64 résultats pour "pc shadow"

Jade Raymond a été embauchée pour diriger un studio de développement interne, Stadia Games and Entertainment.
Avec Stadia, Google défie Microsoft et Sony sur le terrain du jeu

Google vient d’annoncer rien moins que le lancement d’une nouvelle console de jeu, nommée Stadia (pluriel latin de stadium).

Post-scriptum - Canard PC Hardware 43

Retour sur quelques détails vus dans le précédent Canard PC Hardware ou sur de l'actualité qui ne nécessite pas (encore) un gros dossier.

Grille du numéro 386
La grille de Maîtresse Paule Q

Retrouvez en kiosque le nouveau livre de Maîtresse Paule Cul : Ta tête est malade ? Parle à Maîtresse Paule Cul ! (ou l'inverse) – 1 bitcoin (oui, pour une cryptomonnaie t'as plus rien).

Détails agrandis de l'image sur PUBG. Le codec H.265 diminue un peu le contraste et le piqué, mais il faut pinailler pour s'en plaindre.
GeForce Now - Le cloud gaming par Nvidia

Le cloud gaming est à la mode. Tout le monde s'y met. Alors il faudrait peut-être lui trouver un nom plus francophone. Je me demande ce que l'Académie française penserait de « nuagiciel ludique ». En attendant, nous allons continuer à utiliser la ridicule expression anglophone et tester le tout nouveau service que vient de lancer Nvidia.

Grille du numéro 393
La grille de Maîtresse Paule Cul

Retrouvez en kiosque le nouveau livre de Maîtresse Paule Cul : Cuciverbiste, un vrai métier – 1 pticoin (oui, pour une coincoinmonnaie t'as plus rien).

Cloud Gaming : c’est comment, le jeu vidéo dans le futur ? - Réponse : c’est flou et ça freeze - Canard PC Hardware 45

Le jeu vidéo est un loisir onéreux. Après cette révélation qui vous aura à coup sûr renversé de votre confortable chaise baquet certifiée g4m3r à 300 euros, un rapide tour à la page des Configs du trimestre illustrera parfaitement notre propos.

Faut-il sauver le soldat Shadow ? - Jeu dans les nuages - Canard PC Hardware 48

Le cloud gaming, c’est un peu comme la réalité virtuelle : une technologie qui suscite autant la curiosité que la division parmi ses utilisateurs, et dont le succès en demi-teinte rend difficile de prédire son avenir proche. Déjà deux acteurs majeurs ont connu des déconvenues récentes sur ce marché, ce qui a peu de chances de rassurer utilisateurs comme investisseurs.

Shadow Warrior 3 - First Person Shogun

Quand on a reçu le communiqué de presse annonçant la sortie prochaine d'un nouveau Shadow Warrior, ma réaction a été saine et mesurée : j'ai imploré le ciel de me foudroyer sur-le-champ plutôt que de me laisser vivre assez longtemps pour avoir à le tester. Après tout, me disais-je, le monde a à peu près autant besoin d'un nouveau Shadow Warrior que d'un deuxième mandat de Trump ou d'une nouvelle vague de Covid.

Shadow - Partie 2 - Canard PC Hardware 45

Shadow fait figure d’exception dans le paysage des solutions de cloud gaming. En plus d’être issu d’une entreprise française, Blade, il est également le seul à ne pas se contenter d’une interface propriétaire ou d’un système maison, mais vous donne en réalité accès à un PC complet, avec Windows et tout ce qu’il faut.

Shadow Ghost : le cloud gaming à la française - On dit « nuage de jeu », du coup ?

Voilà quelques années que le cloud gaming étale ses promesses aux quatre coins du Web. Cette technologie, qui consiste à gérer tous les calculs dans une ferme de serveurs loin de chez vous pour ne vous envoyer qu’un flux vidéo, a vu passer nombre d’acteurs : le défunt OnLive, GeForce Now de Nvidia ou encore PlayStation Now pour Sony. Au milieu de ce jeu de quilles, le français Blade fait son petit bonhomme de chemin avec Shadow, son service réputé compatible avec une ligne ADSL, et qui débarque sur son dernier boîtier, le Ghost.

Shadow of the Tomb Raider - Lara-le-bol

Lors de sa sortie en 2013, le premier opus de la nouvelle trilogie Tomb RaiderNote : 1 a fait couler beaucoup d'encre, avec une Lara Croft dont l'inexpérience lui en faisait baver. Aujourd'hui, l'héroïne est en terrain parfaitement connu et ne peut s'empêcher d'arborer un large sourire, même dans les pires circonstances. Le problème étant que le joueur, lui aussi en terrain parfaitement connu, risque de beaucoup moins sourire.

