364
Sortie en kiosque
le 22 juillet 2017

S'abonner
Numéro actuel
Par La Rédaction | le 9 juillet 2017

Canard PC 364 : Numéro double de l'été

News Hardware du CanardPC N°352

Foire à news

En vrac (vol. 2)

En vrac (vol. 2) La Korea Fair Trade Commission sud-coréenne a condamné Qualcomm à une amende de 854 millions de dollars pour abus de position de dominante. Le fabricant américain a fait appel, criant à l’injustice. Pour rappel, Qualcomm a déjà payé 975 millions de dollars d’amende à la Chine en 2015 pour cause de monopole, tandis que des enquêtes sont en cours en Europe, aux États-Unis et à Taïwan. / Gigabyte se restructure avec la fermeture de certaines filiales comme Gsmart Mobile et Gigazone (périphériques), toutes plus déficitaires que vous et moi. / Fitbit, en procès avec Jawbone, a décidé d’abandonner une partie des poursuites pour violation de brevets, estimant son concurrent proche de la faillite. C’est un peu ça, la magie de Noël. / 140 millions de dollars ont été investis par la Bill et Melinda Gates Foundation pour financer le projet d’Intarcia, conceptrice d’un implant à pompe diffusant des antirétroviraux sur une période de six mois à un an, destiné aux personnes contaminées par le VIH. / La Surface Studio de Microsoft, entre 3 000 et 4 200 dollars le bout, a trouvé son public avec 30 000 unités vendues en fin d’année, contre 15 000 envisagées par la firme. / Sauf surprise, Pimax aura présenté au CES un casque VR 4K pour chaque œil (LCD), avec un rafraîchissement à 90 Hz. Bonne chance au PC qui traîne derrière pour assurer le rendu.

Clavier

Cherry, j’ai terminé les contrats

Le contrat d’exclusivité accordé à Corsair pour les commutateurs Cherry MX Silent est arrivé à terme, ce qui autorise d’autres fabricants de claviers mécaniques à les utiliser. Rappelons que le MX Silent consiste en une déclinaison moins bruyante du MX Red. Par ailleurs, Cherry en profite pour appliquer la technologie Silent aux MX Black, une série qui nécessite 60 grammes de pression contre 45 grammes pour les Red. La course reste maintenue à 2 mm, bien moins exigeante physiquement qu’un 100 mètres haies.

Foire à news

En vrac (vol. 1)

En vrac (vol. 1) Devant l’abondance des news en vrac à caser, celles-ci s’étaleront sur deux articles, parce qu’on est des dingues et que ça nous apprendra à prendre des vacances. Allez go. Samsung a confirmé son intérêt pour les dalles à points quantiques, avec l’appel à la création d’une alliance industrielle à la fois capable de supporter l’essor de cette technologie et de concurrencer l’OLED cher à LG. / Des ingénieurs du MIT ont développé des fibres musculaires artificielles en nylon, en gros du fil de pêche adoptant une forme carrée, peu chères à produire et qui devraient, selon eux, faire des merveilles dans le domaine médical. / AMD a lancé le site ve.ga pour annoncer la conférence Vega du 5 janvier dernier. Au moment où je vous parle, seul un compte à rebours est affiché, mais une URL pointant sur un png de promo dévoile quelques spécifications, certes un peu vagues, comme « 4x Power Efficiency », « 2x Bandwidth per Pin », « 8x Capacity/Stack ». / Le gouvernement n’a pas suivi les recommandations de la CNIL concernant les conditions d’utilisation des caméras piétons portées par les forces de l’ordre. En résumé, les agents filment ce qu’ils veulent, quand ils le veulent. / Malgré les rumeurs, TSMC a confirmé qu’il serait à l’heure sur la gravure en 10 nm. Hop, RDV au vol. 2.

Sécurité

Old tech iz goud secu

À l’heure où le hacking des systèmes est d’une affolante banalité, Donald Trump, parfaitement au fait de la question, possède la solution au problème : « Si vous avez quelque chose d’important à communiquer, écrivez-le et faites-le livrer par courrier », a-t-il confié à des journalistes, tout en expliquant « savoir des choses que les autres ne savent pas » en rapport avec l’affaire du parti démocrate supposément piraté par les Russes. Dont acte, les nouveaux codes nucléaires lui seront envoyés en recommandé A/R.

