110 résultats pour "il est fort soleil prey"

Smoke and Sacrifice - Papier, craft

Je ne sais pas si vous savez, moi en tout cas je l’ignorais jusqu’au mois dernier, mais les émojis Unicode peuvent être combinés à l’aide d’opérateurs arithmétiques. Par exemple, homme + balance = juge. Femme + école = institutrice. Drapeau + arc-en-ciel = rainbow flag. L’idée est tellement bonne que je propose qu’on l’utilise immédiatement afin d’établir une classification scientifique des jeux vidéo. On pourrait commencer par l’équation suivante, dont j’ai découvert l’existence en jouant à Smoke and Sacrifice : Don’t Starve − monde ouvert = Zelda.

Image rare : la rédaction de Canard PC dans un moment d'intense réflexion (en haut à droite de l’image).
Fort Boyard - Un peu trop passe-partout

Il y a des phrases tellement drôles qu'on s'en souvient encore des décennies après les avoir lues. Tenez par exemple, « Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits » (Déclaration des droits de l'homme et du citoyen). Sans déconner, quel talent comique ces révolutionnaires, impossible d'y repenser sans rigoler. Ou bien « Le Père Fouras ressemblait à un énorme muppet sculpté dans du brie » (Monsieur Pomme de Terre, test de Fort Boyard : la Légende, dans Joystick n° 75 d'octobre 1996). Cette phrase géniale est gravée dans ma mémoire depuis vingt-trois ans. Dès que je vois le père Fouras, dès que quelqu'un prononce le nom du père Fouras, paf, le muppet, le brie, et je rigole tout seul comme un con. Ou plutôt, je rigolais...

Pokémon Ultra-Lune et Ultra-Soleil - Le retour de la vengeance

Résumé des épisodes précédents : au cours de ces dernières années, mon métier m'a offert l'occasion, à trente ans passés, de découvrir le monde merveilleux des petits monstres à attraper. De Yokai Watch à Pokémon, j'ai enfin pu m'adonner pleinement à des joutes conviviales, mais aussi découvrir les affres d'un modèle économique qui permet aux éditeurs de vendre quatre fois le même jeu aux plus compulsifs des collectionneurs. Autant vous dire que pour Pokémon Ultra-Lune, j'étais prête à déverser ma haine d’un modèle économique qui corrompt tout ce qu’il y a de plus beau et de plus pur en ce bas monde.

Solenia - Le soleil de mes nuits

Sur une planète couverte d’îlots qui flottent dans les airs, le cycle jour/nuit n'existe plus depuis longtemps. Le nord est condamné à rester dans le noir pendant que le sud profite perpétuellement de la lumière du jour. Contrainte de s'adapter à ce curieux dérèglement, l'humanité utilise d'immenses machines volantes pour faire transiter des ressources entre les deux hémisphères.

Space Wreck - Lettons, lettons, entrer le soleil

Dans sa jeunesse, en Lettonie, le créateur de Space Wreck explorait les bunkers et les hangars abandonnés de l’ex-URSS. Aujourd’hui, il trouve ça logique, d’une certaine façon, que son jeu consiste à explorer d’immenses carcasses de vaisseaux dans l’espace. C’est bien que les gens comme ça soient développeurs parce que si ça avait dû être moi, avec mon enfance banale dépourvue de ruines soviétiques, le jeu aurait juste consisté à être nul en maths dans l'espace.

Assassin's Creed Origins - Vous reprendrez bien du désert ?

C'est une tradition chez Ubisoft : les contrôles sont modifiés à peu près à chaque Assassin's Creed, sans que cela n'entraîne de réelle différence dans le jeu. Quand un monsieur d'Ubi Montréal m'a indiqué que tout avait changé pour Assassin's Creed Origins, que cette fois c'était du sérieux, je lui ai expliqué qu'il était bien gentil mais que j'étais un professionnel de la profession, qu'on m'avait déjà fait le coup plusieurs fois et que ça allait bien comme ça. Ensuite, au moment d'appuyer sur le bouton pour courir, j'ai donné un énorme coup de massue à un passant.

