373
Sortie en kiosque
le 15 janvier 2018

S'abonner
Numéro actuel
Par L-F. Sébum | le 5 janvier 2018

Canard PC 373 : Quantic Dreams are made of tears

News Hardware du CanardPC N°372

Transhumanisme

Pas de bras, du chocolat quand même

Pas de bras, du chocolat quand même D

es chercheurs du Georgia Institute of Technology ont développé une prothèse de main fonctionnant à l’aide de capteurs à ultrasons. Appartenant à la division Center for Music Technology de l’institut, ces gens sont spécialisés dans le développement et le déploiement de technologies musicales innovantes. Ils ont par exemple conçu Shimon, un robot joueur de marimba, ainsi que des prothèses pour permettre à des batteurs amputés de rejouer de leur instrument, voire de disposer d’un troisième bras (comme s’ils ne faisaient déjà pas assez de boucan comme ça). Pour en revenir au projet du jour, baptisé Skywalker en référence à la main artificielle de Luke dans Star Wars, cette main prothétique a permis à un pianiste amputé de rejouer quelques notes sur son clavier. L’interprétation reste basique, mais c’est un début. Le système repose sur une sonde à ultrasons installée sur le bras de la personne, afin de détecter précisément les muscles activés lorsque le musicien souhaite bouger un doigt. Un algorithme associe alors les mouvements détectés au doigt de la prothèse concerné, déclenchant le mouvement. La technologie pourrait également être appliquée aux personnes valides, afin de contrôler des prothèses à distance. L’histoire de la télécommande se répète.


Console

Dix millions ! OK. Millions.

Pas peu fier, Nintendo communique les résultats de la Switch : 10 millions d’unités vendues en neuf mois d’existence, à comparer aux 13,6 millions de Wii U vendues en cinq ans. Nous avons droit à d’autres chiffres, comme le fait que 50 % des utilisateurs possèdent The Legend of Zelda : Breath of the Wild, Mario Kart 8 Deluxe et Super Mario Odyssey. D’un côté, c’est cool pour Nintendo, mais de l’autre, le succès des trois resucées indique un catalogue qui peine à emballer les joueurs.


Internet

La neutralité, c’est encore plus niet

La neutralité, c’est encore plus niet D

ites-moi les canards, la chute de la dépêche sur la fin de la neutralité du Net aux États-Unis n’aura pas traîné pour trouver un écho en France. Stéphane Richard, PDG de l’opérateur Orange, a déclaré sur BFM Business qu’un « Internet à plusieurs vitesses sera une obligation dans le futur. (...) Certains usages vont nécessiter des internets particuliers. Il faut nous laisser faire », précise-t-il. Lorsque Stéphane évoque des « internets particuliers », il pense aux véhicules autonomes, à l’internet des objets, à l’industrie, aux services, etc. Quoi qu’il en soit, au-delà de l’enfumage rhétorique abordant le sujet sous l'angle de l'infrastructure, il s’agit bien d’une nouvelle attaque contre le principe de neutralité du Net, avec en toile de fond le filtrage des contenus selon le bon vouloir de l’opérateur. Le PDG d’Orange regrette pourtant « que le débat soit pollué par des considérations politiques », estimant que l’image des opérateurs est diabolisée. « Ce n’est pas tout ça le sujet », explique-t-il à ceux qui voudront bien le croire, en parlant du filtrage… Du côté du régulateur, a contrario de la FCC, l’Arcep est attachée au principe de neutralité, qu’elle considère indispensable pour que l’utilisateur reste « l’arbitre des innovations ou de la pertinence des contenus ».


Biométrie

Sécurité à l’œil

À l’instar des copains, LG cherche à améliorer l’efficacité de la biométrie. Le prochain G7 pourrait ainsi disposer d’un lecteur d’iris intégré à la caméra frontale, comme le montre un brevet validé par l’OMPI. Le système de reconnaissance demande à l’utilisateur de suivre un objet à l’écran, ce dernier passant par des zones plus ou moins lumineuses. De ce fait, l’iris est amené à se dilater ou se contracter selon les zones observées, permettant de le scanner dans divers états pour plus de fiabilité.


