393
Sortie en kiosque
le 1 avril 2019

S'abonner
Numéro actuel
Par L-F. Sébum | le 21 mars 2019

Canard PC 393 : Édito

News Hardware du CanardPC N°377

Réseau

Objectif Lune très évolutionnée

Objectif Lune très évolutionnée V

odafone, Nokia, Space X et Audi se sont associés à la jeune pousse allemande Part-Time Scientists afin d’installer un réseau 4G LTE (1800 MHz) sur la Lune. Non pas dans vingt ans, non pas dans dix ans, mais là, quasi maintenant, en 2019. Ces gens vont donc contaminer électromagnétiquement l’astre préféré des nuits mystico-coquino-romantiques dans le cadre de l’opération Mission to the Moon, qui consistera en partie dans le déploiement d’un module baptisé Alina, lancé par une fusée Falcon 9 (qui contrairement au lanceur de Space X ne retournera jamais sur Terre, même en criant, criant pour qu’il revienne). Ce relais transmettra les clichés et vidéos en 1080p prises par les deux rovers Audi Lunar Quattro, pendant qu’ils arpenteront la Lune et défonceront les potagers des autochtones de leurs grosses roues. Espérons que le paysan local ne soit pas du genre sanguin, car déclencher un conflit spatial à coups de chevrotine nucléaire pour quelques tomates écrasées, ça serait ballot. Quoi qu’il en soit, le PDG et fondateur de Part-Time Scientists, Robert Böhme, nous parle d’un « pas crucial pour l’exploration durable du système solaire », afin que les humains puissent « quitter leur berceau terrestre ».


Sécurité

Le spectre de la peur s’éloigne

Intel a fourni un second microcode à ses partenaires afin de colmater la faille Spectre 2 sur les processeurs Broadwell, Haswell, Skylake, Kaby Lake, Coffee Lake, Core-X, Xeon et Xeon D. Le patch pour les processeurs Ivy Bridge et Sandy Bridge est actuellement en phase de test. Rappelons que ces correctifs n’ont peu ou pas de conséquences sur les performances dans un cadre vidéoludique. C’est ça aussi d’utiliser des ordinateurs pour autre chose que des jeux, fallait bien que ça se paye un jour…


Intelligence artificielle

En capsule Cimone !

En capsule Cimone ! C

ertes, le titre de cette dépêche n’est pas de première fraîcheur, puisque j’ai dû employer cette locution environ 2 458 fois depuis le début de ma carrière dans le journalisme total. Mais est-ce ma faute à moi si Airbus et IBM ont choisi d’appeler leur robot Cimon, hein dites ? Car Cimon, c’est l’acronyme de Crew Interactive Mobile Compagnon, un robot ballon de 5 kg farci à l’intelligence artificielle, qui se joindra à l’équipage de la Station spatiale internationale (ISS) pour lui servir de compagnon. A priori, vu la gueule de Cimon, cela n’aura rien de sexuel, même si après plusieurs mois de réclusion dans ces canettes de l’espace et avec une libido à vif, on imagine que les critères d’attirance soient revus à la bai(s)se. Bref. Précisons que la partie matérielle a été conçue par Airbus, IBM ayant fourni sa célèbre IA Watson. En plus de veiller aux défaillances techniques de l’ISS et d’assister les astronautes dans leurs expérimentions médicales (pour jouer au docteur ?), Cimon taillera des… bavettes avec eux afin de « réduire leur stress » et « améliorer leur efficacité ». Merci qui ? Merci Airbus et IBM.

 


GPU

Partage ton GPU

AMD a présenté la technologie MxGPU (pour multi-user GPU) qui, à l’instar des fonctions de virtualisation des CPU, permet de partager les ressources d’un composant graphique entre plusieurs utilisateurs, de deux à seize. Une solution qu’AMD promet plus efficace et plus stable que les offres concurrentes, et qui devrait contenter les services de streaming de jeux et autres fermes de minage de cryptomonnaie, avides de souplesse dans le traitement des calculs.


Santé

Oh Mode Dieu !

Oh Mode Dieu ! T

errible époque où il ne suffit plus de posséder un matériel fourré de LED rouges pour améliorer ses performances en jeu. Car depuis que la pratique du jeu vidéo s’est professionnalisée (ha ha ha ha, excusez-moi, pardon, un vieux réflexe) et que le niveau moyen a augmenté, se démarquer de la masse devient difficile. C’est pour aider les joueurs en mal d’efficacité que Boss Level Labs a commercialisé un complément alimentaire dédié à ce juteux marché. Les pilules Godmode promettent « d’augmenter les capacités mémorielles, de penser plus vite et plus intelligemment, d’accélérer la vitesse de réaction de 6 à 10 % et finalement, de prendre les bonnes décisions qui feront toute la différence ». Un programme alléchant pour ce nootropique composé de quatorze ingrédients « naturels » et « sûrs ». Les scientifiques invités à s’exprimer sur son efficacité parlent, au mieux, d’effet placebo. Au moment d’écrire ces lignes, le produit n’est plus disponible sur le site officiel, où il était jusqu’alors vendu 50 dollars les 60 comprimés. « De nouveaux produits arrivent bientôt », promet toutefois Boss Level Labs, dans un message qui sent un peu le sapin.


