390
Sortie en kiosque
le 1 janvier 2019

S'abonner
Numéro actuel
Par L-F. Sébum | le 19 décembre 2018

Canard PC 390 : Édito

Les articles du site

Dossier

Canard PC Hardware n°39

Freebox, profitez du 10 Gb/s - Intel Core i9 9900K - GForce RTX 2070 - Les claviers mécaniques

Dossier

Canard PC n° 390

Un numéro princier

Bonne année 2019 à tous et à toutes ! Toute la rédaction se joint à moi pour vous adresser ses meilleurs vœux, et espère que vous vous remettez peu à peu de vos repas de fin d'année. Et même si ce n'est pas le cas, rassurez-vous, 2019 commence décidément très bien : ce Canard PC de janvier 2019 est bien dodu (lui aussi) et rempli d'articles passionnants. De quoi vous tenir compagnie aux toilettes aussi longtemps que nécessaire.

Dossier

Canard PC Hardware n°39

Freebox, profitez du 10 Gb/s - Intel Core i9 9900K - GForce RTX 2070 - Les claviers mécaniques

Ce 39e opus de votre magazine préféré est un numéro du changement. Vous le savez sûrement, après plus de 10 ans chez Presse Non-Stop, Doc Teraboule quitte Canard PC Hardware. Vous trouverez son message d’adieu dans le magazine (dans les fameuses pages du Doc’) mais aussi sur son site personnel. Et pour ce numéro, Dandu a un nouveau collègue : Oni. Mais trêve de bavardage sur la vie de la rédaction : parlons du magazine !

Dossier

Hors-série anniversaire: 15 ans de de Canard PC

Spécial 15 ans (2003 - 2018)

Quinze ans de Canard PC, c’est à la fois une routine et un vertige. Une routine parce que le magazine s’est inscrit dans nos vies (comme dans les vôtres peut-être) et que le rythme de ses bouclages est devenu comme une pulsation naturelle. Un vertige parce que, merde, quinze ans, quoi. Aucun autre magazine de jeux vidéo en France n’a tenu aussi longtemps avec les mêmes idiots aux commandes (par exemple Jeux Vidéo Magazine est techniquement le plus ancien titre encore en activité, mais il a changé de mains de nombreuses fois dans son existence). En quinze ans, les jeux vidéo se sont métamorphosés, et nous aurions pu nous lancer dans un magazine anniversaire comme le font souvent les confrères de la presse : « Spécial 15 ans : nos 15 jeux préférés et les 15 titres futurs qui nous font rêver ».

Dossier

Canard PC Hardware Hors-série n°11

Le guide d'achat du joueur

Chez Canard PC Hardware, nous travaillons à côté d’une rédaction de personnes qui aiment jouer, nos amis de Canard PC. Et comme nous sommes dans le même open space, dans le fameux smart building, une franche camaraderie règne. De temps en temps, nous venons demander quels jeux il faut tester pour montrer l’intérêt d’une carte graphique hors de prix. Et eux, parfois, viennent pour de l’aide parce qu’ils ont branché un câble jack dans le mauvais sens ou pour récupérer un écran de ministre sur l’ancien bureau de Doc TB. Tout ça pour dire que le sujet de notre nouveau hors-série, qui vient d’arriver dans les kiosques, a un rapport avec Canard PC : il parle de jeux vidéo.

Dossier

Canard PC n° 390

Un numéro princier

Bonne année 2019 à tous et à toutes ! Toute la rédaction se joint à moi pour vous adresser ses meilleurs vœux, et espère que vous vous remettez peu à peu de vos repas de fin d'année. Et même si ce n'est pas le cas, rassurez-vous, 2019 commence décidément très bien : ce Canard PC de janvier 2019 est bien dodu (lui aussi) et rempli d'articles passionnants. De quoi vous tenir compagnie aux toilettes aussi longtemps que nécessaire.

