368
Sortie en kiosque
le 14 octobre 2017

S'abonner
Numéro actuel
Par L-F. Sébum | le 4 octobre 2017

Canard PC 368 : Édito

News Hardware du CanardPC N°362

Connectique

Thunderbolt, Intel y trois

Thunderbolt, Intel y trois Intel souhaite manifestement accélérer l’adoption du Thunderbolt 3, avec l’annonce de deux nouvelles majeures concernant l’avenir du protocole. Tout d’abord, dès 2018, le fondeur proposera une licence gratuite à tous les fabricants désireux de profiter des spécifications du Thunderbolt 3, afin de les inciter à fabriquer leur puce pour équiper leurs produits. L’autre surprise est, que de son côté, Intel projette de totalement se débarrasser des contrôleurs externes utilisés jusqu’à présent (Alpine Ridge), autant du point de vue hôte que périphérique. À l'avenir, la prise en charge du Thunderbolt 3 sera directement assurée par les processeurs maison. Intel n’a pas livré plus de détails, autant sur les puces concernées que sur les solutions techniques retenues, et encore moins sur la date prévue pour cette implémentation. Le suspense est à son comble.

Robotique

REEM, c’est pas ton Robocopain

REEM, un robot officier développé par les Espagnols de la société PAL Robotics, vient de s'engager dans la police nationale de Dubaï. D’ici 2030, l’objectif des autorités est de robotiser les flics à hauteur de 25 % des effectifs, avec la mise en place de la « première station de police ne nécessitant pas d’employés humains ». En l’état, REEM permet de signaler un crime, payer une amende pour une infraction routière ou encore effectuer des opérations administratives simples comme tabasser des hippies à coups de pelle.

Apple

Avis de WWDC

Avis de WWDC Hop, c'est parti pour un rapide bilan de la conférence Apple WWDC 2017. Commençons par le HomePod, un haut-parleur doté de sept tweeters, un woofer et six micros, fourré de Siri et équipé d'un processeur A8. HomePod utilise Apple Music pour la diffusion de musique et adapte le volume en fonction de la taille et de la configuration de la pièce (349 dollars, disponible en décembre, comme annoncé dans la fuite sur Mirrorshades). Poursuivons avec les iPad Pro de 10,5 et 12,9 pouces, processeur A10X Fusion, écran True Tone et True Motion 120 Hz, caméra de 12 millions de pixels, nouveau gestionnaire de fichiers « Files », nouveau Dock et 10 heures d’autonomie (respectivement 649 et 799 dollars, disponibles). Passons sur le rafraîchissement de l’Apple Store pour évoquer la nouvelle interface d'iOS 11 et une voix de Siri plus naturelle. Vient ensuite un iMac Pro équipé d’un processeur Intel Xeon 8, 10 ou 18 cœurs, d'un GPU Radeon Vega 22 Tflops, de 128 Go maximum de mémoire ECC et de 4 To maximum de SSD (4 999 dollars, sortie en décembre). De leur côté, les nouveaux iMac embarquent un CPU Kaby Lake, un écran plus lumineux de 21,5 pouces (Retina 4K, GPU Radeon Pro 555/560) ou 27 pouces (Radeon Pro 570/575/580), 32/64 Go de mémoire maximum (à partir de 1 099 dollars). Quant aux MacBook Pro, ils adoptent également les processeurs Intel Kaby Lake. L’Apple Watch passe à WatchOS 4, permet l’utilisation du NFC avec les machines des salles de sport et dispose d'une nouvelle Watchface Siri. Terminons avec l’arrivée d’Amazon sur l’Apple TV, courant 2017.

Encre électronique

C’est fin, ça se lit sans fin

Les gens de Japan Display Inc. (JDI), spécialistes en la matière, ont conçu un papier électronique LTPS monochrome dont la résolution atteint 400 à 600 ppi, avec un angle de vision de 180 degrés et une réflectivité de 40 %. Il s’agit à la fois d’un record décroché avec l’aide de la société E-Ink Holding et d'une avancée qui autorise des résolutions WXGA ou Full HD, en fonction de la taille de l’écran. Avec ce papier, JDI cible autant les liseuses que les smartphones, tablettes et objets connectés.

GPU

Les joueurs nomades auront-ils du Q ?

