Test jeu vidéo

Lawbreakers - Un petit jeu sans gravité

Nous discutions avec Netsabes des qualités supposées de Lawbreakers quand il a eu cette phrase qui me hante encore aujourd'hui : « Je crois qu'on est trop vieux pour ces conneries, on n'a plus l'âge de jouer à Quake III. » Mais… je refuse ! Je porte des lacets fluo, je bois du chocolat chaud devant Adventure Time chaque matin, je réussis des morceaux de Guitar Hero en expert et je viens de finir The End is Nigh, il est donc impossible que je sois vieux, tu mens, vil Sabes !

Comme dans les tout premiers Total War, les soldats sont de minuscules sprites 2D. Visuellement ça passe très bien, et le jeu est impeccablement fluide.
Ultimate General : Civil War - J'aime mon boucher

Combien de morts avez-vous faits aujourd'hui ? Au mieux un, si vous êtes mauvais chirurgien ou que vous avez grillé un stop devant une maison de retraite... Moi, j'en ai fait 12 896. Et je suis assez fier, car il s'agissait d'épouvantables culs-terreux américains racistes. Non, pas des membres de l'alt-right, mais des soldats de la Confédération sudiste. C'est moins gratifiant, mais ça fait quand même plaisir.

Splatoon 2
Carrier Deck - Portnawak sur porte-avions

Starcraft : Remastered - Raynor pur

The End is Nigh - Réglé comme du papier à musique

Si l'Histoire nous a offert de nombreuses et importantes leçons, l'une des plus précieuses est peut-être qu'il faut toujours se méfier des œuvres qui font de la musique classique un usage intensif. On ne sait jamais vraiment s'il s'agit d'un choix motivé par un trop petit budget ou une trop grande prétention, mais la prudence est de mise.

Miitopia - Les Mii de mes amis sont mes Mii

Les choses mystérieuses, inexplicables, exercent un attrait sans pareil sur nous autres pauvres humains. Par exemple, comment les Mii, ces avatars absurdement laids, sont-ils parvenus à assurer leur pérennité sur les consoles de Nintendo ? Comment les parents laissent-ils faire depuis plus de dix ans ? Pourquoi les enfants acceptent-ils de jouer avec de telles horreurs ? Qui est responsable de ces animations qui font fondre mon cœur tellement elles sont adorables ?

Aven Colony - L'écrin total

Nidhogg 2
The Darkside Detective - Les Pontes de la crypte

D'ici quelques semaines, c'en sera terminé de Twin Peaks : The Return. La série culte et occulte de David Lynch cessera d'animer les conversations de vos camarades de bars, de vos collègues de bureau et de vos potes d'entraînement. Pour certains, cela sera un soulagement : il n'ont jamais pu blairer ce réalisateur prétentieux et ses lumières qui clignotent, non mais sérieux, est-ce que je clignote moi ? Pour les autres, il faudra chercher un moyen de faire taire cette nostalgie lancinante qui pénètre leur cœur. Pour tous, il y a The Darkside Detective.

Vous pouvez lire aussi

Teenage Mutant Ninja Turtles: Shredder's Revenge - Tortues Ninja, Tortues Ninja ♫

Prenons deux minutes pour analyser ces paroles : « Tortues Ninja, Tortues Ninja ! Tortues Ninja, Tortues Ninja ! Tortues Ninja, Tortues Ninja ! Cowabunga le cri des ninjas ! » Avouez qu'en matière d'introduction, ça se pose là : deux mots, six répétitions et vous savez déjà l'essentiel, à savoir que ça va parler de tortues devenues ninjas. Eh oui, c'est tout à fait normal en 1987. Par contre, il est temps de vous révéler l'infâme vérité.

Mask of the Rose - À Londres, des jeunes filles en fleurs

Steam est gentil. Steam est mon ami. Il m'informe, avant que je ne télécharge la démo de Mask of the Rose : « Ce jeu ne ressemble à aucun des jeux auxquels vous avez joué auparavant, c'est pourquoi il nous est difficile de savoir s'il pourrait vous intéresser. » C'est un peu vrai, ami Steam, ami de mon cœur. Mask of the Rose ne ressemble à aucun autre jeu. C'est un peu faux aussi.

Nine Sols - Dévoué corps et lame

Après les jeux d'horreur Detention et Devotion (vous savez, le jeu qui a tristement été retiré de Steam à cause d'une petite blagounette sur Xi Jinping), le studio taïwanais Red Candle planche sur un jeu d'action/plateforme en 2D dessiné à la main et inspiré par le gameplay de Sekiro. En un mot comme en cent : vous allez souffrir, mais ce sera mis en scène par de très beaux dessins colorés.

Prochainement, dans une galaxie lointaine - La Guerre des Étoiles aura bien lieu

Disney a lâché quatre milliards de dollars à George Lucas pour s'approprier Star Wars. Alors il faut rentabiliser l'affaire. Mettant fin au monopole historique d'Electronic Arts sur la licence (qui n'en avait d'ailleurs rien sorti de très glorieux), Mickey a fait la tournée des popotes pour proposer sa belle licence à un maximum de monde. C'est un petit tsunami de jeux Star Wars auquel il faut s'attendre dans les prochaines années, alors faisons le point sur ceux qui sont annoncés sur PC.

Immortality - Claque de fin

C’est très mal, je sais. Il ne faut jamais accorder sa confiance aveuglément à un seul développeur, aussi doué soit-il. Il faut aussi se rappeler que la politique des auteurs a tendance à éclipser toutes les personnes qui participent à la conception d’un jeu, et à faire enfler les chevilles de ceux qui se voient glorifiés au détriment du reste de leur équipe. Et pourtant, j’ai trépigné de joie quand j’ai appris la sortie du « nouveau Sam Barlow », prévue pour cet été.