Dossier

Canard PC Hardware n°39

Freebox, profitez du 10 Gb/s - Intel Core i9 9900K - GForce RTX 2070 - Les claviers mécaniques

Dossier

Canard PC Hardware n°39

Freebox, profitez du 10 Gb/s - Intel Core i9 9900K - GForce RTX 2070 - Les claviers mécaniques

Ce 39e opus de votre magazine préféré est un numéro du changement. Vous le savez sûrement, après plus de 10 ans chez Presse Non-Stop, Doc Teraboule quitte Canard PC Hardware. Vous trouverez son message d’adieu dans le magazine (dans les fameuses pages du Doc’) mais aussi sur son site personnel. Et pour ce numéro, Dandu a un nouveau collègue : Oni. Mais trêve de bavardage sur la vie de la rédaction : parlons du magazine !

Dossier

Hors-série anniversaire: 15 ans de de Canard PC

Spécial 15 ans (2003 - 2018)

Quinze ans de Canard PC, c’est à la fois une routine et un vertige. Une routine parce que le magazine s’est inscrit dans nos vies (comme dans les vôtres peut-être) et que le rythme de ses bouclages est devenu comme une pulsation naturelle. Un vertige parce que, merde, quinze ans, quoi. Aucun autre magazine de jeux vidéo en France n’a tenu aussi longtemps avec les mêmes idiots aux commandes (par exemple Jeux Vidéo Magazine est techniquement le plus ancien titre encore en activité, mais il a changé de mains de nombreuses fois dans son existence). En quinze ans, les jeux vidéo se sont métamorphosés, et nous aurions pu nous lancer dans un magazine anniversaire comme le font souvent les confrères de la presse : « Spécial 15 ans : nos 15 jeux préférés et les 15 titres futurs qui nous font rêver ».

Dossier

Canard PC Hardware Hors-série n°11

Le guide d'achat du joueur

Chez Canard PC Hardware, nous travaillons à côté d’une rédaction de personnes qui aiment jouer, nos amis de Canard PC. Et comme nous sommes dans le même open space, dans le fameux smart building, une franche camaraderie règne. De temps en temps, nous venons demander quels jeux il faut tester pour montrer l’intérêt d’une carte graphique hors de prix. Et eux, parfois, viennent pour de l’aide parce qu’ils ont branché un câble jack dans le mauvais sens ou pour récupérer un écran de ministre sur l’ancien bureau de Doc TB. Tout ça pour dire que le sujet de notre nouveau hors-série, qui vient d’arriver dans les kiosques, a un rapport avec Canard PC : il parle de jeux vidéo.

Les articles gratuits de CanardPC

A venir

Stone Story

Un jeu qui a du caractère

A venir

Stone Story

Un jeu qui a du caractère

Pendant que les grands éditeurs brûlent des fortunes pour obtenir des graphismes photoréalistes, certains studios optent pour une approche plus humble. Depuis près de cinq ans, Gabriel Santos cisèle, lettre après lettre, un jeu tout en ASCII d'une beauté surprenante, qui nous intrigue beaucoup chez Canard PC. Zieuter le projet avec incrédulité a fini par payer : le mois dernier, on a enfin réussi à poser nos pattes sur cet objet bizarre qui tente de repousser les limites du jeu de rôle en même temps que celles du tolérable pour les yeux.

Dossier

Le jeu vidéo en prison

La grande évasion

Dans une salle de spectacle où règne un silence religieux, une petite dizaine de personnes s’affrontent à tour de rôle sur Fifa 18. Entre chaque match, des observateurs se fendent d’un petit commentaire sur les tactiques des participants, d’un conseil avisé (« Prends l’Allemagne, c’est eux qui vont gagner la Coupe cette année »), d’une plaisanterie teintée de régionalisme breton (« Choisis plutôt Guingamp, allez ») ou d’un pronostic. Parfois, un cri de joie vient troubler la profonde quiétude de l’événement, qui ressemblerait finalement à n’importe quel tournoi Fifa s’il ne se déroulait pas dans le quartier socio-culturel d’une prison.

