368
Sortie en kiosque
le 14 octobre 2017

S'abonner
Numéro actuel
Par L-F. Sébum | le 4 octobre 2017

Canard PC 368 : Édito

News Hardware du CanardPC N°360

Foire aux News

En vrac

En vrac Le Samsung Galaxy S8 sorti, voici que les premières rumeurs sur le S9 surgissent, colportées par ETNews. Un écran aux quatre côtés courbés serait dans les tuyaux. / Les API VRWorks de Nvidia peuvent désormais être exploitées directement par le moteur Unity 2017 1.0 Beta 2, afin de faciliter le traitement des rendus VR. Elles restent toutefois inefficaces pour les rendus d'alcool. / L’US Navy a banni l’utilisation des cigarettes électroniques à bord de ses navires, afin d’éviter les accidents. Officiellement, quinze explosions de batteries ont déjà eu lieu à bord, sans que la Russie ou la Corée du Nord ne soient soupçonnées. C'est louche. / Pour ne pas laisser l’AMD Radeon RX 550 galérer seule pour afficher un peu de 3D, Nvidia préparerait une GeForce GT 1030 pour mi-mai (GP 108, 512 unités de calcul, 1 ou 2 Go de mémoire). / Apple et Google utilisent le même véhicule pour tester leur système de conduite autonome, à savoir un Lexus RX450h. Euh… OK j’admets, en fait, on s’en fout royalement. / Google encore, qui suite à la levée en 2015 de l’embargo visant Cuba, se trouve être la première entreprise étrangère à installer ses gros serveurs sur l’île. Il aidera également au développement du Wi-Fi. Google à Cuba… Rien que de l’écrire, ça fait bizarre. / Non vraiment, ça me fait tout drôle, je Che pas, je dois couver quelque chose.


La nouvelle idée d’id

Robert Duffy, CTO d'id Software, a indiqué dans une vidéo maison travailler sur une évolution du moteur idTech 6. Cette version sera optimisée pour dignement exploiter les capacités de calculs parallèles offertes par les CPU AMD Ryzen de 8C/16T. Le prochain Quake Champions pourrait donner un agréable aperçu de la chose, puisque le titre, au-delà de ses qualités ludiques intrinsèques, est aussi une vitrine technologique des CPU Ryzen et GPU Vega (cf. « Des pilotes à la mauvaise conduite »).

GPU

Il éTitan qu’elle arrive

Il éTitan qu’elle arrive Avec l’arrivée d’Amandalyna GeForce GTX 1080 Ti au service correspondance de la Socorep, quelque chose s’était brisé dans le regard de Jessyka Titan X. Jusqu’alors, on y lisait la certitude de disposer des plus beaux atours pour attirer des hordes de facteurs geeks en rut, prêts à sacrifier leur abonnement à Dauphins & Watercooling pour se payer des moments de jouissance très graphiques en sa compagnie. Mais Amandalyna, plus jeune, plus rapide, moins chère, ne lui avait laissé aucune chance. Depuis, seul transparaissait un mélange de tristesse et d’acceptation d'une évidence, celle de la gloire déchue. L’heure était venue pour Jessyka d’en finir en se jetant dans le bac des papiers à recycler, ce qu’elle fit pendant la pause café-clope de 10 h 37 de son voisin de bureau, le séduisant Kevin Core i7 dents et pâte thermique blanches. Alors, au moment où ses ventirads commençaient à flapflapoter contre un stock de prospectus A5 promouvant le chauffage à énergie vachale (à base de bouse), le miracle fut. Un caméléon habillé en fée apparut et, d’un langoureux coup de langue gluante sentant le whisky, la transforma en… Titan XP. Au programme, 3 840 unités de calcul, 240 unités de texturing, 96 ROP, 12,1 TFLOPS en FP32, 548 Go de bande passante, toujours pour 1 360 euros… Jessyka revenait à la vie… Dès lors, quelque chose s’était brisé dans le regard d’Amandalyna, toujours moins chère, mais cette fois moins puissante. Heureusement, Kevin était là.

OS

Non au manuel d’installation

Disponible depuis le 11 avril, Microsoft déconseille à tous les impatients d’installer Windows 10 Creators Update manuellement. Comprendre : avant que la mise à jour ne leur soit aimablement proposée par Windows Update. Pourquoi ? Pour des raisons de stabilité, nous dit-on, puisqu’un déploiement progressif depuis les machines les plus récentes vers les plus anciennes permettra de corriger – si besoin – le code en douceur, sans drame pour une majorité d’utilisateurs. (Voir aussi la rubrique « Download ».)

