390
Sortie en kiosque
le 1 janvier 2019

S'abonner
Numéro actuel
Par L-F. Sébum | le 19 décembre 2018

Canard PC 390 : Édito

News Hardware du CanardPC N°383

Puce

Une puce au grand Cortex

Une puce au grand Cortex A

RM a annoncé sa prochaine plateforme Cortex-A76 reposant sur la technologie DynamIQ, dont la sortie est prévue pour 2019. Le SoC est constitué d’un CPU 64 bits quad-core Armv8-A de 7 nm tournant à 3+ GHz (4 Mo de cache L3), d’un GPU Mali-G76 et d’un VPU Mali-V76 (pour le traitement vidéo). Grâce à cette nouvelle microarchitecure, ARM estime le SoC « 35 % plus performant » qu’un Cortex-A75 2,8 GHz 10 nm (G72, V61), 40 % plus efficace énergétiquement et quatre fois plus rapide en ce qui concerne le machine learning. La puce Mali-G76 dispose de deux fois plus de voies que la G72, tandis que le Mali-V76 décode du 8K à 60 images par seconde. La plateforme sera exploitée sans vergogne par des smartphones, des ordinateurs ultraportables Windows 10 ARM et Chromebook, mais aussi par des appareils domotiques et autres voitures connectées. Initialement, ce texte disposait d’une chute drôle et émouvante évoquant le destin d'un poney parti en voyage initiatique dans les restaus routiers de Picardie, mais devant l'impossibilité de reconnecter le psychodrame au Cortex-A76 de manière pertinente, nous en resterons là. C’est ça, respecter son lectorat.


Puce

B450 en approche

Sauf surprise majeure comme une invasion de castors mutants pendant le déroulement du Computex, AMD va y présenter le chipset B450, successeur du B350, dont il conserve le positionnement et reprend la plupart des spécifications. On notera cependant la compatibilité native avec les Pinnacle Ridge (le B350 doit être patchéguevara), ainsi que le support du Precision Boost Overdrive, du StoreMI et de l’XFR2 Enhanced, sans oublier quelques optimisations ici et là.


Puce

Ça n’APU qu’à sortir

Ça n’APU qu’à sortir A

MD poursuit son plan de conquête du monde d’Intel en fomentant des APU haut de gamme à destination des PC portables pour joueurs. Si l’on en croit les références apparues sur 3DMark et Sophie (ouais, encore une référence de vieux, mais avouez que la musique du générique était accrocheuse, pour ne pas dire entêtante, la la la laaaa, la la la la la laaaaa, voilà c’est mort, vous en avez maintenant pour trois jours avant de vous en débarrasser, de rien, ça m’a fait plaisir), il est question des Ryzen 5 2600H et Ryzen 7 2800H, deux 4C/8T cadencés à 3,3 GHz et 3,4 GHz testés sur un HP 84EF. Les puces graphiques embarquées restent un mystère de l’Ouest, mais les supputations vont bon train pour des Vega 8 et 10. Sinon, rien à voir avec la choucroute, mais comme il me reste un peu de place, j’en profite pour coller ça ici : une faille de sécurité du client Steam, découverte en février dernier mais vieille de 15 ans à peine, vient d’être comblée. Elle permettait le contrôle à distance des PC utilisant le client, rien de très grave en somme.

 


Carte mère

Cryptamère en slip

Pour votre culture générale, apprenez le lancement dans l’année de l’Asus H370 Mining Master, une carte mère ATX pour CPU Intel LGA-1151 qui, oh surprise, servira à miner goulûment de la cryptomonnaie. La bestiole autorise la connexion simultanée de 20 GPU via des ports USB 3.0 (et des risers PCIe), à la place des slots PCIe habituels. Un utilitaire permet de surveiller l’état des GPU (working, error, none), accompagné de LED intégrées à la carte mère.


Mobilité

Heureusement il y a Januss, Jaaanusss !

Heureusement il y a Januss, Jaaanusss ! A

fin de s’épargner trop de verbes conjugués au conditionnel, on va s’en coller une bonne tranche d’entrée, comme ça après on est tranquille. Dell préparerait peut-être mais pas sûr un terminal Windows 10 ARM équipé de deux écrans, nom de code Januss, non pas en référence au dieu romain aux deux visages, mais plutôt à une chansonnette qui connut son heure de gloire dans des rédactions passées. Elle reprenait la musique d’une pub de surgelés et ça commençait comme le titre de cette news, à une lettre près (il est inenvisageable de vous livrer la suite des paroles, mais votre imagination de pervers aura déjà fait le travail). L’existence de Januss est rapportée par divers sites, de Winfuture.de à Windows Latest, en passant par un certain WalkingCat (certainement un pote de M. Chat). En résumé, nous avons des documents évoquant une machine Dell Windows 10 ARM équipée d’un Qualcomm Snapdragon 850, d’un gyroscope, d’un accéléromètre et de tout le bordel habituel d’un smartphone ou d'une tablette, et de l’autre une application dénommée Dell Januss Prototype 2 simulant un périphérique mobile à deux écrans sur PC. Bref, cette histoire fait penser à l’Andromeda microsoftien revisité par Dell, à suivre donc. Et n’insistez pas pour les paroles, c’est impubliable on vous dit.