Puce

Des bits, des chips et des rumeurs

Des bits, des chips et des rumeurs Les sources des Italiens de BitsAndChips susurrent que la microarchitecture x86 Intel Core, introduite en 2006, serait entièrement revue – pour ne pas dire remplacée – d’ici 2020. La puce Tiger Lake prévue en 2019 serait donc la dernière de la portée, avec l’idée de passer un grand coup de Kärcher sur les spécifications désuètes. Outre la partie électronique, le lifting concernerait aussi les jeux d’instructions qui, en l’état, s’accumulent les uns sur les autres comme de vieilles couches de lasagnes. SSE, SSE2, SSE3, SSE 3+, XD… la nouvelle architecture regrouperait tous ces blocs en un seul, signant au passage l’abandon d’instructions obsolètes ou uniquement exploitées à de rares occasions. Pour assurer la rétrocompatibilité, les instructions bannies seraient prises en charge au niveau logiciel par le système d’exploitation. Une fonctionnalité déjà supportée, par Windows tout du moins, dès lors qu’une instruction n’est pas reconnue (cf. l’interruption « EXCEPTION_ILLEGAL_INSTRUCTION »). Les spécialistes confirmeront ou non pour les autres OS, moi j’ai natation synchronisée dans une heure et je dois encore m’épiler les mollets. Résultat de la cure : une puce de taille réduite, plus simple et plus économe. Une approche qui rappelle celle adoptée pour les AMD Zen, soit dit en passant.

Réalité virtuelle

Un toucher sensationnel, voire élégant

Bonne nouvelle pour les amateurs de réalité virtuelle, l’intérêt des fabricants pour les gants haptiques grand public augmente peu à peu, convaincus qu'ils sont qu'ajouter le sens du toucher à celui de l’ouïe et de la vue ne peut qu’augmenter l’immersion. Les Dexmo de la société robotique Dextra par exemple. Ils consistent en un exosquelette à retour de force, chargé de bloquer le mouvement des doigts pour simuler une résistance. Si la première campagne de financement Kickstarter a été suspendue, la société Dextra continue toutefois le développement des Dexmo et compte bien refaire parler d’elle prochainement. Passons maintenant aux HaptX d’AxonVR, qui, pour le coup, a levé 5,8 millions de dollars, de quoi assurer sereinement le développement de la plateforme et l'approvisionnement en dosettes de café. Parallèlement au retour de force simulant le contact avec diverses surfaces, le système transmet les sensations de chaud et froid grâce à un liquide. Terminons ce survol rapide avec le projet Senso Glove de Senso, dont le SDK est aujourd’hui vendu 500 dollars aux développeurs (300 dollars prix public, sortie en 2017). Là encore, outre la gestion du retour de force pour chaque doigt, il est question de simuler la température des objets virtuels. Allez les gars, prochaine étape « la simulation des viscosités, poils et fluides », OK ?

Véhicule autonome

L’autopilote a bien pilé

L’autopilote a bien pilé L’autopilote des Tesla a de nouveau fait parler de lui à l’occasion d’un accident survenu fin décembre. Mais point de polémique cette fois, puisque les algorithmes se sont parfaitement comportés avec l’anticipation d’une collision survenue entre les deux véhicules précédant la Tesla. Cette dernière a freiné avant même que les deux autres voitures ne se percutent, ce grâce au radar devenu capteur principal depuis la mise à jour 8.0. L’accident n’a fait que des blessés légers.

Biométrie

Des utilisateurs peu reconnaissants

Sale temps pour les Face. Pendant qu’Apple se prend un procès pour ne pas avoir bloqué l’utilisation de FaceTime pendant la conduite (cf. « Apple Face à un nouveau procès »), Facebook doit de son côté répondre à une action collective menée par des utilisateurs en Illinois. L’objet de la rixe concerne le système de reconnaissance faciale exploité par le réseau social afin d’identifier automatiquement les personnes sur les photos. Une technologie qui, d’après les plaignants, implique le stockage de données biométriques privées dans des bases de données, une pratique réglementée par le Biometric Information Privacy Act. Cette loi spécifique à l’État, en vigueur depuis 2008, oblige effectivement les entreprises à déclarer le temps de conservation et la date de destruction des données biométriques. Si les plaignants estiment que Facebook contourne cette loi à l’aide des suggestions d’identification, la firme rétorque que cette fonctionnalité est désactivable. Mais la subtilité de l’affaire se trouve ailleurs. Depuis 2014, Facebook recourt à l’IA DeepFace pour identifier les visages, sans que les informations ayant servi à la reconnaissance soient stockées dans des bases de données. Un procès programmé pour octobre 2017 dont l’issue sera intéressante, alors même que cette fonctionnalité a été supprimée en Europe depuis 2012.

