399
Sortie en kiosque
le 1 octobre 2019

S'abonner
Numéro actuel
Par L-F. Sébum | le 16 septembre 2019

Canard PC 399 : Édito

News Hardware du CanardPC N°392

Technologie

Une oreille, un laser, une épilation gratis

Une oreille, un laser, une épilation gratis L

es gens du MIT ont développé un laser capable de générer des ondes sonores à travers une pièce pour délivrer un message ciblé à l’oreille de quelqu’un. Pas certain que cela soit une excellente nouvelle pour les amoureux de tranquillité, une fois que les communicants de tout poil auront mis leur nez dans l’histoire, mais bref… Techniquement, le système recourt à la lumière pour agiter à distance les molécules d’eau présentes dans l’atmosphère – toujours en nombre, même en environnement sec – afin qu’elles rentrent en collision avec les molécules d’air. Survenant près de l’oreille, ces chocs engendrent des ondes sonores, donc du son, ce qui explique comment un message peut être transmis discrètement à une personne, même noyée dans la foule. Si la technique du MIT n’est pas nouvelle – l’armée travaille déjà dessus, alors que le premier brevet déposé par Bell/Tainter remonte à 1880 –, elle semble plus aboutie que les autres. Non pas en termes de clarté, mais plutôt de volume. Le secret réside dans le fait de remuer le laser plutôt que de l’activer/désactiver pour taper dans les molécules. Prochaine étape pour le MIT, étendre la portée et fonctionner en extérieur. À bon entendeur…


GPU

AMD crée du lien

AMD a publié AMD Link, une application pour gérer les pilotes Radeon depuis un smartphone. Outre afficher les statistiques de la plus haute importance (utilisation du CPU/GPU, fréquences, mémoire utilisée, etc.), elle autorise surtout le streaming depuis le PC et le partage de séquences avec d’autres entités carbone. Dernier point, l’app répond aux commandes vocales, comme « Hey Radeon, show my FPS ».


Réalité augmentée

Direction assistée

Direction assistée G

oogle peaufine une nouvelle version de Google Maps pour smartphone, avec comme point d’orgue l’intégration de la réalité augmentée pour piétons. Un journaliste du Wall Street Journal, biclassé VRP, a eu le « privilège » d’essayer la technologie, expliquant en préambule à quel point il pouvait être difficile de s’orienter avec le seul point bleu du GPS… Sans commentaires. Qu’à cela ne tienne, il suffira bientôt de filmer les lieux alentour avec la caméra du téléphone, pour que l’IA de Google trifouille illico dans les bases de données de Street View et corrèle la position et l’orientation exactes. Puis, le téléphone dûment positionné devant l’utilisateur pour filmer ce qui lui fait face, de grosses flèches de direction s’afficheront en surimpression pour guider le pauvre hère jusqu’à sa destination. Nul doute que la technologie, au fort arrière-goût de Google Glass avec toutes ses problématiques (respect de la vie privée, reconnaissance faciale, etc.), sera déclinée sur d’autres supports à l’avenir.

 


Véhicule autonome

Ça valet le déplacement

Hyundai a présenté le système AVPS, pour l’heure au stade du concept mais qui donne le ton sur ce que sera notre quotidien avec les véhicules autonomes. L’Automated Valet Parking System permet au véhicule électrique d’aller automatiquement se recharger par induction sur une place de parking équipée, puis, toujours de manière autonome, de libérer les lieux pour stationner sur une place standard avant d’envoyer une notification au propriétaire.


GPU

Pour AMD, ça DLSS à désirer

Pour AMD, ça DLSS à désirer R

ien de tel qu’une petite polémique entre AMD et Nvidia pour passer le temps. L’estocade provient cette fois du premier, qui, dans une entrevue accordée à PCGamesN, dénigre la technologie DLSS (Deep Learning Super Sampling) du second. Pour rappel et pour faire court, cette technologie apparue avec les dernières GeForce GTX mêle antialiasing et apprentissage profond afin de gagner en performances. Sur le papier, cela promet à l’utilisateur le beurre et l’argent du beurre mais AMD ne le voit pas du même œil. Pour lui, le DSLL génère des artefacts et des mises à l’échelle « sévères », lui préférant de fait les solutions TAA et SMAA non propriétaires et déjà largement en place. Solutions qui offrent « une meilleure combinaison de qualité d'image et de performance » et qui, avouez que cela tombe bien, « tournent exceptionnellement bien sur la Radeon VII ». Une position qui n’empêche pas AMD de travailler sur une approche équivalente au DLSS mais non propriétaire, via les API WindowsML et DirectML.