Les joueurs nomades auront-ils du Q ? Vouloir jouer dans de bonnes conditions à des titres gourmands avec un noteboook tient à l'heure actuelle du plus déviant des fantasmes. Toutefois, des solutions porteuses d’espoir se profilent à l’horizon, tant du côté d’AMD avec les APU Vega que de celui de Nvidia avec l’architecture Pascal 16 nm Max-Q. Une architecture exploitée par une nouvelle famille de puces mobiles composée d’une GeForce GTX 1060 Max-Q, GTX 1070 Max-Q et GTX 1080 Max-Q. Au passage, relevons l’abandon définitif du suffixe « M », lettre péjorative puisque associée dans les esprits – et dans les faits – à une puissance inférieure. Ainsi, les puces Max-Q se distinguent de leurs consœurs fixes/mobiles par une enveloppe thermique réduite et un design de référence pour le système de refroidissement propre. De ce fait, pas de miracle, à unités de calcul égales aux GTX mobiles, la fréquence GPU des Max-Q est logiquement rabaissée. À peu de choses près, une GTX 1080 Max-Q (6,5 TFLOPS en FMA FP32, 90 à 110 W de TDP) équivaut à une GTX 1070 mobile (6,7 TFLOPS en FMA FP32, 120 W de TDP) et une GTX 1070 Max-Q (5,2 TFLOPS en FMA FP32, 80 à 90 W de TDP) s’avère plus performante qu’une GTX 1060 mobile (4,3 TFLOPS en FMA FP32, 80 W de TDP). La GTX 1060 Max-Q offre 3,4 TFLOPS en FMA FP32 pour un TDP de 60 à 70 W, contre 4,3 TFLOPS et 80 W de TDP pour la GTX 1060 mobile. Quant aux tarifs, la question reste posée.

Puces

AMD se mobilise

AMD a officialisé les processeurs Ryzen dans leur version mobile qui, en l’état, utilisent des puces identiques à celles des processeurs pour ordinateurs de bureau. Seule différence, elles utilisent ici le format ball grid array (BGA), comprendre qu’elles sont soudées à la vie à la mort directement sur la carte mère. L’Asus ROG Strix GL702ZC sera la première machine à embarquer un Ryzen 7 1700 mobile (8C/16T, 3,7 GHz en mode Turbo), épaulé par une puce graphique RX 580 tout aussi mobile et une dalle compatible FreeSync. Puis viendront les puces que tout le monde attend, à savoir les APU embarquant une puce graphique Vega, actuellement en production. Rappelons qu’AMD n’est pas avare de promesses à leur sujet, avec l’annonce de 50 % de mieux pour le CPU, 40 % pour le GPU et 50 % pour la consommation (ce, comparé à la septième génération d’APU). Les tests indépendants se feront évidemment un devoir de vérifier ces accrocheuses données. Bon sinon, puisque je vous tiens, j’en profite pour vous confirmer que les premières cartes graphiques RX Vega pour joueurs seront présentées au Siggraph 2017, événement démarrant le 30 juillet, en plein chassé-croisé estival. Coïncidence ? Je ne pense pas.

Système d’exploitation

Andromedead OS

Andromedead OS Stephen Hall, du site 9to5Google, a relayé l’abandon présumé d’Andromeda OS par Google. Pour rappel, le projet consiste à unifier Android et Chrome OS, une velléité qui, selon les sources de Stephen, appartient aujourd’hui au passé. Google réserverait désormais ses efforts à Fuchsia, un nouveau système d’exploitation non-Linux adapté à tous les types de plateformes, des ordinateurs aux appareils mobiles en passant par les objets connectés (IoT).

Foire aux news à Computex

Computex en vrac vol. 4

Parce que les benchmarks, c’est la vie, Futuremark a fait une démonstration de son dernier bébé, PCMark 10. La version professionnelle est disponible, tandis que les Basic (gratuite) et Advanced sortiront le 22 juin. / Asus a officialisé quatre nouveaux notebooks, le ZenBook 3 Deluxe, le ZenBook Flip S, le ZenBook Pro et le ViveBook Pro. Trop de détails à donner sur chacun de ces engins, donc on vous laisse utiliser l'Internet multimédia pour en apprendre plus. / Qualcomm a confirmé l’arrivée future d’ordinateurs Windows 10 tournant avec un processeur ARM, le fabricant travaillant par ailleurs sur des puces idoines. Reste à voir si les utilisateurs seront cette fois prêts à suivre. / SilverStone encore, qui joue la différence avec la présentation de plusieurs prototypes, dont le Raven Z RVZ04, un boîtier au format Micro-STX (CPU quad-core Kaby Lake, GPU MXM dédié, stockage M.2 ou mSATA 238 × 81 × 199 mm). / Logitech a présenté le logiciel Flow, une solution gratuite permettant d’utiliser un seul pointeur pour contrôler plusieurs machines. Il faut pour cela disposer d’une souris compatible appartenant à la famille MX ou M (720/590/585).