Industrie

Les GPU font leur marché

L

e cabinet Jon Peddie Research nous livre son analyse des ventes de GPU au premier trimestre 2018, avec comme résultat une progression en volume de 6,4 % du marché par rapport au dernier trimestre 2017. Toutefois, cette augmentation ne se retrouve pas dans les ventes de PC, qui pour leur part se sont vautrées de 24,5 % sur la même période. Évidemment, on pense aux mineurs de cryptomonnaies pour expliquer cette incohérence, qui semble d’ailleurs profiter à AMD. Les GPU du fabricant ont ainsi progressé d’1,2 % pour atteindre 34,9 % du marché, alors que pour l’année 2017, les rouges n’en étaient qu’à 27,5 %. Si Jon Peddie Researsh estime que l’e-sport (ha ha ha !), la réalité virtuelle et la scène gaming ont, et continueront d’avoir, un poids important sur les ventes (NDR : de Nvidia certainement), en l’état, il semble bien que ce soient les mineurs qui fassent la pluie et le beau temps des résultats AMD. En ce sens, rien ne garantit que sa progression perdurera, pour peu que les prochaines puces Nvidia séduisent les aficionados de la blockchain.

 


Véhicule autonome

Waymo passe la 62 000e vitesse

Waymo passe la 62 000e vitesse

Waymo, la filiale de Google en charge des véhicules autonomes, a commandé pas moins de 62 000 minivans hybrides Chrysler Pacifica, qui viendront s’ajouter aux 600 véhicules de sa flotte. Un sacré coup d’accélérateur, donc, qui va accroître la présence de Waymo sur les routes et lui fera prendre de l’avance sur la concurrence. Par ailleurs, le communiqué évoque la commercialisation de véhicules au grand public, à moyenne échéance.


CPU

CPU possible de discriminer tranquille

P

as de jaloux, nous allons parler à la fois de CPU Intel et AMD, afin d’éviter de nous faire traîner en justice par les associations de défense de la parité des processeurs. Commençons par Intel (n’y voyez rien de discriminatoire, j’ai tiré ça aux dés) qui prépare un Core i7 8086K pour fêter ses 40 ans d’existence (Intel, pas le Core, suivez un peu, mince). Le bousin au nom débordant de nostalgie consiste en un 6C/12T dont il se chuchote qu’il grimperait jusqu’à 5 GHz (n’y voyez rien de discriminant pour le 1, 2, 3 ou 4 GHz) et sera proposé gratuitement aux utilisateurs contre 480 euros. Quant à AMD, une feuille de route indique que le design de l’architecture Zen 2 en 7 nm est bouclé, et que celui de la Zen 3 en 7 nm+ est dans les temps. Les processeurs Ryzen 3000 (Zen 2) attendus en 2019 disposeraient tous de 12 à 16 cœurs, conserveraient le socket AM4 et une tarification agressive face à l’offre d’Intel. En revanche, point d’infos sur les Ryzen 4000 (Zen 3), si ce n’est une sortie à l’horizon 2020, et ça, ça me révolte, c’est d’une violence discriminatoire totale.


Robotique

Robot transformiste

Robot transformiste

Des chercheurs du CNRS spécialisés en biorobotique ont développé un robot aérien ayant la faculté de modifier sa forme pendant le vol afin de s’adapter à l’environnement (pour se glisser dans un endroit exigu par exemple). Les deux bras situés de chaque côté du corps central, supportant les hélices, pivotent afin de réduire l’envergure de l’appareil de moitié. Le CNRS parle de « première mondiale » et explique que le prototype « ouvre la voie à une nouvelle génération de grande taille », de 19,5 cm et plus.


Mémoire

Une cellule, quatre bits, la vie, la vache

L

a mémoire Quad-Level Cell (3D QLC) embarquant quatre bits par cellule contre trois pour la Triple-Level Cell (TLC), est passée en phase de production. Intel et Micron, partenaires comme cochons, disposent ainsi d’un die de NAND 3D 64 couches d’une densité d’un térabit, soit 125 Go. Les larrons n’abandonnent pas la TLC pour autant, puisqu’ils évoquent déjà des NAND 3D composées de 96 couches ; de quoi conserver un rapport Gb/mm² inégalé. Autre raison pour ne pas abandonner la TLC de sitôt : la fiabilité et la rapidité. Car si la QLC se veut économe et dense, elle s’avère également moins rapide et fiable que sa prédécesseuse, avec une opération d’écriture plus lente et une défaillance à 1000 cycles d’écriture-effacement, contre 3000 pour la TLC. Quoi qu’il en soit, Micron a accompagné l’annonce par l’officialisation des 5210 ION, les premiers SSD à exploiter cette mémoire. Destinés aux centres de données (plutôt dans une optique de stockage pur, donc), les SSD disposent d’une capacité de 1,92 To à 7,68 To. Si vous avez une idée de chute potable avec un sujet pareil, merci de m'envoyer un mot, je ne vous cache pas que ça me rendra service.