176 résultats pour "la verite vr"

Conspi PC - Le magazine qui révèle le jeu vidéo

Si t'as pas une 3dfx en 1997, t'as raté ta vie - 4 Mo de VRAM sinon rien

Ce qui a amené les PC dans le game dans les années 1990, ce sont bien évidemment les premières cartes 3D. En un lustre, les PC passent du statut de machine de bureau qui peut lancer des jeux à celui de monstre de puissance capable de mettre une patate à une console.

Immortals Fenyx Rising - Les aventures de Zeldo

Dire d'Immortals Fenyx Rising que c'est Zelda : Breath of the Wild avec une moustache, c'est peut-être aller un peu vite. C'est comme prétendre que le jeu n'est qu'une copie de Zelda, déguisée et installée derrière un journal avec des trous pour les yeux. C'est un peu facile. Non, la vérité est un peu plus complexe : en réalité, Immortals Fenyx Rising, c'est trois enfants les uns sur les autres, dans un imperméable, qui essaient de se faire passer pour Zelda.

Secret Hitler

« C'est mon Hitler intérieur qui rugissait », explique l'un des participants. Le malheureux, chancelier d'un tour, vient de poser une carte de loi fasciste. Il en rigole, tente de se dédouaner, c'était la faute à pas de chance... mais désormais, le doute est dans toutes les têtes. Et s'il était fasciste ? Pire, et si c'était vraiment lui, Hitler ?

Odd Gods - Lobes temporels

Qu'est-ce qui est le plus bizarre : découvrir un passage secret dans une chambre, ou se rendre compte qu'il mène à des couloirs hors du temps que des soldats écossais protègent contre de mystérieux cultistes ? La question attendra, parce que j'ai un mousquet à recharger sous les rafales d'Uzi. J'aimerais vous dire « oui, c'est incompréhensible, revenons un peu en arrière que je vous explique… ». La vérité, c'est que je suis aussi paumé que vous.

Horreur et prises de tête

L'affiche à l'entrée du bureau, postée par Louis-Ferdinand Sébum, dit : « Quand on vit joyeusement, le travail avance. » Elle est signée Joseph Staline. Quelle est la prochaine étape ? Va-t-elle survivre au règne de Kahn Lusth ? Va-t-elle être remplacée par une citation de Jeff Bezos ? De Benito Mussolini ? De Gandhi ? D'Izual ? Tant de questions, si peu de réponses. En attendant, il n'était pas si loin de la vérité, le petit père des peuples : les mois passent, nous sommes toujours joyeux, et il faut bien l'admettre : numéro après numéro, le travail avance.

Far Cry 5 - Redneck rempaillage

Les mois qui ont séparé l'annonce de Far Cry 5 de sa sortie ont compté parmi les plus fascinants de ma carrière de type payé à glander sur les réseaux sociaux (j'écris aussi sur les jeux vidéo, mais de façon annexe). Sitôt révélé le contexte du titre, un Montana rural aux prises avec une secte évangéliste, un petit groupe d'internautes s'est autoconvaincu, malgré les dénégations d'Ubisoft qui affirmait le contraire lors de chaque interview, que Far Cry 5 serait un jeu engagé, pour ne pas dire militant, une charge anti-Trump radicale. Dans les commentaires sous les articles et les vidéos, ils criaient leur hâte de pouvoir casser du républicain, pendant qu'en face les gamergâteux braillaient leur refrain habituel sur les salauds de gauchistes qui mènent une guerre culturelle au jeu vidéo. Le plus intéressant, dans cette bataille rangée, livrée à propos d'un jeu qui n'a jamais existé ailleurs que dans l'esprit de ses participants, est qu'elle donne raison au maigre propos politique que contient le vrai Far Cry 5.

Jelly No Puzzle - Baba is mou

Ces dernières semaines, j'ai fait comme tout le monde : j'ai joué à Baba Is You, l'impeccable puzzle de Hempuli Oy. Comme tout le monde, j'ai clamé que c'était brillant, d'une intelligence folle et que j'étais amoureux. Mais, dans le fond, je savais bien que je mentais, que j'étais toujours hanté par mon premier amour. Alors, par une nuit sans lune, j'ai relancé Jelly No Puzzle, comme on envoie un message ridicule après avoir un peu trop bu, pour voir s'il n'était pas encore possible, une seule petite fois, de recoller les morceaux.

Complots

Sonny
Le tour du gadget

Dishonored 2
La caravane patche de décembre 2018 - Mises à jour notables et emplâtres sur jambes de bois
Control ou l’esthétique administrative de l’angoisse.
Le mystère des SCP - Connaissez-vous la Fondation ?