Comment ça marche

Le ray tracing est-il l’avenir du jeu vidéo ?

Ou juste un énième terme à la mode qu’on aura enterré d’ici deux ans ?

Après le full HD, la réalité virtuelle, la 4K, le HDR et j’en passe, dites bonjour au nouveau mot magique qui fait frissonner d’extase les vendeurs de cartes graphiques : le ray tracing. Jusque-là réservée aux professionnels de l’image de synthèse et aux dessins animés Pixar, cette technologie de rendu photoréaliste pourrait bientôt débarquer dans les moteurs 3D temps réel du futur. Décortiquons-la et voyons ce qu’elle peut réellement apporter à nos jeux vidéo.

A venir

Fallout 76

L'abri ne fait pas le moine

Pendant l’E3, les pontes de Bethesda n’en ont pas démordu. Soucieux de leur image de studio à part, ils ont à nouveau affirmé qu’ils évitaient de « courir après les modes ». Chez Bethesda, on est libres, monsieur, et on bosse seulement sur les projets qui nous font envie, oui madame. D’ailleurs, c’est sans doute parce que le studio se méfie autant des tendances et des modes qu’il planche sur un jeu de survie-craft multijoueur en monde ouvert. C’est beau, la liberté créative.

A venir

Stone Story

Un jeu qui a du caractère

A venir

Stone Story

Un jeu qui a du caractère

Pendant que les grands éditeurs brûlent des fortunes pour obtenir des graphismes photoréalistes, certains studios optent pour une approche plus humble. Depuis près de cinq ans, Gabriel Santos cisèle, lettre après lettre, un jeu tout en ASCII d'une beauté surprenante, qui nous intrigue beaucoup chez Canard PC. Zieuter le projet avec incrédulité a fini par payer : le mois dernier, on a enfin réussi à poser nos pattes sur cet objet bizarre qui tente de repousser les limites du jeu de rôle en même temps que celles du tolérable pour les yeux.

Dossier

Le jeu vidéo en prison

La grande évasion

Dans une salle de spectacle où règne un silence religieux, une petite dizaine de personnes s’affrontent à tour de rôle sur Fifa 18. Entre chaque match, des observateurs se fendent d’un petit commentaire sur les tactiques des participants, d’un conseil avisé (« Prends l’Allemagne, c’est eux qui vont gagner la Coupe cette année »), d’une plaisanterie teintée de régionalisme breton (« Choisis plutôt Guingamp, allez ») ou d’un pronostic. Parfois, un cri de joie vient troubler la profonde quiétude de l’événement, qui ressemblerait finalement à n’importe quel tournoi Fifa s’il ne se déroulait pas dans le quartier socio-culturel d’une prison.

Comment ça marche

Le ray tracing est-il l’avenir du jeu vidéo ?

Ou juste un énième terme à la mode qu’on aura enterré d’ici deux ans ?

Après le full HD, la réalité virtuelle, la 4K, le HDR et j’en passe, dites bonjour au nouveau mot magique qui fait frissonner d’extase les vendeurs de cartes graphiques : le ray tracing. Jusque-là réservée aux professionnels de l’image de synthèse et aux dessins animés Pixar, cette technologie de rendu photoréaliste pourrait bientôt débarquer dans les moteurs 3D temps réel du futur. Décortiquons-la et voyons ce qu’elle peut réellement apporter à nos jeux vidéo.

A venir

Fallout 76

L'abri ne fait pas le moine

Pendant l’E3, les pontes de Bethesda n’en ont pas démordu. Soucieux de leur image de studio à part, ils ont à nouveau affirmé qu’ils évitaient de « courir après les modes ». Chez Bethesda, on est libres, monsieur, et on bosse seulement sur les projets qui nous font envie, oui madame. D’ailleurs, c’est sans doute parce que le studio se méfie autant des tendances et des modes qu’il planche sur un jeu de survie-craft multijoueur en monde ouvert. C’est beau, la liberté créative.

