1750 résultats pour "quand les procasques sinteressent aux professionnels"

Alexis Blanchet - Étudier les jeux vidéo

Sur la petite scène de la recherche française en game studies, Alexis Blanchet pèse. Maître de conférences au département Cinéma et audiovisuel de la Sorbonne-Nouvelle, auteur de plusieurs livres sur les rapports entre cinéma et jeux vidéo, il est de ces universitaires affables et pleins d’entregent, attentif autant à ses étudiants qu’aux professionnels. Nous avons donc saisi l’occasion pour parler avec lui de la recherche en France et de sa place au sein du paysage vidéoludique.

Trouver un emploi dans le jeu vidéo - Métro, boulot, jeu vidéo

Les jeux et les studios indépendants ont beau prendre une grande importance ces dernières années, cela ne signifie pas pour autant que le milieu du jeu vidéo n'est peuplé que d'autoentrepreneurs et de joyeux drilles qui ont monté leur boîte avec leurs potes. Que ce soit pour travailler dans une grande structure ou chez un développeur plus modeste, les parcours plus traditionnels ne doivent pas être négligés.

Le jeu vidéo en prison - La grande évasion

Dans une salle de spectacle où règne un silence religieux, une petite dizaine de personnes s’affrontent à tour de rôle sur Fifa 18. Entre chaque match, des observateurs se fendent d’un petit commentaire sur les tactiques des participants, d’un conseil avisé (« Prends l’Allemagne, c’est eux qui vont gagner la Coupe cette année »), d’une plaisanterie teintée de régionalisme breton (« Choisis plutôt Guingamp, allez ») ou d’un pronostic. Parfois, un cri de joie vient troubler la profonde quiétude de l’événement, qui ressemblerait finalement à n’importe quel tournoi Fifa s’il ne se déroulait pas dans le quartier socio-culturel d’une prison.

Quand les astronautes jouent aux jeux vidéo - De bonnes raisons d’emporter son PC lors de votre prochaine mission spatiale

Derrière l’exaltation des missions spatiales se cache une réalité peu reluisante : celle d’astronautes contraints de vivre dans une constante promiscuité et un espace confiné. Heureusement, il leur reste toujours des activités telles que la lecture ou l’apprentissage d’une langue morte pour s’évader – et bien que cela reste encore très anecdotique, certains choisissent d’assembler des briques en pixels ou de marquer des paniers virtuels pour oublier l’étroitesse de leur vaisseau.

La science du jeu - Quand les stats déshumanisent le foot

Nous sommes le 2 mai 2016 au soir et le monde du foot vient de vivre un petit séisme : Leicester, très modeste club anglais encore relégable la saison précédente, vient de remporter la Premier League, au nez et à la barbe des équipes les plus riches d’Europe. Des coups d’éclat de ce genre, le football est encore capable d’en produire ; son équivalent virtuel, lui, reste largement prisonnier de son côté cartésien.

La petite histoire du MP3 - Canard PC Hardware 45

Toutes les trajectoires de vie ne sont pas évidentes et prédictibles dans la jungle des formats, mais les plus spectaculaires sont sans nul doute celles qui échappent totalement à leur créateur.

Quake Wars : Ray Traced était une version en ray tracing d'Enemy Territory : Quake Wars développée en 2007 par Intel. Les différences sont minimes, mais vous constaterez quand même que la lunette du fusil reflète le décor.
Le ray tracing est-il l’avenir du jeu vidéo ? - Ou juste un énième terme à la mode qu’on aura enterré d’ici deux ans ?

Après le full HD, la réalité virtuelle, la 4K, le HDR et j’en passe, dites bonjour au nouveau mot magique qui fait frissonner d’extase les vendeurs de cartes graphiques : le ray tracing. Jusque-là réservée aux professionnels de l’image de synthèse et aux dessins animés Pixar, cette technologie de rendu photoréaliste pourrait bientôt débarquer dans les moteurs 3D temps réel du futur. Décortiquons-la et voyons ce qu’elle peut réellement apporter à nos jeux vidéo.