Hades - Tartare ta gueule à la récré

Appuyé contre ma fenêtre, je regardais le parc et ses enfants qui jouent sous le soleil de septembre, ses familles qui s'installent pour pique-niquer, ses couples qui se bécotent sur les bancs en bois pour profiter des derniers beaux jours. L'été touchait à sa fin, il faisait chaud, il faisait doux. « Quel temps parfait pour jouer à Hades », me disais-je en refermant les volets.

Trump : The Game - Déconnez pas, on y a vraiment joué

Ça faisait si longtemps qu’on l’avait commandé qu’on avait fini par oublier. Et puis il est arrivé, ça ne s’invente pas, le matin du 9 novembre 2016, dans sa grosse boîte en carton expédiée depuis le Royaume-Uni. Trump : le jeu de société, le seul, le vrai, créé en 1989 par Milton Bradley, puis réédité par Parker en 2004 avant que la production ne cesse définitivement. Bref, du lourd, du collector.

Monnaie, trading et NFT : les comptes de la crypto - Partie 4 - Canard PC Hardware 49

Jusque-là, nous nous sommes principalement intéressés à un aspect des cryptomonnaies, à savoir la partie « crypto », ses possibilités et ses conséquences sur nos machines et sur l’environnement. Il est maintenant plus que temps d’explorer l’autre versant de cette gigantesque montagne, la partie « monnaie », véritable panier de crabes où le rêve des uns fait souvent le cauchemar des autres, ainsi qu’à leur dernier rejeton purement spéculatif : les NFT.

Baldur's Gate III - Vers l'Infinity et au-delà

Dans la vie de chaque artiste, de chaque créateur, de chaque être humain, arrive un jour où toutes les pièces du puzzle, sous l'effet du destin ou du hasard, tombent à leur place. Où la vision qui le hante depuis sa première heure et la somme de toutes ses expériences passées s'associent dans une synthèse totale, cohérente, expression parfaite et indépassable de son génie personnel. C'est ainsi que Yves Klein, sommé par sa femme Rotraut de repeindre la salle de bains en bleu (ça lui rappelait leurs vacances au Touquet), eut soudain l'idée d'en faire une toile. Aujourd'hui, c'est à Larian de connaître son heure de gloire et de présenter au monde le jeu auquel, quelque part, le studio a toujours aspiré.

Telltale a intégré des mécaniques d'enquête dans A Wolf Among Us et ses Batman, mais il ne s'agit que d'une petite partie des jeux.
Enquête principale : les jeux vidéo - Des polars pour l’été

Voilà. Vous y êtes. Toute l’année, vous avez rêvé de ce moment, de cette belle maison avec terrasse en bord de mer que vous aviez réservée il y a dix mois en dilapidant en un clic six mois d’économies. Vous entendez les mouettes qui caquettent au-dessus de la plage et le bruit du ressac. Il fait chaud, trop chaud pour aller s’étendre au soleil mais juste assez pour vous verser un verre et profiter d’une sieste en chaise longue (il y a un hamac sous un auvent sur le toit, mais vous n’osez pas, vous avez toujours eu peur de vous péter la gueule dans ces machins, et même s’il n’y a personne à la ronde, ce n’est pas une raison pour risquer le destin et le ridicule). Vous y êtes, en vacances, et vous vous emmerdez sec. Alors vous faites ce que vos parents faisaient quand eux non plus n’osaient pas faire la sieste dans le hamac (car c’est une tradition séculaire, qui se transmet de génération en génération depuis la nuit des tempsNote : 1) : vous cherchez un polar.

Note 1 : Dont les origines, dit-on, remontent à il y a trois mille ans, quand Homère rencontrait un petit succès avec Rusé comme un cheval, incroyable histoire d’espionnage en temps de guerre.

Le Câlineur, officiellement élu poiscaille la plus choupie de l’année. Non, ça ne se mange pas. Bande de monstres.
Subnautica - La palme d’or

Rares sont les jeux qui parviennent à exploiter avec succès le thème de la plongée sous-marine. Encore plus rares sont ceux qui, comme Subnautica, m’ont fait me sentir, avec un plaisir égal, successivement dans la peau de Robinson Crusoé, de Brady Barr et de Valérie Damidot.