Affichage

Le HDR, ça ne display pas à Vesa

Le HDR, ça ne display pas à Vesa L

e DisplayHDR est un nouveau standard vidéo créé par la Video Electronics Standards Association (VESA), un groupe constitué des principaux fabricants de matériel à qui nous devons déjà le DisplayPort, parmi une dizaine d’autres standards encore plus obsolètes que votre console Lynx. Comme son nom l’indique, l’objectif du DisplayHDR est de classifier les écrans LCD PC HDR en fonction de divers critères tels que la luminosité, les niveaux de noir, la profondeur des couleurs (10 bits), la dalle (8 bits natif), le temps de réponse du noir au blanc (8 frames) ou la plage de couleurs affichables. La norme est ainsi divisée en trois catégories, le DisplayHDR 400, 600 et 1000, le nombre faisant référence à la luminosité en cd/m² (400 cd/m², 600 cd/m² et 1000 cd/m², pour ceux du fond qui ont du mal à suivre). Bon, on ne va pas se faire du mal inutilement en recopiant l’intégralité du tableau de la spécification, vous avez l’idée. Les premiers écrans estampillés DisplayHDR sont attendus en janvier prochain, à l’occasion du CES.


Foire à news

En vrac

Contrairement à ce qu’il avait annoncé, un brin optimiste, l’été dernier, SFR ne fibrera par la France entière d’ici 2025. L’opérateur parle d'un « changement de doctrine » pour expliquer sa rétractation.
• Une enquête de Cisco auprès de 3 000 utilisateurs d’objets connectés révèle que 53 % d’entre eux considèrent que l’IoT simplifie leur quotidien, tandis que 47 % s’estiment plus productifs. Toutefois, seuls 9 % ont confiance en l’IoT en ce qui concerne la sécurité et la protection des données.
• Le Galaxy S9 de Samsung disposerait d’un lecteur d’iris amélioré, plus rapide et précis (3 mégapixels, acceptant les lunettes, un environnement sombre ou des yeux en mouvement), afin de concurrencer Face ID d’Apple.
• Selon Google, cinq mois après sa sortie, Android Oreo 8.0 n’est présent que sur 0,5 % du parc Android, tandis que Nougat, sorti en août 2016, représente 23,3 % du même parc.
• La société australienne Alauda prévoit d’organiser les premières courses de voitures volantes d’ici 2020, voire 2022. Bon, pas sûr qu’elle y parvienne, la campagne Kickstarter pour financer le projet a du mal à décoller.
• Après un an de sérieuses expérimentations, la police néerlandaise a mis un terme à son programme d’aigles chasseurs de drones, censés protéger les zones interdites de survol. Trop cher et pas assez efficace, semble-t-il. C'est que ça bouffe, un aigle.


Biométrie

Synaptics pose son empreinte

Synaptics pose son empreinte

Le fabricant de pavés tactiles et de capteurs d’empreintes digitales Synaptics a annoncé la production en masse de son nouveau capteur Clear ID. Il a pour particularité de fonctionner sous l’écran d’un smartphone. La reconnaissance s’effectue indépendamment de l’état du doigt, qu’il soit froid, sec, humide ou fraîchement amputé. Clear ID pourrait bien être installé dans les Galaxy Note 9, puisque Synaptics évoque l’intégration du capteur à de grands écrans OLED Infinity Display.


Objet connecté

Guide d’assistance sur les assistants

L

a Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) a publié un guide à l’usage des nouveaux utilisateurs d’enceintes intelligentes, afin de les éclairer brièvement sur « les enjeux que pose cette technologie au regard de la vie privée ». Ah ça, les assistants domestiques pourraient effectivement connaître un certain succès sous le sapin. Le guide reprend ainsi les différentes étapes du fonctionnement du micro-espion, non sans rappeler que l’appareil se trouve en veille permanente et est susceptible d’enregistrer les conversations, « y compris celles de tiers », dès lors que le mot clé d’activation aura été détecté. C'est évident pour des canards comme vous et nous, mais pas pour tout le monde. Outre des conseils de bonne pratique pour assurer la confidentialité des échanges (encadrement des enfants et filtrage des informations les concernant, coupure du micro, invités informés de la présence du mouchard), le thème de la « monétisation de l’intime », également appelée « enrichissement du profil publicitaire », et de la suppression régulière de l’historique est également abordé. L'effort de la CNIL pour amener à une prise de conscience est louable, mais rendons-nous à l'évidence, la partie du respect de la vie privée est perdue depuis longtemps.