Articles gratuits les plus récents

Gratuit cette semaine !

Gratuit cette semaine !

Dernières news gratuites

Pendant qu'Izual, bien au chaud dans la chambre de l'hôpital où nous l'avons fait interner, se remet péniblement du test de Fallout 76, nos confrères de Giantbomb ont choisi une autre solution, expliquée lors de leur podcast : « Personne ne veut continuer à y jouer. Hors de question que je m'inflige 20 ou 30 heures de plus de cette saloperie juste pour coller une note dessus. Ma note est : n'y jouez pas. » LFS


Le fantastique M. Toby Fox

Le créateur d'Undertale a sorti la démo de son nouveau jeu mais, comme souvent avec Toby Fox, ce n'est pas aussi simple que ça. Deltarune a beau se dérouler dans le même univers qu'Undertale (avec plusieurs personnages communs), il a beau être pensé pour les joueurs qui ont terminé Undertale, son nom a beau constituer un anagramme d'Undertale, ce n'est… pas une suite d'Undertale. Toby Fox le voit comme un projet différent, beaucoup plus ambitieux que son jeu précédent avec ses graphismes améliorés et ses multiples personnages principaux. Si ambitieux, d'ailleurs, qu'il cherche à monter une équipe de développeurs pour l'aider à le mener à bien. On n'en saura pas plus avant un long moment, puisque le jeu sortira tout d'un bloc une fois qu'il aura été terminé. En attendant, la démo (téléchargeable sur www.deltarune.com) offre un aperçu plutôt robuste de ce que Deltarune donnera : un truc bien perché, évidemment. I.

Le casino et les jetons

D'après la Gambling Commission britannique, en charge des paris et des casinos dans ce qui reste du royaume de Sa Majesté, le nombre de mineurs se livrant à des jeux d'argent serait en considérable augmentation. 450 000 jeunes âgés de 11 à 16 ans auraient ainsi parié de vrais pounds, soit plus que ceux qui ont consommé du tabac, de l'alcool ou des drogues illégales au sein de cette classe d'âge. Plus inquiétant encore, 50 000 d'entre eux auraient une pratique « problématique », un nombre qui a quadruplé en deux ans. En plus de claquer leur pognon dans des jeux à gratter et des machines à sous virtuelles, les gamins se livreraient de plus en plus fréquemment à des paris entre amis ou à des jeux de cartes à mises réelles. Et le rapport de la commission de faire les gros yeux à l'industrie du jeu vidéo, remarquant que l'omniprésence des loot boxes, qui encourage les gamins à risquer des thunes dès leur plus jeune âge, n'est sans doute pas sans lien avec l'épidémie en cours. LFS.

Ubisoft passe la Chine

Mais que se passe-t-il chez Ubisoft ? Depuis quand les grosses multinationales du jeu vidéo écoutent-elles leurs clients ? Ça cache quelque chose de louche… Je vous résume la situation : pour adapter le jeu au marché chinois (traduction : pour obéir aux censeurs du gouvernement local), l'éditeur a retiré certains éléments visuels des décors de Rainbow Six Siege, notamment tout qui se rapporte au sexe, au sang et aux jeux d'argent. Bronca chez les joueurs occidentaux, qui ne voulaient pas qu'on touche à leur jeu pour plaire à quelques bureaucrates chinois persuadés qu'un modèle 3D de machine à sous allait subvertir la jeunesse de leur pays. Et figurez-vous que… Ubisoft a donné raison aux joueurs. L'éditeur a décidé de réintégrer les éléments graphiques censurés. On ne sait pas ce qu'il adviendra de Rainbow Six Siege en Chine, mais qu'importe : la démocratie a triomphé. A.


Dodge Roll vient d'annuler le prochain DLC payant de Enter The Gungeon. Manifestement, les développeurs en ont eu marre de bosser sur le même jeu depuis cinq ans et souhaitent se lancer sur un nouveau titre. K.L.​

Les archives gratuites de Canard PC