Note 1 : Ça va, vous suivez ?

Shadow of the Tomb Raider - Arc et eau logique

Après Lara découvre la violence (Tomb Raider, 2013) et Lara découvre l’archéologie musclée (Rise of the Tomb Raider, 2015), cette année Lara va découvrir son plein potentiel. La trilogie du studio Crystal Dynamics, qui s’intéresse aux premières aventures de l’héroïne, se conclut avec une Lara Croft devenue la pilleuse de tombe qu’on connaît, la tomb raider. Auparavant tout juste capable de profaner distraitement un tombeau byzantin en massacrant deux douzaines de Russes, la nouvelle Lara bouffe du plomb au petit-déjeuner, jongle avec des tronçonneuses et lit du Lovecraft pour s’endormir. Franchement ? Elle fait peur. Si j’étais une tombe, j’aurais déjà mouillé mon slip.

Shadows of Doubt - Le détective montant

Shadowhand - Solitaire de nos ancêtres

Les core gamers qui peuplent la rédac’ se remémorent avec émotion leurs premières parties de Rick Dangerous sur Atari ST et de Blasteroids sur Commodore 64. De mon côté, parmi mes très anciens souvenirs de jeux vidéo il y a les mah jong, tétris, solitaires et démineurs auxquels ma mère s’adonnait sans retenue. Aussi Shadowhand m’a-t-il immédiatement transportée en des terres nostalgiques.

Sekiro : Shadows Die Twice - From Software with love

Contrairement à ce que prétend la légende, les jeux de From Software ne sont pas durs, c’est juste un coup marketing. La preuve, prenez le premier épisode de Dark Souls : sur YouTube, on peut trouver la vidéo d’une fille qui le termine en utilisant, à la place d’une manette traditionnelle, un tapis réservé aux jeux de danse. Comme quoi, il suffit parfois d'un peu de volonté. Un peu de volonté, et un tapis de danse, évidemment...

Sekiro : Shadows Die Twice - Pas de bras, pas de katana

Complot : Canard PC Hardware 48 serait sorti

Selon des sources sûres, le Canard PC Hardware 48 serait sorti et disponible en kiosque. Si vous avez reçu votre vaccin contre le covid-19, vous devriez pouvoir le lire en direct grâce à la connexion 5G intégrée, fournie par Bill Gates et alimentée par les PlayStation 2 de Saddam Hussein. Et dites-vous bien que si la CIA n'était pas intervenue, le grand méchant de ce complot mondial s'appellerait Adriano Olivetti. Vous l'avez peut-être compris, ce magazine contient un dossier sur les complots. Nous vous proposons donc quelques complots vu ici et là sur Internet (bon, vous avez compris, lu sur le Facebook de votre oncle un peu raciste) avec des explications sur la réalité de ces derniers. Car, et nous vous l'expliquerons, il y a parfois de véritables complots dans le monde des nouvelles technologies.

Windows 365, un PC Windows 10 dans le cloud cloud dès le 2 août

Dans les cartons depuis fort longtemps et désormais annoncé par Microsoft lors de sa série de conférences Inspire, Windows 365 est un PC sous Windows dans le cloud. Il faudra cependant attendre le 2 août pour passer commande.

The armies in the shadows - An overview of the working conditions of French translators

In the last edition, we tried to explain how games are translated, and why some of your favorite AAA games are likely to contain at best some typos, at worst huge mistakes – and how we’ve moved on from terrible translations made by developers to generalized professionalization of the localization process. After talking with French translators, freelancers and employees alike, several facts soon emerged. The fact that their working conditions haven’t really improved over the years. And, like many other small cogs in an industry which favors the culture of silence, they haven’t always had the opportunity to make themselves heard, to express their joys and their frustrations. It is certainly not because they are short of things to say.

You are reading an English version of an article published in the French magazine Canard PC. The article was translated by Nikki Kopelman, on the initiative of Lucile Danilov.

Amiga 500 vs Atari ST, les frères ennemis qui ont résisté au PC

Au début des années 1990, l’IBM PC entame sa domination du marché des ordinateurs personnels et enterre progressivement la concurrence grâce à l’invasion des clones compatibles. Parmi ses victimes, deux machines n’ont pas dit leur dernier mot : l’Amiga de chez Commodore et l’Atari ST.