Nanotechnologie

Finement joué les gars

Finement joué les gars Des chercheurs de l’université de Stanford et du ministère de l’Énergie nord-américain ont créé le fil électrique le plus fin du monde, épais de trois atomes seulement. Celui-ci est constitué de diamantoïdes – les plus petits morceaux de diamant possible – assemblés les uns aux autres à l’aide d’atomes de soufre et de cuivre, tels des pièces de Lego. La structure est alors maintenue à l’aide d’une interaction de Van der Waals, bien connue des férus de chimie, de physique quantique et… des geckos. Sans blaguer.

Société

Machin a voté, machine à voter

Next Inpact a relevé l’inquiétude du député PS Sébastien Pietrasanta, qui, à l’approche des prochaines élections, s’interroge sur « la sécurisation du vote électronique ». Une inquiétude partagée par Donald Trump, c’est vous dire, alors que ce dernier nous informe « qu’aucun ordinateur n’est sécurisé », conseillant le papier pour toute communication importante (cf. télex « Old tech iz goud secu »). D’ailleurs, Sébastien cite explicitement l’exemple de l’affaire du Parti démocrate dans sa question au gouvernement, évoquant « un risque connu sur la fiabilité des machines et sur la difficulté de recompter les voix » et axant son discours sur « la menace de piratage par des puissances étrangères ». Il a raison de parler de menace étrangère, le député, car il est évident que les partis politiques nationaux et autres lobbies, empreints de nobles valeurs, eux, ne s’abaisseraient jamais à ce genre de turpitudes. Quoi qu’il en soit, les machines à voter ont été utilisées en 2012 par 64 communes représentant 1,5 million d’électeurs, alors même qu’un moratoire remontant à 2007 interdit les autres communes d’en faire l’acquisition, en raison des doutes soulevés. Inutile de vous fatiguer à chercher l’erreur trop longtemps.

Intelligence artificielle

Canadavatarien à déclarer ?

Canadavatarien à déclarer ? Après l’aéroport de Bucarest, où elle se rode les neurones depuis 2014, c’est aujourd’hui au tour des douanes canadiennes de tester Avatar, une intelligence artificielle chargée de repérer les mensonges chez les voyageurs. Prenant la forme d’un visage 3D moyennement sympathique, elle passe ses journées à poser et reposer les sempiternelles questions propres aux agents des services frontaliers, ceci afin de détecter « les changements de comportement (…) dans les yeux, les gestes ou la posture ». Pour éviter que les grands émotifs n’induisent Avatar en erreur, le questionnaire peut débuter par des demandes anodines, histoire de détendre l’atmosphère : « en combien de temps pensez-vous pouvoir fabriquer une ogive nucléaire à partir de produits ménagers ? », ou bien encore, « si vous deviez estimer le nombre de personnes que vous avez enterrées dans votre cave, ce serait plutôt entre 0 et 10, 11 ou 100, 101 et plus ? ». Développée par Aaron Elkins, professeur à l’université de San Diego, Avatar pourrait être utilisée par d’autres administrations, pour autant qu’elle convainque définitivement de son efficacité. Précisons qu’en cas de doute sur les propos d’un voyageur, un officier humain intervient pour procéder à un interrogatoire plus poussé. Où ça ?

Périphérique

Quand le Manu crie, l'HT sait

La jeune pousse autrichienne SearchInk travaille sur la reconnaissance d’écriture manuscrite, ou handwritten text recognition (HTC). À l’instar des solutions OCR qui permettent de numériser des livres – la fondatrice de SearchInk, Sofie Quidenus, est d’ailleurs l’inventrice du Book Scan 3.0, un robot scanner qui traite jusqu’à 2 500 pages par heure –, le HTC a vocation à numériser les textes écrits comme des cochons, mais aussi à les comprendre à l’aide d'une IA. Bonne chance à elle pour déchiffrer les ordonnances.