GPU

Une Volta hautement attendue

Une Volta hautement attendue Que tout le monde reste calme et courtois, la rumeur qui traîne en ce moment sur une sortie prématurée des GPU Nvidia Volta, afin de contrecarrer l’arrivée des GPU AMD Vega, n’est pour l’heure qu'un embryon d’information chinoise non vérifiée. Jusque-là, ça se tient, je défie quiconque de me prouver le contraire. Non, parce qu’on vous connaît, hein, toujours à chercher la petite bête « gna gna gna haannn t’as vu, il dit que c’est une rumeur, alors qu’en fait c’est un embryon d’information chinoise non vérifiée, hannnn gna gna gna ». Pas de ça avec moi jeune homme, j’en ai maté des plus sauvageons à coups de dictées de Pivot. Donc, la rumeur de l’embryon d’information chinoise non vérifiée provient du site chinois MyDrivers, et notre ami Google Traduction nous apprend que « selon les dernières révélations, série Nvidia GeForce 20 publié en avance sur le calendrier, les prévisions sera publié au troisième trimestre de cette année, alors que le prix des GeForce 20 séries de produits, position sur le marché sera replanification, en particulier seule carte va augmenter les prix pour améliorer le profit faire le marché ». Clap, clap, clap, merci Google, c’est plus clair. Bon, en gros, les révélations reçues par ces gens concernent une sortie des puces Volta au troisième trimestre 2017. Enfin, je crois. Ou sinon, ça parle soit de météo, soit du calendrier des cycles menstruels d'un panda femelle.

Puce

Une puce bien malic71euse

Les véhicules modernes embarquant plus de puces qu'un punk à chien pour gérer les innombrables capteurs embarqués, ARM a créé un design spécialisé pour cet usage. La puce Mali-C71 – « C » pour caméra – est ainsi un image signal processor (ISP) dédié au traitement des images, qu'ARM présente d’ailleurs « en toute sincérité » comme le meilleur de son genre, devant les solutions de Google, Samsung ou Apple (que chacun juge sur pièce en prenant des photos de chatons et de desserts, voire de chatons en train de manger un dessert, avec son smartphone). Car si une bonne lentille est primordiale pour obtenir un cliché flatteur, elle ne fera pas de miracle sans un bon ISP collé à l’arrière-train telle une vieille couche usagée. Avec une puissance de traitement théorique de 1,2 gigapixel par seconde, le Mali-C71 gère ainsi l’affichage de quatre caméras en temps réel, voire de seize sur un seul pipeline, le flux étant alors traité par l’ordinateur du véhicule. La plage dynamique monte à 24 diaphragmes (stops), ça parlera certainement aux photographes, ce qui permet d’améliorer la détection des objets quelle que soit la luminosité. Par ailleurs, afin d’attirer les constructeurs automobiles, 300 circuits de détection d’erreur ont été implémentés. Je n’aurais pas approché d’un tunnel, je vous les aurais détaillés un à un.

CPU

Un calendrier classé X

Un calendrier classé X Sauf surprise, Intel aura présenté le 30 mai dernier la plateforme X299 HEDT, accompagnée des Kaby Lake-X et Skylake-X Basin Falls. Si, officiellement, le fondeur reste parfaitement stoïque face à la sortie des AMD Ryzen, des tests de la plateforme publiés dès le 16 juin et une sortie fixée au 26 juin (soit une anticipation de deux mois), dates à confirmer, trahiraient un semblant de réaction de sa part.

Impression 3D

Objectif HLM Lune

Parce qu’un petit pied-à-terre sur la Lune, Mars ou en Antarctique, c’est toujours sympa, les prolifiques ingénieurs du MIT ont développé un prototype de robot-maçon-imprimante 3D chargé de construire une habitation en quatorze heures, en attendant que les humains débarquent. Bon, ne vous attendez pas au grand luxe quand même, puisque la démonstration montre la plateforme de construction numérique monter des murs en mousse isolante de 3,65 mètres de haut et de 15,24 mètres de diamètre. Pour la décoration intérieure de chiotte, il faudra certainement attendre qu’une téléréalité avec des animateurs tête-à-claque s’intéresse au concept. Les inventeurs expliquent toutefois qu’à terme, le robot pourra construire des structures de toute taille de manière totalement autonome. Outre des bras électrique et hydraulique montés sur des chenilles, accompagnés de capteurs mesurant la luminosité, la température ou encore la stabilité sur sol, le robot embarque effectivement un godet pour récupérer des matériaux sur place.