Smartphone

Retour de flamme

Retour de flamme Remis de ses émotions après le bide du smartphone Fire Phone sorti en 2014, le site Gadgets360 pense qu’Amazon remettra le couvert avec un modèle Android très subtilement baptisé Ice. Il s’agirait cette fois d’un appareil Android accédant pleinement aux services et à la boutique de Google. Pour le reste, la source indique un écran de 5,2 ou 5,5 pouces, un Soc Snapdragon 435, 2 Go de RAM, 16 Go de stockage, un lecteur d’empreintes digitales et un tarif de 93 dollars.

Foire à news à Computex

Computex en vrac vol. 3

HTC a prévenu le monde qu’un nouveau casque de réalité virtuelle HTV Vive sans fil sera commercialisé début 2018. Il exploitera la technologie WiGig d’Intel basée sur le 802.11ad, avec une latence annoncée inférieure à 7 ms. / Un record de fréquence a été établi en marge du Computex lors d’un événement organisé par HWBOT. Le nouvel Intel Core i7-7740X cadencé à 4,3 GHz a ainsi grimpé jusqu’à 7,562 GHz, à l’aide d’un bain de bouche porté à -269 °C. L’hélium liquide, rien de tel pour avoir l’haleine fraîche. / Thermaltake encore, avec cette fois les Floe Riing RGB 240/280/360 TT Premium Edition, des dissipateurs watercooling AIO pour CPU équipés de ventilateurs de 120 ou 130 mm, selon les versions. Comme il se doit, il y a des loupiotes. / QNAP propose la série TS-677/TS-877/TS1277 (6/8/12 baies), une nouvelle gamme de NAS embarquant un processeur Ryzen 5 ou 7 permettant d’en réduire le coût par rapport à une solution Intel. / Le XG5 est un nouveau SSD M.2 NVMe de Toshiba équipé de mémoire NAND Flash TLC 3D de 64 couches, offrant une capacité de 256 Go, 512 Go ou 1 To et des débits de 3 000 Mo/s en lecture et 2 100 Mo/s en écriture. / Le Vortex G25 de MSI est un nouveau mini-PC pensé pour la réalité virtuelle : CPU Intel Core i7 Kaby Lake, Nvidia GeForce GTX 1070 8 Go, RAID 0 pour deux SSD, 64 Go de mémoire maximum, port Thunderbolt, prix estimé à 1 500 dollars.

Ordinateur

Intel abat ses Compute Card

Intel abat ses Compute Card Si la mémoire de ma recherche locale est bonne, nous avions parlé des Compute Card d’Intel dans le numéro 353, lorsque le fondeur avait dévoilé le projet dans ses grandes lignes. Comme prévu à l’époque, voici venu le temps des rires et des chants, mais aussi des spécifications techniques avec une livraison aux partenaires qui débutera en août. Rappelons que la plateforme Compute Card consiste en un PC miniaturisé au format de carte bancaire, chargé de piloter un produit tiers. Il ne s’agit donc pas d’un mini-PC au sens habituel du terme, ah ça non alors, même si certains fabricants comme Foxconn et ECS le destinent à cet usage. Du côté de LG, il est question de la production d’écrans tout en un tandis que Sharp l’utilisera dans un panneau publicitaire numérique. Les usages prévus par Dell, Lenovo et HP restent encore mystérieux. À ce jour, le Compute Card est décliné en quatre modèles, embarquant du Celeron N3450 au Core i5-7Y57 Kaby Lake (vPro).

Transport

Hyperlooper le train, c’est tendance

La société néerlandaise Hardt Global Mobility, galvanisée par sa victoire dans une compétition Hyperloop organisée par SpaceX en janvier dernier, projette de relier Paris à Amsterdam en 30 minutes, et ce dès 2021. Une durée qui correspond effectivement aux 1 000 km/h annoncés pour les navettes qui emprunteront les tubes sous vide (ou presque). Hardt Global Mobility s’est associé au constructeur BAM pour le gros œuvre, la société BOUM ayant été écartée au dernier moment pour des raisons inconnues.