Véhicule

If lence Then boum

L

es voitures électriques et hybrides commencent à se répandre sur les routes, ce qui, bonne nouvelle, va dans le sens d’une réduction de la pollution atmosphérique et sonore. Certains véhicules font si peu de bruit qu'ils disparaissent presque totalement du paysage auditif. Mais voilà, ce qui ressemble à une avancée n’est pas sans conséquences du point de vue de la sécurité des piétons et autres usagers distraits, habitués à utiliser ladite audition pour appréhender l’environnement. Selon la NHTSA, une agence fédérale nord-américaine en charge de la sécurité routière, l’absence du bruit habituellement généré par un moteur thermique augmente le risque de choc de 19 %. C’est pourquoi les constructeurs de véhicules silencieux devront obligatoirement implémenter un dispositif sonore d’ici 2020, émettant un signal jusqu’à 30 km/h. En l’état, aucune norme n’est prévue pour encadrer ce dispositif, chaque fabricant étant libre de décider du bruit (voire du chant ou de la musique) qui lui sied. On entend déjà la cacophonie aux heures de pointe.

 


IoT

C’est l’Amazon à nos portes

C’est l’Amazon à nos portes

Amazon continue d'étendre sa présence au sein de nos domiciles, avec l’acquisition du fabricant Ring, spécialisé dans les produits pour maisons connectées. L’achat, qui s’élève à un milliard de dollars quand même, vise à mettre l’index sur les sonnettes vidéo de la société (à l’instar de celui de Blink réalisé fin 2017, également fabricant de sonnettes vidéo). L’objectif pour Amazon est de maîtriser son service de livraison de bout en bout, en ajoutant diverses sécurités pour consolider la confiance des clients envers celui-ci.


GPU

On va Turing en bourrique

R

ebondissement dans l’affaire de la mystérieuse « Turing » de Nvidia, une puce jusqu’alors totalement inconnue, apparue la quinzaine dernière dans un article financier de Reuters. Pour rappel, nous en étions restés à la forte probabilité que cette puce se destine spécifiquement au minage de cryptomonnaie, afin de soulager le marché des GeForce, aujourd’hui victime de pénurie et de tarifs improbables en raison de son accaparement par les mineurs (c'est le même topo chez AMD, d'ailleurs). Alors qu’on pensait l’affaire entendue, avec de la puce Volta pour les pros, de l’Ampere pour les joueurs et de la Turing pour les gueules noires, voici qu’Igor Wallossek de Tom’s Hardware Allemagne déclare, grâce à ses sources, que la Turing est bien une puce GeForce, destinée au jeu donc. La puce Ampere serait quant à elle destinée au marché du high performance computing et autres machines d’apprentissage IA, appartenant ainsi à la famille Tesla. Toujours selon Igor, les Turing, désormais remplaçantes des Pascal, se verraient commercialisées en juillet prochain, voire en septembre.


CPU

En avril, AMD découvre son Ryzen 2000

En avril, AMD découvre son Ryzen 2000

Tout est dans le titre. Un graphique d’AMD confirme – pour autant qu’il ne soit pas trafiqué – que les CPU de bureau Ryzen 2000 seront commercialisés en avril, accompagnés de la plateforme AM4 X470 (compatible avec les CPU actuels). Pour rappel, nous parlons de puces Zen+ non plus gravées en 14 nm mais en 12 nm, supportant la technologie Precision Boost 2. Bref, elles proposeront une consommation réduite pour des fréquences plus élevées.


Industrie

Ça marché pas trop bien

L

e marché du PC continue de se réduire inexorablement, à l’image du nombre de gaufrettes saveur chocolat des bois qui traînent dans mon frigo depuis ce matin, et qui me regardent d’un air paniqué à chaque fois que j’ouvre la porte. Selon le cabinet IDC, le dernier trimestre 2017 a constaté un recul de 3 % des livraisons de machines, soit une baisse totale de 2,7 % pour 2017. Dans le détail, cela donne 423 millions de machines livrées dont 21,9 millions d’appareils hybrides, 97,8 millions d’ordinateurs de bureau, 141,8 millions de tablettes et 161,6 millions de portables. Continuons avec les gens de Jon Peddie Research, qui analysent cette fois le marché des GPU sur la même période et notent un recul de 1,5 % entre le troisième et le quatrième trimestre 2017. Soit une baisse globale de 4,8 % entre l’année 2016 et 2017. Toujours au dernier trimestre 2017, Intel représentait 67,4 % du marché, Nvidia 18,4 % (en baisse) et AMD 14,2 % (en hausse). Sur ce, je vous laisse, c’est l’heure de la gaufrette, ça va être un carnage.