Mémoire

MRAM, la RAM qu’on aime

MRAM, la RAM qu’on aime Suivant le mouvement engagé par les nvNITRO ES1GB et ES2GB d’Everspin, premiers SSD à embarquer de la MRAM, Samsung enclenche la seconde en annonçant la production massive de cette agréable mémoire. Parallèlement au fait de l’intégrer à certains de ses SoC dès l’année prochaine, la firme propose également à ses clients de l’utiliser pour remplacer la mémoire Flash, vu qu'elle est plus rapide, plus compacte, non volatile et facile à produire. NXP serait l’un des premiers à avoir dit oui pour ses microcontrôleurs i.MX destinés à l’IoT.

AMD

Des pilotes à la mauvaise conduite

Sur la forme, l’anecdote qui va suivre n’a que peu d’importance, alors même que des photos de chatons et de desserts sont postées sur des réseaux sociaux toutes les trois secondes et ce, dans l’indifférence la plus générale. Je ne dis pas ça pour casser l’ambiance, mais en ces temps troublés il me semble important de replacer en perspective les problèmes de ce monde. Il n'est question que d’un bête lien-icône Quake Champions installé par les pilotes Crimson ReLive Edition 14.4.4 d'AMD sur le bureau des utilisateurs, AMD étant très copain avec Bethesda Softworks. Une opération réalisée sans leur demander leur avis, aux utilisateurs. Les réactions vis-à-vis de la méthode employée n’ayant pas traîné, ambiance douche de déjections de putois malade, AMD a recompacté fissa les pilotes – comprendre : dans la nuit qui a suivi – afin de les débarrasser de cette verrue promotionnelle. Terry Makedon, directeur de la stratégie AMDesque, a commencé par présenter ses excuses sur Twitter, lesquelles furent suivies par un communiqué officiel où la firme indique avoir péché par « enthousiasme » et s’excuse « si cela a créé un problème à qui que ce soit ». Venons-en maintenant au fond du problème qui, comme vous en conviendrez, mérite une passionnante analyse approf… Allô, vous m’entendez ? Allô ? Je suis sous un tunnel, vous m’entend… Chkrouikejzzzszzds.

Intel

Toujours même pas peur

Toujours même pas peur Avant de commencer la lecture de cette news, je vous invite à vous équiper d’un piolet. C’est bon ? OK. Avec l’arrivée des CPU Ryzen d’AMD, tous les yeux se sont braqués vers Intel dans l’attente d’une quelconque réaction. Que nenni, tel un joueur de poker expérimenté, le fondeur ne frissonne même pas des poils de l’oreille, d’autant plus qu’il continue de se goinfrer de dollars à la fin de chaque trimestre fiscal. Le premier de 2017 est même devenu le champion de tous les premiers trimestres d’Intel – si ça ce n’est pas du record… – avec un chiffre d’affaires de 14,796 milliards de dollars (13,702 milliards en 2016) et une marge brute en hausse de 2,5 points, atteignant 61,8 %. Puisque vous vous posez la question et que je suis télépathe pour canards, chez AMD, cette marge est d’environ 31 %. Quant au bénéfice, il s’élève à la moitié de celui d’un numéro de Canard PC, soit 2,964 milliards de dollars (2046 milliards en 2016). Sinon, puisqu’on vous tient, apprenez que le système de montage des radiateurs du prochain socket LGA 2066 (Skylake-X et Kaby Lake-X) sera identique au bon vieux LGA 2011. Certes, la transition entre les deux infos est raide, mais qu’importe puisque vous êtes équipé d’un piolet.

GPU

Une pro pour les pros

AMD a présenté la Radeon Pro Duo 2017, une carte graphique bi-GPU Polaris 10 14 nm offrant une puissance de 11,45 TFLOPS en simple précision, 4 608 unités de calcul, 288 unités de texture, 64 ROP, une fréquence de 1 243 MHz et 32 Go de mémoire GDDR5 2x256-bit. La bestiole consomme 250 watts – 100 watts de moins qu’avec une puce Fidji – et s'adresse aux personnes ayant besoin d’envoyer du lourd pour afficher leur carte Minecraft en 8K. 999 dollars le bout.