Ordinateur

If quantique then SDK

If quantique then SDK

Microsoft met à la disposition des aventuriers du code le kit de développement Microsoft Quantum. Ce dernier fournit un environnement complet pour s’initier à la programmation quantique. Encore au stade de la preview, Microsoft attend un retour des utilisateurs afin de peaufiner la bestiole. Le kit se veut accessible à tous, pour autant que l’utilisateur possède « une certaine connaissance de Visual Studio ». Des exemples de programmes sont également fournis. Si je n'en étais pas resté au GFA Basic, j'aurais pas dit non.


Internet

La neutralité, c’est niet

S

auf rebondissement de dernière minute, au moment où vous lirez ces lignes, la neutralité du Net aux États-Unis ne sera plus qu’un doux souvenir. La Commission fédérale de régulation des communications (FCC), dirigée par Ajit Pai, un président pro-dérégulation, farouchement opposé à l’encadrement du trafic internet par des règles contraignantes, aura donc mis un terme à ce qui garantissait jusqu’alors un traitement égalitaire du trafic, sans limitation, interférence ou autre discrimination. Les nombreux efforts des géants du Web et des associations de consommateurs n’auront donc pas permis de stopper ce grand ami des fournisseurs d'accès à Internet dans sa croisade personnelle pour « restaurer la liberté d’Internet », rien que ça. La liberté d’Internet, je ne sais pas, mais la liberté pour les FAI de facturer l'accès à tel ou tel service, assurément. Quant à savoir combien de temps cette sale idée mettra à arriver chez nous, les paris sont ouverts.


GPU

Brider n’est pas jouer

Brider n’est pas jouer O

n a connu plus sport de la part d’AMD. Ce dernier a discrètement fourni des puces Radeon RX 560 bridées à ses partenaires, des GPU normalement équipés de 16 unités de calcul et 1 024 processeurs de flux (16 × 64). Problème, les cartes RX 560 en question ne disposaient que de 14 unités de calcul, soit 896 processeurs de flux (comme la Radeon RX 460), sans qu’il soit possible pour l’utilisateur de savoir s’il achetait une RX 560 complète ou émasculée. Ce, alors même que la Radeon RX 560D, une carte graphique destinée au marché asiatique reprenant le bridage à 14 unités de calcul, est parfaitement identifiable grâce à la présence de cette lettre D. Face à l’émotion soulevée par l’affaire, AMD a corrigé le tir tout en reportant la faute sur ses partenaires. Dans un message adressé à la presse, la firme explique désormais « s’assurer que les descriptions et les noms des produits clarifient le nombre d'UC afin que les joueurs et les consommateurs sachent exactement ce qu'ils achètent », tout en s’excusant « de la confusion que cela a pu causer ». La fiche technique de la RX 560 a également été modifiée, indiquant 14 ou 16 unités de calcul, et non plus 16 uniquement. Quant aux malchanceux qui ont écopé d’une RX 560 bridée, le flou reste de mise, AMD ne communique pas sur leur sort. On a vu des procédures collectives déclenchées pour moins que ça.


CPU

Les 2000 pour 2018

Une feuille de route AMD circule sur la toile, indiquant que la commercialisation des processeurs Ryzen 2000 (Ryzen +) est prévue pour le premier trimestre 2018. Ces puces reposent sur l’architecture Pinnacle Ridge, dont on ne sait pas encore grand-chose mais qui devrait être une mise à jour des Summit Ridge en 12 nm. D’aucuns attendent une amélioration du support des mémoires DDR4 et du Data Fabric. Par ailleurs, AMD commercialiserait des APU Ryzen 3 Raven Bridge en début d’année prochaine.


Réalité virtuelle

Oh oui, en Rift Core !