Le crunch, symbole de l’immaturité de l’industrie du jeu vidéo et cause de son incapacité à grandir

Parmi les termes propres à l’industrie des jeux vidéo, le crunch fait figure de symbole. Ce n’est pas pour rien que nous avons intitulé « Crunch Investigation » cette série d’articles consacrée aux conditions de travail dans les studios. En dehors de la blague – évidemment excellente – et de la référence à l’émission d’Élise Lucet, le crunch est une sorte de face visible de la Lune, une partie émergée de l’iceberg du travail dans la production de jeux vidéo. Le symbole et la cause de son immaturité aussi.



 



Par Kalabes et Netsalash

Batman : The Dark Knight Returns (1986) et Watchmen (1986-1987), les deux comics qui vont tout changer.
Marvel, DC (et les autres) - La grande histoire d’amour entre comics et jeux vidéo

Présents dès les premiers balbutiements de notre média ludique adoré, les super-héros ont connu dans le jeu vidéo une évolution finalement similaire à son support. On est parti de très loin, de bouillies de pixels à peine reconnaissables et de mécaniques de jeu très rudimentaires, pour évoluer vers de véritables films interactifs, rendant enfin justice à nos personnages préférés. Très tôt, bien avant que les producteurs de cinéma ne s’y intéressent, les éditeurs de comics ont compris le potentiel du jeu vidéo comme produit dérivé de leurs franchises. En tête de pont, les deux ténors du marché, Marvel et DC Comics s’y sont investis corps et âme, avec plus ou moins de bonheur...

(Crédit photo : David F. Chapman  - https://www.autocratik.com)
Le cruel destin de Diana Jones - Encore un drame pour Lady Di

Voilà près de vingt ans que Diana Jones exerce une influence certaine sur le monde du jeu. Pourtant, personne ne l’a jamais rencontrée, ni même parlé avec elle. Oubliez le Spiel des Jahres ou l’As d’or ; dans l’univers des jeux de plateau et des jeux de rôle, si à cinquante ans vous n'avez pas remporté le prix Diana Jones, vous avez raté votre vie.

Game Dev Story, avant le crunch.
La culture du silence - Comment les jeux vidéo empêchent la parole de ceux qui les font

Après quelques semaines d’enquête, nous en sommes arrivés à une première conclusion. La principale difficulté du milieu du jeu vidéo, ce ne sont pas les heures supplémentaires impayées, la concurrence à l’embauche, le sexisme ambiant ou l’absence de convention collective. La première difficulté, c’est que tout concourt pour empêcher ces salariés de prendre la parole.

Un extrait de ma bibliothèque Steam. Je ne suis pas sûr d'avoir terminé ne serait-ce que la moitié des jeux à l'écran. Ne me jugez pas.
L'event du backlog - Quand la communauté Canard PC s'organise contre les bibliothèques de jeux qui débordent

Depuis six mois, un étrange rituel se tient à intervalles réguliers sur le forum de Canard PC. Une trentaine de joueurs se réunissent et, ensemble, se livrent à une mise à mort bien particulière, celle d'un monstre que vous connaissez bien. Celle de la créature qui grandit dans l'ombre à chaque nouveau Humble Bundle. Celle de la bête engraissée par les promos steam. Celle du backlog.

Trois films de Robert Zemeckis, avec Michael J. Fox et Christopher Lloyd.
The Lost Vikings - Panier garni

Parce qu'il n'y a pas que le jeu vidéo dans la vie, mais que ce serait quand même dommage de trop s'en éloigner (on pèle de la peau à cause du soleil là-dehors, et le monde est dangereux), « Panier Garni » vous donne l'occasion de découvrir une sélection de livres, films et autres activités déconcertantes en lien avec un jeu célèbre ou inconnu.

Nina Freeman - De la poésie aux jeux vidéo

À 27 ans, Nina Freeman a déjà un joli CV de développeuse indépendante derrière elle. Récompensée à l’IGF en 2016 pour Cibele, son premier jeu commercial, elle aborde volontiers des sujets généralement ignorés par les grands studios. Sexualité, rencontres, intimité… Elle est persuadée que les jeux vidéo ont vocation à s’ouvrir de plus en plus.