Console

Gestion de crise

Gestion de crise Ah ça, c’est bien mignon de prévenir les masses joueuses que sa console Scorpio, destinée aux pratiquants enthousiastes, aura un tarif à la hauteur des performances promises. Hein Microsoft. Mais voilà, faute de le donner, ce prix, maintenant c’est le bordel, les gens paniquent, courent nus dans les rues en criant « Pourquoiiiiiii.iii.ii.i… », voire se mettent à manger des salades mélangeant tofu et quinoa en y rajoutant du gluten. C’est la chienlit, je vous dis. Devant le risque de déstabilisation totale du système, Phil Spencer, chef de projet de la Xbox, s’est donc fendu d’une entrevue au Guardian pour tenter de ramener le calme social. Phil y explique « avoir l’impression » que la Scorpio bénéficie d’un « très bon rapport prix-performances » pour une console premium, que les « gens s’en rendront compte » et que « comparée au prix d’un PC avec une telle configuration », ils seront très contents. Rappelons la config en question : CPU AMD octo-core à 2,3 GHz, GPU AMD Radeon 40 cœurs à 1 172 MHz (6 TFLOPS), 12 Go de mémoire GDDR5 (326 Go/s de bande passante). La console sera officiellement présentée le 13 juin, à l’E3.

 


Système d’exploitation

Windows tombe à l’OS

Selon le service d’analyse du trafic web StarCounter, revendiquant sa présence sur 2,5 millions de sites, Windows ne serait plus le premier OS au monde, toutes plateformes confondues. Grâce aux appareils mobiles, Android occuperait 37,93 % du marché, suivi de Windows (37,91 %), d’iOS (13,09 %), OS X (5,17 %), « d’inconnu » (2,85 %), d’autres (2,3 %) et de Linux (0,75 %). Par contre, sur PC, Windows resterait installé sur 84,34 % des machines. Dites, c’est quoi cette manie de systématiquement recompter les pourcentages pour voir si ça tombe sur 100 ?

Réalité virtuelle

Starbreeze la concurrence

Starbreeze la concurrence À en croire les derniers retours concernant le StarVR, casque de réalité virtuelle né d’un partenariat entre Starbreeze Studio et Acer, toujours en développement, l’engin semblerait être le plus abouti et convaincant de son espèce. Avec un champ de vision de 210° en largeur, 130° en hauteur, un poids de 380 grammes et une résolution totale de 5120 x 1440 pixels – chaque œil dispose d’une dalle QHD de 2560 x 1440 pixels –, ce qui promet un degré d’immersion suffisant pour reléguer les Oculus Rift, HTC Vive, OSVR et consorts au statut de jumelles. Ce, malgré une fréquence de 62 Hz seulement, contre les 90 Hz trouvés chez la plupart des copains (la version définitive sera bien à 90 Hz). Les gens de Road To VR ont ainsi fortement apprécié les qualités du StarVR pendant une dizaine de minutes, plongés dans une belle démo – techniquement éprouvante pour le matériel – reprise d’une scène du film Construct et réalisée par Nozon, un studio d’effets spéciaux acquis par Starbreeze en 2016 et spécialisé dans le rendu cinématographique de contenus VR en 6 degrés de liberté. La mauvaise nouvelle de l'histoire, c’est que le StarVR se destine uniquement aux professionnels (B2B) : salles IMAX VR, musées, salles d’arcade VR (MK2), Futuroscope, industriels, etc.

Transport

C’est bon, 5G l’info. Il neige.

La Finlande, l’autre pays du saucisson de renne et du directeur artistique ronronneur, est à l’origine d’un projet baptisé 5G-Safe. L’idée des chercheurs du Centre de recherche technique de Finlande (VTT) n’est pas tant de protéger la population des ondes 5G à l’aide de skallers doublées de papier aluminium que d’améliorer la sécurité routière grâce au partage en temps réel d’informations entre les véhicules connectés ou autonomes en circulation. « La 5G constituera la pierre angulaire des interactions entre les voitures robots, explique Tiia Ojanperä, responsable de projet au VTT. Les systèmes actuels d’assistance à la conduite reposent principalement sur la vision, s'appuyant sur les signaux générés par les capteurs du véhicule. La 5G et les signaux radio à courte portée apporteront l’audition et la parole aux véhicules, amenant leurs capacités à un nouveau niveau. » Les informations locales sur les conditions météo et les alertes circulation seront échangées au moment où les véhicules se croiseront. Le projet 5G-Safe, mené en partenariat avec les industriels, devrait boucler sa ceinture en 2018.