Interface

Une expérience particulièrement cérébrat

D

es chercheurs de l’université du Zhejiang, en Chine, n’ont pas hésité un instant avant de coller un implant dans le cerveau d’un rat, afin qu’un humain en contrôle les déplacements via une électroencéphalographie (mesure de l’activité électrique cérébrale à l'aide d'électrodes). Ainsi, lorsque l’humain produit une intention motrice en levant le bras droit, le pauvre rat – placé dans un labyrinthe – reçoit des stimuli électriques l’incitant à tourner à droite. Même topo avec le côté gauche. Pas peu fiers de leur succès, les scientifiques estiment « avoir démontré qu’il est possible de développer une voie d’informations entre un cerveau humain et un cerveau de rat ». À ce rythme, ce n’est plus des boîtes de Pandore que ces gens ouvrent à tour de bras, ce sont des containers.

 


GPU

L’irréelle beauté du DRX

L’irréelle beauté du DRX

La mise à jour 4.22 de l’Unreal Engine – faut-il rappeler que nous parlons d’un moteur 3D – signe le début du support du lancer de rayon via Direct X, alias DXR. Pour l’heure, seules une vingtaine de commandes sont supportées par le moteur, la prise en charge définitive du DXR étant prévue pour la fin de l’année. De fait, les titres ray tracing commenceront à débouler en 2020.


Internet

Russée réseaulution

L

a Russie va procéder à un test grandeur nature visant à se déconnecter d’Internet afin de mesurer l’efficacité de son réseau en « mode local ». L’essai vise à s’assurer que les échanges de données au sein de Runet, l’espace Internet russe, ne soient pas dépendants de l’extérieur, comprendre d’une coupure du réseau menée par une puissance étrangère en cas de de conflit. Ambiance, ambiance… Concrètement, les fournisseurs d’accès locaux déploieront les moyens techniques nécessaires à la redirection du trafic vers les serveurs du Roskomnadzor, le Service Fédéral pour la Supervision des Communications, Technologies de l’Information et Mass Media. L’objectif est à la fois de filtrer les données à des fins de surveillance et de censure, tout en s’assurant que le trafic ne soit par redirigé vers des serveurs allochtones. L’opération s’inscrit dans le cadre d’un projet de loi baptisé « Programme national sur l'économie numérique », et sera intégralement prise en charge par l’État. Aucune date n’a été communiquée pour le test, mais ce sera avant le 1er avril, date limite du dépôt des amendements.


Mémoire

Riche en RAM

Riche en RAM

192 Go de RAM, ça vous tente ? Alors apprenez que Corsair a lancé quatre kits offrant cette modeste capacité, chacun constitué de douze barrettes de 16 Go et de deux dissipateurs externes Vengeance Airflow. L’offre va de la DDR4-2666 CL16 1,20 volt à la DDR4-2400 CL19 1,35 volt, pour un tarif tout à fait abordable de 1 585 à 3 000 dollars. Supportant les instructions UDIMM, elles s’adressent évidemment aux possesseurs de DX2-66, mais aussi aux serveurs sur Xeon W-3175X.


Mémoire

Adieu QLC, bonjour OLC

A

insi va la vie, la NAND Quad Level Cell (QLC) sera bientôt supplantée par une nouvelle génération de puces mémoire, les Octo Level Cell (OLC) fabriquées par Micron. Jamais vraiment adoptée par l’industrie qui lui préfère la Triple Level Cell (TCL) en raison d’une meilleure disponibilité – comprendre un meilleur rendement sur les lignes de production –, la QLC devrait de fait rapidement s’effacer au profit de l’OLC. Quant à savoir si cette dernière détrônera la TLC, à l’instar de la QLC, cela dépendra des tarifs liés au rendement sur les chaînes. D’un point de vue technique, l’avantage de l’OLC est d’offrir une densité doublée comparée à la QLC, avec à la clé des SSD grand public de grande capacité et – c’est à espérer – relativement abordables. Reste à savoir ce qu’il en sera de l’endurance, avec peut-être un usage plus réservé au stockage qu’à la production intensive. La disponibilité est annoncée pour le premier ou second trimestre 2019.