Société

Apple Face à un nouveau procès

Apple Face à un nouveau procès James et Bethany Modisette, les parents d’une enfant de cinq ans tragiquement décédée lors d’un accident de la route au Texas le 24 décembre 2014, ont décidé d’attaquer Apple en justice pour négligence. Un fait divers qui pourrait faire jurisprudence au-delà des personnes et firmes impliquées, raison pour laquelle nous le relatons. Car voilà, le conducteur responsable de la collision – un/une jeune adulte de 20 ans – se trouvait être en pleine conversation FaceTime sur un iPhone 6 Plus au moment du drame, une cause d’accident devenue malheureusement banale. Sans tomber dans le procès d’intention sur les motivations profondes des parents, on peut se demander sur quelle base légale ils comptent attaquer Apple pour négligence et, plus précisément, défaut de conception de l’iPhone. Selon leur avocat, la Pomme aurait dû équiper l’appareil d’une sécurité bloquant l’utilisation de FaceTime durant la conduite, alors même qu’elle « dispose de la technologie et d’un brevet en ce sens depuis 2008 ». Quoi qu’il en soit, la plainte ne demande pas que cette fonctionnalité soit mise en place, mais qu’Apple compense financièrement les dommages, frais médicaux et coûts de justice. Notons pour conclure que le Texas ne dispose d’aucune loi interdisant l’utilisation du téléphone au volant pour les conducteurs de plus de 18 ans.

 


GPU

Qui Nvidia verra

Nvidia aura profité du CES 2017 pour « annoncer quelque chose de grand ». En l’état des fuites au moment où nous glosons, il s'agira sans doute d'une GeForce GTX 1080 Ti et un nouveau service baptisé « Club GeForce Elite ». Ce dernier serait un programme fidélité qui distribuerait des jeux gratuits aux contributeurs les plus actifs (remontée de bugs, participation aux forums, suggestions, etc.) et privilégierait les possesseurs de GTX 980 Ti pour les précommandes de GTX 1080 Ti.

Drone

Vol de marchandises chez Amazon

Vol de marchandises chez Amazon L’intemporel « Petit Papa Noël, quand tu descendras du ciel » a certainement influencé Amazon, qui vient d'obtenir un brevet concernant la fabrication – attention, ça surprend un peu quand même – d’un entrepôt volant à une altitude de 45 000 pieds, soit 13 716 mètres. Enfin je dis ça, c’est vrai que l’altitude de vol du Père Noël reste encore à valider précisément par une étude américaine, mais sur le concept, on est raccord. Car l’aérostat en question, de type zeppelin et baptisé AFC pour Airborne Fulfillment Center, consiste en une sorte de grange où des lutins payés en bonbons prépareront des commandes livrées par une flotte de drones. Parallèlement, des zeppelins-navettes se chargeront de l’approvisionnement du vaisseau-mère en marchandises, lutins et carburant, le tout dans un ballet permanent et interconnecté. Pour ceux qui s’interrogent sur l’utilité de la chose, Amazon souhaite utiliser les AFC pour améliorer la gestion de l’offre et de la demande. L’exemple cité dans le brevet évoque la couverture d’un événement sportif par un AFC pour répondre rapidement à la demande des spectateurs en nourriture et autres produits dérivés. C’est donc ce qu’Amazon appelle vendre du rêve…