Biométrie

Cardiff t’es fiché, t’es fichu

Cardiff t’es fiché, t’es fichu <br/> Encore un petit effort messieurs les gouvernants, et bientôt la reconnaissance faciale automatique (AFR) généralisée sera votre rêve devenu réalité. En attendant ce jour béni des dieux sécuritaires, les autorités britanniques installeront un système AFR au Millennium Stadium de Cardiff, ainsi qu’à sa gare, afin d’identifier consciencieusement les milliers de spectateurs au pacifisme certes variable qui assisteront à la finale de la Ligue des champions, le 3 juin prochain. Ce n’est évidemment pas une première, mais certainement pas une dernière. 

Internet

La neutralité neuthanasiée

Après le feu vert donné aux FAI nord-américains pour collecter et revendre les informations personnelles des abonnés, les États-Unis continuent leur joyeuse marche vers plus de dégueulasseries digitales à vocation mercantile. Ainsi, la commission fédérale des communications (FCC), dirigée depuis janvier 2017 par Ajit Varadaraj Pai après sa nomination par Trump, veut « renverser l’erreur » que constitue – selon elle – la neutralité du Net. Le président de la commission, pas fantoche pour un sou mais avocat chez Verizon entre 2001 et 2003 et très à l’écoute des intérêts de ses amis quand même, veut revenir à un « dispositif plus souple », considérant les règles en place comme « un frein aux investissements, à l’innovation et à la création d’emplois ». Un argumentaire certainement livré avec la panoplie du parfait petit dérégulateur, psalmodié en boucle par tous les chantres de cette idée. En clair, pour Ajit, le trafic géré de manière égalitaire, que l’on soit grand ou petit, ça ne peut plus durer. Car tu comprends Josette, faire sauter la neutralité du Net, c’est surtout permettre aux FAI d’engranger des brouettes de fraîche sans trop transpirer : les riches paieront le prix fort pour s’assurer d’une bonne qualité de service tandis que les autres, pauvres consommateurs et autres startups désargentées, devront se saigner pour tenter d’exister face aux mastodontes. L’Internet Association, regroupant 41 géants du Web, a réagi en s’opposant publiquement au projet de la FCC. Une lettre ouverte cosignée par plus de 900 startups est également en ligne. Morale de l’histoire, quand le lobby Ajit, le consommateur Pai.

Smartphone

La galaxie Samsung s’agrandit

La galaxie Samsung s’agrandit Puisque vous êtes quelques-uns à utiliser des smartphones, peut-être serez-vous intéressé par les spécifications des nouveaux Samsung Galaxy S8 (5,8 pouces) et S8+ (6,2 pouces). Je considère votre silence comme un oui. Donc, les S8 disposent d’un écran bord à bord poétiquement nommé Infinity Screen (2960 x 1440 pixels), d’un SoC Exynos 8895, de 4 Go de mémoire, de 64 Go de stockage, de l’assistant vocal Bixny, de la reconnaissance d’iris, d’un capteur d’empreinte digitale et de la certification IP68 (résistance à la poussière et à une immersion de 1,5 mètre pendant 30 minutes). 809 euros pour le S8, 909 euros pour le S8+. Peut-être serez-vous d'accord pour m'en offrir une cinquantaine.

Transport

L’ennui, ce sont les bouchons

Fin 2016, Elon Musk a pioché dans sa tirelire en forme de fusée-cochon pour créer une intrigante nouvelle société, The Boring Company, entité à laquelle il consacrera royalement « deux à trois pourcents » de son emploi du temps de visionnaire hyperactif. On appréciera au passage la touche d’humour. L’objet de son nouveau joujou, récemment dévoilé lors d’un événement TED Talk, consiste en la construction d’un réseau de tunnels chargés de lutter contre cette purge que sont les embouteillages. Attention, il ne s’agit pas pour Elon de creuser de simples trous partout dans le jardin tel un labrador cocaïnomane, vous pensez bien. L’homme pense automatisation des déplacements en 3D avec un réseau routier de surface relié, à l'aide de multiples ascenseurs verticaux, à des galleries souterraines constituées d’une trentaine de couches de tunnels. Une fois le véhicule disposé sur un chariot en forme de place de stationnement, le système autonome se charge de l’engloutir pour l’intégrer au trafic hypogé et le transporter à la sortie désirée à une vitesse de 200 km/h. Los Angeles serait l’agglomération des premières ennuyeuses expérimentations, pour autant que l’idée dépasse le stade du concept.