Kentucky Route Zero - Rural d'agonie

Toute une épopée du jeu indé s’achève ici. Neuf ans après une campagne Kickstarter minimaliste, la saga Kentucky Route Zero se termine enfin grâce à la sortie de son épisode final, l'acte V. L'occasion de tester l’intégralité de cette aventure envoûtante et de faire semblant d'y avoir compris quelque chose, histoire de ne pas passer pour un gigantesque tocard et de vous donner quelques clés pour briller au prochain repas de famille.

Red Dead Online - Le MMO des joueurs solo

J’ai eu du mal à accrocher à Red Dead Redemption 2, sa montagne de corvées, ses cinématiques interminables, ses persos agiles comme des marmites de bouillabaisse. Tel le cheval sauvage de la plaine, j’ai besoin d’air pur, de liberté, de vagabondages au gré du vent. Pile ce que promet le mode multi du jeu, désormais vendu séparément de la campagne solo pour une poignée de dollars.

La caravane patche de juin 2021 - Mises à jour notables et emplâtres sur jambes de bois

Sous les projos : Elite Dangerous. C’est vraiment un petit pas de rien du tout pour l’humanité, mais c’est un grand pas pour Elite Dangerous : après sept ans, le simulateur de vaisseau spatial donne enfin à ses joueurs la possibilité de sortir de leur vaisseau pour explorer la surface des planètes.

No Man's Sky - On y joue enfin

Un espace infini à explorer ! Des planètes sublimes ! De la coop' avec vos amis ! Le retour de l'être aimé ! Un bon film Batman au cinéma ! Oui, en 2016, No Man's Sky avait fait beaucoup de promesses impossibles à tenir. Ses bugs en pagaille, ses performances désastreuses et sa génération procédurale absurde ne suffisaient pas : il fallait qu'en prime il y ait tromperie sur la marchandise. Pas de multi, pas de grandes batailles spatiales entre factions, pas de vaisseaux propres à chaque joueur, pas de bras, pas de chocolat : un vrai accident industriel en termes de communication. Mais tout ça, c'était il y a longtemps. Grâce à un suivi rigoureux et à des mises à jour robustes, No Man's Sky a beaucoup changé depuis sa sortie. Peut-être même au point de mériter une seconde chance.

Atlas - Dans la mer jusqu'au cou

Si vous êtes un développeur de jeux, je n'ai qu'une seule chose à vous dire : ne mentez pas. Jamais. Même avec un flingue sur la tempe. Pourquoi ? Parce que le moindre coup de projecteur sur votre projet révélera tous vos mensonges, un peu comme le luminol nous a dévoilé l'état réel du bureau de Doc Teraboule après son départNote : 1. Et si ce conseil tombe sous le sens pour vous, sachez qu'il est loin d'être perçu comme une évidence par de nombreux studios. Oui, même chez ceux dont les ventes se comptent en millions d'exemplaires, comme Wildcard.

Note 1 : Rassurez-vous, nous l'avons immédiatement brûlé dans un obscur rituel viking.

Ananké
Beta Book Jam - Tiens, voilà du bouquin

Pour la première fois cette année, la petite maison d’édition parisienne Beta Publisher organisait la Beta Book Game Jam. Principe de cette game jam un peu particulière : six auteurs maison étaient invités à collaborer avec des étudiants en art de l’école Estienne, lesquels devaient créer, en trois jours, un jeu inspiré de l’univers de leurs livres. C’était assez original pour qu’on aille y faire un tour.

Le tour du gadget

Panic, que l’on connaît surtout pour Firewatch – simulateur de marche champêtre aux voix plus hollywoodo-stéréotypées qu’un brushing de présentateur télé, mince, il fallait bien que quelqu’un le dise un jour –, a décidé de passer du côté matériel de la Force vidéoludique en développant Playdate, une console portable.

Sea of Thieves - Le tonneau de grog à moitié plein

Sea of Thieves est un cas d'espèce. Un élève doué dont on vante sans arrière-pensée les qualités, mais que l'on a envie de gifler tant il se contente du minimum. Un jeu auquel on retourne pourtant avec plaisir. Pour profiter de ce qu'il est en mesure d'offrir, certes. Mais aussi pour poser ses fesses sur un ponton avec des potes et admirer le soleil couchant tout en devisant sur toutes ces choses qui lui manquent et auraient pu en faire un grand jeu, tandis que Kahn Lusth vomit son grog en massacrant « La chevauchée des Walkyries » sur sa vielle à roue.