Oh oui, en Rift Core ! R

ift Core, la plateforme dédiée à Oculus, est passée en bêta 2.0 avec comme point d’orgue l’arrivée de l’interface « Dash » et de la fonction « Oculus Desktop », développées avec le framework React VR de Facebook. L’idée consiste à utiliser n’importe quel écran classique en réalité virtuelle, « afin d’accéder à votre bureau et vos applications habituelles ». Par ce biais, l’usage du casque sera moins contraignant, puisque l’utilisateur n’aura plus besoin de constamment mettre et enlever le périphérique pour consulter ses e-mails, regarder des vidéos, écouter de la musique, surfer, prendre des notes, etc. Autre innovation offerte par la bêta, la métamorphose d’Oculus Home, passant d’un environnement fixe à un espace privé personnalisable, que l’utilisateur pourra agrémenter à sa convenance d’objets virtuels. Un catalogue de quelques centaines d’objets est proposé par défaut, certains accessibles directement, d’autres débloqués par divers types de hauts-faits : jeux, connexion régulière au système, tâches, etc. D’autres objets seront ajoutés ultérieurement au catalogue, tandis que l’utilisateur pourra également intégrer ses propres objets à Oculus Home. Notons que cet espace peut être visité par d’autres utilisateurs et qu’à l’avenir, des gens pourront y déambuler peinards en temps réel. On n’est plus tranquille nulle part.

 


Smartphone

Je neu smartfoniseré plu an klass

Le gouvernement souhaite faire appliquer l’interdiction de l’usage des smartphones dans les classes des écoles primaires et des collèges, afin de protéger les élèves de la « dispersion occasionnée par les écrans et les téléphones ». Reste à savoir quelle forme cela prendra sur le terrain et surtout, quelle sera la marge de manœuvre des profs ne maîtrisant pas le kung-fu en cas d’insurrection d’élèves ne supportant pas d’être séparés de leur précieux. M’est avis que ça va se terminer en rixes à la Jackie Chan.


Puce

Nouveau muflier chez Qualcomm

Nouveau muflier chez Qualcomm Q

ualcomm, qui sait y faire pour attirer les journalistes, a présenté un nouveau SoC lors d’une conférence organisée à Hawaï. Reconnaissons que c’est plus sexe que dans la salle des fêtes de Cwmystwyth. Le Snapdragon 845 est gravé par Samsung en 10 nm low power plus, un processus qui, comparé au low power early, apporte 10 % de puissance supplémentaire pour une consommation réduite de 15 %. Côté CPU, le SoC embarque un Kryo 385 dont les huit cœurs sont gérés par le contrôleur Dynamiq. Le CPU dispose de 2 Mo de mémoire cache L3, accompagnée par un cache supplémentaire de 3 Mo utilisable par tous les modules de la puce. Par ailleurs, le Kryo 385 gère quatre canaux 16 bits de mémoire LPDDR4-1866, une ligne PCIe 2.0 et une ligne PCIe 3.0. Côté GPU, la puce Adreno 630 se veut 30 % plus puissante. Terminons par des calculs d’IA trois fois plus performants, la sécurisation des données assurée par un coffre-fort et un SPU (secure processing unit) pour gérer les clés de chiffrement et les données biométriques, le non-support de la 5G et enfin, la capture vidéo en 4K à 60 IPS pendant quatre heures, le HDR 10 bits/gamut Rec.2020 et la capture 3D. Nous allons en rester là, on est bingo pl.


Intelligence artificielle

Pendant ce temps, chez TeslIA

E

lon Musk a beau s’inquiéter des conséquences du développement d’intelligences artificielles échappant à tout contrôle, il n’en reste pas moins un chantre du transhumanisme, allant jusqu’à déclarer qu’à l’ère de l’intelligence artificielle, l'humain devra fusionner avec les machines sous peine de devenir obsolète. Elon a par ailleurs confirmé certaines rumeurs durant la dernière conférence NIPS, à savoir que Tesla développe ses propres processeurs d’intelligence artificielle, non seulement la partie logicielle, mais également matérielle. La conception de ces puces – dont Elon pense qu’elles seront les meilleures dans leur domaine – est supervisée par Jim Keller, un transfuge d’AMD et Apple qui a rejoint Tesla en 2016. Elon encore, qui profite de l’annonce pour prédire l’émergence d’intelligences artificielles « à part entière » d’ici sept à huit ans, tout en rappelant qu’elles devront être encadrées par des humains. Ça ne coûte rien d’y croire... Concluons en précisant que l’Autopilot des Tesla utilise actuellement des SoC Nvidia.


