Avant de hurler à l’hérésie – ne soyez pas si émotifs, voyons – sachez que l’on prend dans le cas présent le terme de stratégie au sens large. Vraiment très large. Certes, ici, on se met parfois quelques baffes dans la tête et l’on manipule, occasionnellement, des petits soldats. Pour autant, certains des jeux présentés dans ces pages reposent sur une grosse base de gestion (Scythe, pour ne citer que lui) ou des lancers de dés, façon stop ou encore. Mais ce qui fait leur particularité, et les oppose à ceux de la section précédente, ce sont les interactions plus importantes, plus directes entre les joueurs qu’ils proposent. Alors rangez ces fourches, vous allez finir par blesser quelqu’un…