6 résultats pour "test bref fire emblem echoes shadows valentia"

Toute la partie visuelle du jeu est un bonheur, jusqu'à son interface clairement inspirée par Fallout.
Beautiful Desolation - Les ravages du laissez-frère

Avec Stasis, les frères Bischoff avaient frappé fort. Leur jeu d'horreur en vue isométrique s'était vendu par palettes entières et avait mis « une claque » à Maria Kalash (8/10, Canard PC n° 324), preuve que le titre de championne olympique de kung-fu ne permet pas d'esquiver tous les coups. Autant dire que cinq ans après, on attendait de pied ferme les frangins de The Brotherhood. Je me suis jeté comme un seul homme sur le test de leur nouveau jeu, Beautiful Desolation. C'était la première fois de ma vie que j'étais optimiste pour quelque chose. C'était aussi la dernière.

Quand elles sont compréhensibles, les références culturelles pètent l'immersion pour faire une blague pas drôle sur le bitcoin. Ça valait le coup.
ATOM RPG - Faussaire de déjà-vu

Made in China. Dans notre imaginaire, ces trois mots charrient toujours les mêmes visions : un enfant de 9 ans qui soude un circuit imprimé, une taie d'oreiller plongée dans un bac de solvants corrosifs, un jouet en plastique en train de fondre. Qu'en est-il du Made in Russia ? D'emblée, le monde de la contrefaçon russe bas de gamme nous paraît plus distant, plus secret, plus mystérieux. Il existe pourtant des moyens très simples de l'identifier.

Non, je ne vise pas comme une quiche, j'ai juste une dent contre les pare-brises intacts, c'est plus fort que moi.
Insurgency : Sandstorm - Un Counter sachant conter

Quand j'étais gosse, mes parents refusaient de m'acheter des jeux de guerre au motif qu'il s'agissait, je cite, de « jeux panpan boumboum ». Je ne vois pas bien en quoi Diablo II et Postal contribuaient davantage à mon développement intellectuel, mais passons : je voudrais ici corriger l'erreur dans l'appellation « panpan boumboum ». Tous les joueurs d'Insurgency : Sandstorm vous le diront : la guerre, ce n'est pas « panpan boumboum » mais plutôt « vroumvrrrroummmmmm SHPROTCHHHH ohbordel BLAMBLAMBLAMBLAM arghhhhh BLAM ».

Sea of Thieves - Le tonneau de grog à moitié plein

Sea of Thieves est un cas d'espèce. Un élève doué dont on vante sans arrière-pensée les qualités, mais que l'on a envie de gifler tant il se contente du minimum. Un jeu auquel on retourne pourtant avec plaisir. Pour profiter de ce qu'il est en mesure d'offrir, certes. Mais aussi pour poser ses fesses sur un ponton avec des potes et admirer le soleil couchant tout en devisant sur toutes ces choses qui lui manquent et auraient pu en faire un grand jeu, tandis que Kahn Lusth vomit son grog en massacrant « La chevauchée des Walkyries » sur sa vielle à roue.

Shadowhand - Solitaire de nos ancêtres

Les core gamers qui peuplent la rédac’ se remémorent avec émotion leurs premières parties de Rick Dangerous sur Atari ST et de Blasteroids sur Commodore 64. De mon côté, parmi mes très anciens souvenirs de jeux vidéo il y a les mah jong, tétris, solitaires et démineurs auxquels ma mère s’adonnait sans retenue. Aussi Shadowhand m’a-t-il immédiatement transportée en des terres nostalgiques.

Du Gamergate à l'élection de Donald Trump - Pourquoi la droite radicale a choisi le jeu vidéo comme champ de bataille culturel

Dans le dernier numéro de Canard PCNote : 1, Izual évoquait les scandales de harcèlement sexuel qui ont secoué le milieu du jeu vidéo l'été dernier. Comme il l'expliquait, si la misogynie n'est pas, malheureusement, propre à cette industrie, la conjonction d'emplois rares et précaires, qui contraint les victimes de comportements misogynes à se faire discrètes pour conserver leur poste, et de la sous-représentation des femmesNote : 2 contribuent à aggraver les choses. Dans cette deuxième partie, nous allons nous intéresser à l'autre versant du problème : non plus aux créateurs de jeux, mais aux consommateurs. Pourquoi les développeuses qui dénoncent des agressions ou tiennent des propos féministes sont-elles systématiquement victimes d'injures, voire de menaces, sur les réseaux sociaux ? Pourquoi des forums comme Reddit, 8chan ou le 18-25 de JVC sont-ils devenus des viviers où s'organisent des campagnes de harcèlement ? Qu'est-ce qui se joue, hier, aujourd'hui et demain, dans la « culture gamer » ?

Note 1 : http://cpc.cx/dossierharcelement
Note 2 : 14 %, chiffre SNJV 2018.