Dans Blue Screen of Death, Alt236 explore nos représentations avec la passion d’un archéologue des mondes virtuels. Le jeu vidéo est un continent vierge où se jouent des aventures nouvelles et parfois étranges. Quels liens ces visions entretiennent-elles avec notre inconscient ? Pourquoi nous fascinent-elles autant ? Qu’est-ce qui fait qu’une image plutôt qu’une autre va luire dans la nuit de toute son inquiétante étrangeté ?

We. The Revolution - Le dernier juge que j'ai vu...

J'ai cessé d'être dépité par ce que je voyais dans les tribunaux le jour où j'ai finalement compris que la justice, dans sa pratique quotidienne, n'était qu'un outil de gestion destiné à perpétuer l'ordre social, et qu'une société injuste, fatalement, systématiquement, était une machine à produire des décisions injustes. Pour aboutir à ce constat, il m'a fallu fréquenter les bancs du palais de justice de Paris pendant plus de deux ans. À la place, j'aurais pu jouer à We. The Revolution pendant vingt heures. Comme quoi, les jeux vidéo, ce n'est pas toujours du temps perdu.

Adieu Lord Casque Noir - Hommage à Jérôme Darnaudet, par Canard PC


Super Seducer - Malaise, Blaise

Voilà, je crois qu'il est temps d'en parler publiquement. Une de mes passions secrètes, c’est le malaise. La gêne. Les situations embarrassantes. Mon analyse personnelle, c'est que la source du malaise réside dans ce fin décalage entre ce que les gens veulent montrer d’eux et ce qu’ils en montrent effectivement. Il y a là je crois quelque chose de profondément humain, qui me fascine.

Paradise Killer - Le polar et la manière

J'ai eu tout faux. J'avais prévu un bel article pour vous expliquer l'évolution des jeux d'enquête/aventure narrative japonais. J'allais vous parler de la série des Zero Escape, des Danganronpa, des Ace Attorney et de la raison pour laquelle Paradise Killer est une petite révolution dans le genre. Et puis, paf, patatras, je me suis rendu compte que le jeu, en réalité, n'est pas du tout japonais. Pire : il est anglais.

Lumière bleue - Réel danger ou appât commercial ?

Après les ampoules fluocompactes, accusées de contenir du mercure toxique, c'est au tour des LED de prendre place sur le banc d'infamie : elles émettraient trop de lumière bleue et pourraient causer de lourds dommages à la vue ou à la santé en général. Qu'en est-il en réalité ? S'agit-il d'un énième discours anxiogène sans réel fondement scientifique ? Les ampoules à LED, les moniteurs et autres appareils mobiles dotés d'un rétroéclairage à LED peuvent-ils vraiment nuire ? Si oui, dans quels cas ? Que valent les dispositifs de protection anti-lumière bleue ? Pour répondre à ces questions, nous avons longuement enquêté auprès de chercheurs, physiciens, opticiens et biologistes spécialistes du sujet.

Unworthy - 50 nuances des cris

J’ai compris que c’était un bizutage quand toute la rédaction de Canard PC a commencé à rigoler sous cape en me refilant, à moi l’incapable, le test d’Unworthy, un jeu réputé pour sa difficulté. Maintenant que je fanfaronne dans la rédaction, le jeu terminé, clamant à qui veut l’entendre : « Finalement, c’était un peu trop facile », je vois bien ce qui brille dans les yeux des autres rédacteurs. De la jalousie. Et du respect.

Tetris Effect - Empiler à en perdre la raison

En 1984, alors qu’il travaillait à l’Académie des sciences de l’URSS, Alexey Pajitnov a imaginé Tetris, donnant immédiatement un énorme coup de frein à la productivité de ses collègues (et, plus tard, à celle du monde entier). Depuis, le titre est devenu le jeu le plus vendu de tous les temps et a exposé une partie considérable de son public à l’effet Tetris – ce syndrome qui pousse, bien après avoir arrêté de jouer, à imaginer des voitures, des immeubles ou encore des arbres s’emboîter à la perfection. Depuis le mois dernier, je subis l’effet Tetris Effect quand vient l’heure de m’endormir : je suis souvent persuadée d’être à la tête d’un orchestre cosmique, où chacun de mes mouvements me ferait jouer les notes d’une symphonie désarmante de beauté.

Avec mon beat et mon couteau

Pourquoi est-ce que la fête de la musique ne tombe pas en janvier, le mois le plus nul de l'année ? Si Canard PC était président, comme Gérard Lenorman, jamais plus aucun enfant n'aurait de pensées tristes – ça, OK – et le mois de janvier n'existerait pas. Mais voilà : Canard PC n'est pas encore président. Alors, pour se consoler, on a pioché dans les gagnants de la Game Music Jam 2018 et tenté de dénicher quelques trucs, en espérant qu'ils permettent d'atteindre février sans trop forcer.