Industrie

Toshiba conserve ses PC

Toshiba conserve ses PC

Toshiba nous a contactés pour démentir l’information donnée dans le numéro 371, concernant son intention de céder sa division PC. Donc voilà, qu’on se le dise, Toshiba PC n’est pas à vendre. Je sais, vous êtes déçu, vous aviez emprunté de l’argent pour vous faire ce petit plaisir à Noël. Mais puisque vous possédez maintenant quelques liquidités, pourquoi ne pas en profiter pour racheter Apple ? Comment ça Apple n’est pas à vendre ? Ah. Et sinon, Google, vous avez pensé à Google ? Je serais vous, je passerais un coup de fil à Pichai.


Batterie

Ça gravephène rêver

O

n ne va pas se mentir, cette info générera un certain émoi chez les canards les plus au fait des choses de la science, molestant leurs acquis savants en termes de thermotrucs et autres machindynamiques. Des chercheurs de l’université d’Arkansas ont inopinément remarqué que le graphène, matériau miracle s’il en est, est théoriquement capable de générer de l’électricité. Rien que ça. Passons sur les détails pour expliquer qu’il suffit de placer des couches de graphène sur une grille de cuivre pour qu’elles se mettent à onduler. Et qui dit danse du ventre au niveau atomique, dit énergie à récupérer, avec comme exemple donné un carré de graphène d’une surface de 100 microns² (10 × 10) générant une puissance de 10 microwatts. Pour l’heure il ne s’agit que d’un concept, mais à l’instar de toutes ces technologies de batteries révolutionnaires qu’on nous met sous le nez, il pourrait aboutir à d’intéressantes applications d’ici… un millénaire ou deux. Et puisque le graphène, c’est tendance, terminons avec un labo de Samsung (SAIT) qui a publié un papier sur la fabrication de boules de graphène : une fois intégrées à des batteries lithium-ion, celles-ci réduisent le temps de charge d’une heure à une douzaine de minutes. Au cas où vous ne l’auriez pas remarqué, ce texte parlait de graphène. 


Sécurité

HP, ce grand frère

HP, ce grand frère

HP a confirmé qu’un outil de déboggage des pilotes Synaptics a été conservé par erreur sur près de 400 modèles de PC vendus à travers le monde. L’outil en question est un keylogger, vous savez, le genre qui enregistre tout ce que l’utilisateur tape. Rendez-vous ici (http://cpc.cx/kRf) pour savoir si votre machine est concernée et téléchargez le patch si tel est le cas. Un autre keylogger avait déjà été débusqué sur des appareils HP par les gens de ModZero en mai dernier.


Smartphone

Microsoft change d’optique

M

icrosoft a déposé un brevet en lien avec Andromeda, nom de code d'un potentiel Surface Phone. Le document fait état d’un double écran pliable et, surtout, intégrant un vrai zoom optique pour accompagner l’appareil photo. Oui, un vrai de vrai, bien plus efficace qu’un zoom numérique pixelogène, à vous dégoûter de faire de la macro professionnelle avec un smartphone à 50 euros. La subtilité du brevet réside dans la séparation physique du zoom optique et du capteur numérique, chacun étant installé sur l’un des écrans. Une fois l’appareil replié, les deux parties se rejoignent pour ne former qu’une seule entité optique et transcender le cliché de cette magnifique miette de pain sur laquelle une mouche s’en donne à trompe-joie. Mais au fond, à bien y réfléchir, si l'on se pose la question honnêtement, en se regardant droit dans le blanc des yeux du visage, pourquoi séparer les deux blocs ? Eh bien voyez-vous, avec la mode des périphériques de plus en plus fins, intégrer un zoom optique devient une gageure. La solution trouvée par Microsoft contourne cette limitation physique, doublant de fait l’épaisseur de l’appareil. Reste à savoir quelle forme commerciale Andromeda prendra, à savoir celle d’un smartphone, d’une tablette ou de tout autre type d’engin nomade.