Les huit péchés capitaux du développeur débutant - Vaincre les drames et le désespoir

Ça y est, c'est décidé. Vous avez un petit carnet rempli de notes, des idées plein la tête et une motivation en béton armée. Vous êtes prêt à vous lancer dans le développement de jeu vidéo.

Jon Hare, créateur de Sensible Soccer et Sociable Soccer - « Le vieux modèle simulation-management n’a pas bougé depuis les années 1990. »

Au début des années 1990, en termes de jeu de foot, il y avait deux écoles : d’un côté, celle du Kick-Off de Dino Dini et de l’autre, celle du Sensible Soccer de Jon Hare. Contrairement à son rival, Hare ne s’est jamais vraiment arrêté de créer et de tenter des choses. Aujourd’hui, il revient avec Sociable Soccer, héritier spirituel de sa licence phare largement influencé par le jeu mobile.

De quoi l'industrie du jeu vidéo est-elle malade ?

Licenciements en cascade, horaires intenables, précarité généralisée... Et si l'industrie du jeu vidéo marchait sur la tête ? Depuis la rentrée, la rédaction de Canard PC, en partenariat avec Mediapart, planche sur un dossier au long cours consacré aux conditions de travail dans le monde des jeux. Les deux articles de ce numéro constituent le début d'une série qui se poursuivra dans les prochains mois, détaillant la question en profondeur.

Ampere : plongée au cœur des nouvelles GeForce RTX - Canard PC Hardware 47

Après le succès de Turing et des innovations permises par cette architecture, Nvidia a préféré consolider ses acquis avec Ampere. Cette fois, point d’annonce aussi fracassante que du ray tracing pour faire briller vos jeux ou DLSS pour améliorer la qualité d’image, ces fonctions des RTX 3000 étant déjà des héritages des anciennes cartes. En revanche, ces nouveaux GPU promettent des gains de performances qui, si l’on en croit Nvidia, vont laisser les modèles de 2018 loin derrière eux.

Battlefield 1
Les loot boxes - Les éditeurs ont-ils ouvert la boîte de Pandore ?

Cette fois, c'est la guerre. Les joueurs ont sorti leurs fourches et leurs tweets, les éditeurs se sont barricadés dans leurs locaux, les articles indignés se multiplient, la révolution est en marche, il ne manque aux insurgés que des banderoles et un slogan. Que se passe-t-il ? Une nouvelle édition collector à 500 balles avec figurine en papier mâché ? Cloud Imperium Games a fini par admettre que Star Citizen n'était qu'un poisson d'avril qui avait mal tourné ? Si ce n'était que ça... Mais la réalité est bien pire, tenez-vous bien : plusieurs gros jeux de cette fin d'année (Assassin's Creed Origins, Battlefront II, Forza Motorsport 7 et L'Ombre de la guerre, pour ne citer qu'eux) proposent aux joueurs d'acheter des loot boxes, pochettes surprises contenant des récompenses aléatoires. Dit comme ça, cela paraît presque anodin. Et pourtant...

Les évasions barbares

Ils ont poussé comme des champignons mutants. En l’espace de trois ans, leur nombre a décuplé. Et pour une fois, le terme est utilisé littéralement : à Paris, ils étaient trois fin 2013, ils sont désormais, fin 2016, une trentaine. Les jeux d’évasion grandeur nature, live escape games, que notre rédacteur en chef bien-aimé préfère appeler « résolutions coopératives d'énigmes en milieu clos » parce qu’il se la raconte, ont pris d’assaut la capitale (cette fois-ci, pas littéralement), et commencent à essaimer outre-périphérique, jusque dans les régions de France les moins densément peuplées. Alors, selon la formule consacrée, nous allons poser les questions qui fâchent : qui sont-ils ? quels sont leurs réseaux ? et surtout, ces gens méritent-ils vraiment notre argent ?