant à tout le monde de contribuer au scénario. LFS

Micro, boulot, dodo

Travailler dans un bureau en pleine nature, en compagnie d'un collègue au regard étrange et au crâne rasé. Ce rêve, qui était jusque-là réservé aux gens qui ont la chance de travailler avec Fishbone, est désormais à la portée de tous, si j'en crois les premiers screenshots d'Horizon Workrooms, le nouveau machin pondu par Facebook afin de justifier les quantités bibliques de pognon injectées dans Oculus VR. Il vous suffira de revêtir un Oculus Quest 2 pour, comme par magie, vous retrouver dans un espace de travail virtuel, comme autrefois, avant que la pandémie ne vienne jusque dans nos bras égorger nos fils et nos compagnes. Soyez rassurés (enfin, je suppose...), il sera également possible de rejoindre une « workroom » depuis un ordinateur ou un smartphone. LFS

Vous reprendrez bien une part de Quake ?

En plein milieu de la QuakeCon (ou plutôt de la QuakeCon at Home, car pourquoi faire là-bas ce qu'on peut faire de chez soi, comme écrivait La Fontaine dans ses Fables du Covid), les joueurs de Quake ont eu la surprise, entre deux visites du physiothérapeute dans la chambre de leur EHPAD, de découvrir une mise à jour de 400 Mo de la version Steam, soit cinq fois la taille du jeu original. Cette grosse update cachait un remaster du jeu, ajoutant un éclairage dynamique, des modèles 3D améliorés, de l'anti-aliasing et la sublime b.o. (longtemps restée indisponible pour d'obscures raisons de droits) composée par Trent Reznor, le pote ténébreux de David Lynch. Et, surtout, les deux extensions sorties en 1997, ainsi que deux épisodes originaux et, ma foi, plutôt sympathiques, créés par l'équipe de MachineGames. Pas mal pour une upgrade gratuite. LFS