Foire aux news à Computex

Computex en vrac vol. 2

Computex en vrac vol. 2 Thermaltake a présenté Nemesis, une souris 12 000 ppp capteur PixArt PMW3360 pour joueur de moba, équipée de huit boutons amovibles latéraux. Également compatible avec Excel. / 4 800 MHz : voici la fréquence record atteinte par de la mémoire G.Skill Trident Z, en Dual Channel avec un Kaby Lake-X et une carte mère ASRock X299 OC Formula. Du côté du Ryzen, les gens de G.Skill ont atteint 3 600 MHz sur des cartes Asus et Gigabyte. / Concept Zeus est un prototype de souris sans fil développé par Corsair qui se recharge par induction (Qi) en la plaçant sur une zone spécifique du tapis de souris. Ce dernier peut également servir à charger d’autres périphériques compatibles (adaptateur micro-USB fourni). Notons que le concept n’est pas spécialement nouveau. / Team Group va commercialiser le T-Force Dark Bundle Pack pour les joueurs désireux de booster leur PC. Trois déclinaisons sont prévues, dotées de 16 à 32 Go de mémoire DDR4-2666/3 200 MHz et de 240 à 960 Go de SSD. L’économie réalisée irait de 5 à 10 % comparée à un achat séparé. / Dell sort trois nouveaux PC dédiés au jeu et à la réalité virtuelle, l’Inspiron Gaming Desktop (bureau) et les Inpiron 24 5000 et 27 7000 (AIO, ou tout en un). On vous laisse grappiller les spécifications, c’est un peu ça la magie du Net.

 


Batterie

Rapidement pris en charge

Qualcomm dispose d’une nouvelle technologie de charge sans fil, la Quick Charge 4+, actuellement adoptée par le Z17 de Nubia. Cette dernière se veut 15 % plus rapide que le Quick Charge 4, avec une température réduite de 3 °C et un rendement amélioré de 30 %. Si les SoC Snapdragon 835 s’avèrent déjà compatibles, à charge maintenant aux fabricants d’intégrer les fonctionnalités Dual Charge et Intelligent Thermal Balancing dans leurs appareils, ainsi que de nouvelles sécurités pour éviter la surchauffe du port USB Type-C.

Foire aux  news à Computex

Computex en vrac vol. 1

Computex en vrac vol. 1 Pem>Puisque vous êtes familier du concept, en avant pour un tour d’horizon non exhaustif du dernier Computex, parce que c’est vous, parce que c’est nous.
Plextor commercialisera fin 2017 le M9Pe, un SSD PCie/M.2 NAND 3D TLC de 64 couches fabriqué par Toshiba et contrôlé par un Maxwell 88SS1093 BTB2qui. 256 Go à 1 To de capacité, 3 100 Mo/s en lecture et 2 100 Mo/s en écriture. / SilverStone a présenté un prototype d’alimentation SFX-L passive et modulaire, basée sur la SX800-LTI et délivrant une puissance de 450 watts. / Dans la lignée du VROC d’Intel (on en parle quelque part dans ces pages), MSI dispose d’une carte PCI-e x8 pour monter une grappe de deux SSD M.2 en RAID 0. Pas encore de nom. / Les SSD BX300 de Crucial équipés d’un contrôleur Marvell atteindront les étals cet été, et proposeront 240, 480 ou 960 Go de NAND Flash TLC 3D aux masses acheteuses. Là encore, pas d’autres détails. / Lian Li a montré un kit watercooling AIO, dont la particularité est son radiateur en cuivre épaulé par deux ventilateurs de 240 mm. À noter que la bestiole repose sur une solution Cinsys, améliorée pour l’occasion.

Système d'exploitation

Chat fuite chez Microsoft

Le twitterien @AndItsTito a une passion dévorante pour les photos de chats jouant du synthétiseur dans l’espace. Oui, évidemment que cela existe, je ne suis pas du genre à inventer des histoires qui n’ont aucun rapport avec le sujet, simplement pour justifier le recours à des photos certes improbables, mais toujours de bon goût (http://cpc.cx/ju0). Pour se changer les idées entre deux montages à la touchante félinité modulairo-sidérale, @AndItsTito aime également s’adonner à des plaisirs simples comme manger des pâtes au gluten ou fouiner dans la build confidentielle 16212 de Windows 10, celle que Microsoft a laissé fuiter par mégarde début juin. C’est ainsi que notre homme a trouvé la référence à un « Windows 10 Pro for Advanced PCs », accompagnée d’une version « N » pour l’Europe et d’un « Windows Server 2016 ServerRdsh». @GrandMofongo, un autre utilisateur, a dans la foulée diffusé la présentation d’un « Windows 10 Pro for Workstation », offrant le support de quatre CPU et 6 To de mémoire, un mode Workstation pour « de meilleures performances graphiques et de calcul », un nouveau système de fichiers ReFS et un protocole de partage des fichiers SMBDirect. À suivre.