Téléviseur

Une reset très goûteuse

Les ransomwares –à ne pas confondre avec ces adolescents experts en chantage pour ne daigner effectuer la moindre corvée domestique – ne sont pas l’apanage des smartphones et ordinateurs. Preuve en est cette prise d’otage de téléviseur LG survenue le jour de Noël, relatée par Darren Cauthon, ingénieur informaticien de son état. Le téléviseur connecté s’est retrouvé briqué jusqu’à l’OS – Google TV en l’occurrence –, en plein milieu d’un film visionné à l’aide d’une application de streaming dont le nom n’a pas plus été communiqué que la source du téléchargement, le Play Store ou un autre dépôt « alternatif ». On ne va pas se mentir, on a quand même une idée sur la question. Bref, le ransomware baptisé Cyber.Police, également connu sous le nom de FLocker/Frantic Locker/Dogspectus, exigeait 500 dollars pour rendre la main. Seule solution pour sortir de l’impasse, effectuer une réinstallation totale du système par le menu de récupération d’Android, une procédure jusqu’ici réservée au service technique de LG et raisonnablement facturée… 340 dollars. La médiatisation de l’affaire a toutefois convaincu le fabricant de fournir à Darren la très secrète et compliquée procédure, consistant à appuyer alternativement sur deux boutons. Notons pour terminer que Google TV a été abandonné par la pieuvre en 2014 afin de se concentrer sur Android TV et que depuis, LG recourt à WebOS pour faire tourner ses smart TV.

Audio

AAAhhh THX…

AAAhhh THX… Comme annoncé depuis sa récente acquisition par Razer, THX souhaite devenir la référence sonore en matière de réalité virtuelle. À cette intention, il annonce un amplificateur pour casque audio sans fil THX AAA-0, le haut de gamme d’une famille de trois : rapport signal/bruit « pratiquement immesurable » à -137 dBA, puissance de 63 mW, consommation de 5 mW au repos. La puce TSTHX88 embarquée a été développée conjointement avec Triad Semiconductor, déjà partenaire de Valve et HTC.

Intelligence artificielle

Adieu le coup de la panne

Un piston qui rend l’âme au moment opportun pour faciliter les rapprochements interhumains balbutiants : cette scène appartiendra bientôt au passé grâce aux véhicules équipés de la solution 3DSignals. La technologie développée par la jeune pousse israélienne exploite une intelligence artificielle pour détecter et anticiper d’éventuelles défaillances mécaniques, non pas à l’aide de capteurs électroniques traditionnels mais… à l’oreille. Ou tout du moins, à l’aide de microphones. Yep, comme à l’époque bénie où un bon mécano de campagne pouvait encore diagnostiquer une panne en écoutant les soupapes de la 2CV agoniser tout en léchouillant les résidus du pot d’échappement. J’exagère à peine. Selon IEEE Spectrum, une fois la base audio dûment renseignée sur un cloud auquel le système se connecte, la détection serait efficace à 98 % avec un signal analysé jusqu’à la fréquence de 100 kHz (le champ auditif du mécano ne dépasse pas les 20 kHz). « Nous serons non seulement capables de dire quand le problème A se produit mais aussi de l’annoncer cinq heures avant qu’il se manifeste », précise Yair Lavi, cofondateur en charge des algorithmes utilisés. Une technologie qui peut se targuer d’être réellement à l’écoute de ses clients.

Réalité virtuelle

FB se fait un yeux trip

FB se fait un yeux trip Facebook s’est payé une nouvelle société pour Noël, la danoise The Eye Tribe. Cette entreprise est à l’origine d’une technologie de suivi du regard (eye tracking) capable d’adapter une interface selon l’angle d’observation de l’utilisateur : scrolling automatique lors de la lecture d’un document, ciblage automatique dans un FPS, rendu graphique optimisé sur la zone focalisée, etc. Sans se fourrer le doigt dans l’œil, on peut prédire une ingestion rapide par Oculus VR, voire par un service de publicité.

Brevet

Faudra dronementrobin viser

Amazon a déposé un brevet d’une importance cruciale visant à protéger ses drones-livreurs des attaques à l’arc. Effectivement, on a beau apprécier le délicat romantisme d’un nettoyage aérien au fusil à pompe – une valeur sûre s’il en est –, voire la finesse technologique un rien coûteuse d’une éradication des parasites à l’aide d’un canon à micro-ondes, certains aiment à rester simples et conserver des traditions certifiées sans gluten. Ainsi, le brevet décrit une série de contre-mesures que le drone enclenchera dès lors qu’une flèche décochée à son intention aura été détectée, ce parmi diverses autres types de menaces existentielles comme la diffusion d’un concert de Machin Gims. La plupart du temps, le drone abandonnera son plan de vol comme un lâche pour se poser dans une zone sûre, le camp de gitans des Lopez par exemple, tout en alertant l’opérateur de sa position. Ce dernier pourra ensuite appeler la Légion étrangère pour tenter de récupérer l’engin, mais sans les jantes et les portières.