Objet connecté

Snapchat prend pas

Snapchat prend pas Malgré des ventes estimées par 01Net à 64 000 exemplaires seulement au dernier trimestre, Snap ne se décourage pas et continue à déployer ses Spectacles de par le monde. Les lunettes de soleil-caméra sont donc disponibles en France pour 150 euros, afin de filmer des séquences de dix secondes à 115°, toutes plus drolatiques et intéressantes les unes que les autres. Allez Snap, n’oublie pas que même si les Spectacles finissent en flop, ze show must go on. 

Apple

Miroir aux appleouettes

Des employés de Foxconn, dont l’identité a été confirmée par les administrateurs de Reddit, se sont épanchés sur le site du même nom pour partager leur connaissance des futurs projets d’Apple. Les fuites concernent un Macbook 2018 équipé d'un clavier personnalisable à encre électronique, une enceinte repoussée à fin 2017, l’iPhone 8, divers périphériques et, enfin, des lunettes connectées nommées Mirrorshades. Si Apple s’intéresse ouvertement à la réalité augmentée, rien ne garantit pour autant que le projet mentionné aboutisse. Selon l’auteur de la fuite, les chances que les Mirrorshades ne voient pas le jour s’élèvent à 65 %, ce qui, pour des lunettes, constituerait un terrible défaut de conception, vous en conviendrez. On notera également la précision du pourcentage, qui repose certainement sur un jet de runes divinatoires. Quoi qu’il en soit, voici les caractéristiques du supposé prototype : SoC Apple, contrôle par la voix (Siri)/mouvement de tête/bracelet, optiques Zeiss, projection via des prismes (428 × 240 pixels), transmission audio par conduction osseuse, réduction de bruit, compatibilité avec des verres solaires ou correctifs, accéléromètre, magnétomètre, capteur de papillons de lumière, charge par induction, deux tailles, payé 150 dollars l’unité par Apple et revendu 600 dollars aux adorateurs de la Pomme.

Stockage

Du DLC au goût de DTC

Du DLC au goût de DTC Les nouveaux CPU Intel Série X disposent d’une fonctionnalité inédite, le VROC, pour Virtual Raid Over CPU. L’idée consiste à monter des grappes RAID 0 de vingt SSD PCie/M.2 maximum, les autres modes RAID étant débloqués à l’aide d’une clé physique payante connectée sur un port spécifique de la carte mère (VROC Uprade Key Header). Première condition, le CPU doit disposer de 28 ou 44 lignes PCI-e 3.0, ce qui, en l’état, réserve la technologie aux Skylake-X. La seconde, à confirmer, concerne la restriction du VROC aux SSD Intel.

CPU

Qui veut du Xeon ?

C’est au Crétintapineusex 2017 – à moins que ce ne soit le Computex, je confonds toujours – qu’Intel a officialisé sa nouvelle plateforme Basin Falls. Constituée de CPU Intel Core Série X (Kaby Lake-X et Skylake-X, socket LGA 2066, débloqués) accouplés au chipset Intel X299, elle propose une nouvelle brochette « d’outils ultimes » pour les jeux et la réalité virtuelle, comme l’indique la firme dans un communiqué bi-classé jet d’urine territorial visant à contenir les brebis tentées de brouter de l’AMD Ryzen. Et pour marquer les narines autant que les comptes courants, rien de tel qu’une nouvelle gamme de CPU farcis de cœurs avec les i9-7900X (10C/20T, 3,3/4,5 GHz, 44 lignes PCIe 3.0, 13,75 Mo de cache L3, TDP 140 W, 999 $), i9-7920X (12C/24T, 1 199 $), i9-7940X (14C/28T, 1 399 $), i9-7960X (16C/32T, 1 699 $), le tout chapeauté par l’alpha i9-7980XE (18C/36T, 1 999 $). Oui, 2 000 balles, paye ta passion. Complétons la liste avec les Core i5-7640X (4C/4T, 4/4,2 GHz, 6 Mo cache L3, 16 lignes PCIe 3.0, TDP 112 W, 242 $), i7-7740X (4C/8T, 4,3/4,5 GHz, 8 Mo de cache L3, 16 lignes PCIe 3.0, TDP 112 W, 339 $), i7-7800X (6C/12T, 3,5/4 GHz, 8,23 Mo de cache L3, 28 lignes PCIe 3.0, 140 W, 389 $) et i7-7820X (8C/16T, 3,6/4,5 GHz, 11 Mo de cache L3, 28 lignes PCIe 3.0, 140 W, 589 $).