398
Sortie en kiosque
le 4 septembre 2019

S'abonner
Numéro actuel
Par L-F. Sébum | le 25 août 2019

Canard PC 398 : Édito

News Hardware du CanardPC N°394

Biométrie

Microsoft face aux autorités

Microsoft face aux autorités L

a reconnaissance faciale, c’est fantastique. Grâce à elle, nous serons bientôt définitivement débarrassés de ce concept rétrograde de droits de l’homme, de liberté individuelle et de vie privée, laissant enfin la voie libre à de véritables avancées sociales comme l’identification automatique et systématique des masses. Dommage qu’il faille encore attendre un peu avant de connaître cet âge d’or, car pour l’heure, les IA ne sont pas encore suffisamment fiables pour identifier correctement toute personne n’étant pas à la fois homme et blanc. C’est Microsoft qui nous l’apprend, alors qu’il vient de refuser de vendre sa technologie à la police californienne, très excitée à l’idée d’en équiper ses officiers et véhicules. Ainsi, les faux-positifs – comprendre : des erreurs d’identification – toucheraient davantage les femmes et les personnes non blanches, puisque, vous l’aurez compris, pour l’heure les IA sont entraînées avec des visages d’hommes blancs. Gageons qu’une fois ce défaut de jeunesse corrigé, tout rentrera rapidement dans les forces de l’ordre.


Réseau

Marche arrière-avant toute

Suite au rapprochement d’Apple et Qualcomm pour que le second équipe de modems 5G les smartphones du premier, Intel boude et a décidé de se retirer de ce marché (celui des modems 5G pour smartphone, il faut suivre), ne voyant pas de retour positif pour la compagnie en l’absence de gros clients. Il continuera toutefois de produire des modems 4G, et indique qu’il restera présent sur le marché de l'infrastructure 5G.


Affichage

Le lancement du Fold déjà plié

Le lancement du Fold déjà plié À

peine commercialisé, le Galaxy Fold, premier smartphone 4,6/7,3 pouces à écran pliable de Samsung, suscite déjà la polémique. Les écrans de plusieurs modèles envoyés à la presse ont ainsi rendu l’âme en seulement un ou deux jours d’utilisation, photos et vidéos publiées par les journalistes à l’appui. On a connu meilleure publicité pour accompagner le lancement d’un appareil à 2 000 dollars, mais avant de vilipender Samsung pour un défaut de conception aussi majeur, restons calmes et courtois et penchons-nous sur ce qui semble être l’une des raisons de la défaillance : le retrait inopportun par les utilisateurs d’un film de protection participant au bon fonctionnement de l’écran, confondu avec le film plastique lambda habituellement présent sur les smartphones neufs et destiné à être retiré. Reste que The Verge a également constaté une défaillance de l’écran après l’apparition d’un renflement au niveau de la pliure, n’ayant cette fois pas de rapport avec le retrait du film protecteur. Alors, à qui la Fold ?

 


Intelligence artificielle

Fassistantbook

Un assistant vocal développé par Facebook, vous en rêviez. Eh bien, soyez aise d’apprendre que Marc est en train de le faire : « Nous travaillons à la mise au point de technologies vocales et d’IA qui pourraient fonctionner sur toute notre gamme de produits AR/VR, y compris les produits Portal, Oculus et les futurs produits. » Aucune date n’a été communiquée pour la sortie du machin.


Intelligence artificielle

IAura plein de 5G dedans

IAura plein de 5G dedans S

elon le président de Qualcomm, la 5G va « changer le monde », en tout cas bien plus que la 4G ne l’a fait en son temps. Il estime d’ailleurs ce marché à 3,9 milliards de dollars en 2022, grâce à un secteur mobile « plus mûr » mais aussi à l’explosion d’un « internet des objets » farci d’intelligence artificielle. Ce chantre du tout-connecté a ainsi comme objectif « d’offrir l’usage de l’IA à n’importe qui, depuis n’importe quel appareil ». Pour y parvenir, en plus d’accords avec les fournisseurs de Cloud, Qualcomm compte sur l’usage de « l’informatique en périphérie », ou edge computing. Il s’agit ici de traiter les données des appareils connectés domestiques en local, en périphérie du réseau donc, ce qui offre divers avantages : meilleure sécurisation des données et qualité de service, faible latence, réduction du coût et du trafic de données… À titre d’exemple, Qualcomm explique qu’un téléphone pourrait apprendre quel est le restau préféré de l’utilisateur et commander automatiquement chez ce dernier, dès qu’un plat est demandé via l’assistant vocal. La firme en a profité pour lancer un processeur IA baptisé Cloud AI 100, cinquante fois plus performant qu’un Snapdragon 820 dans ce domaine, et présenter un projet de recherche de puce IA quantique portant sur la reconnaissance d’images de chats.


Impression 3D

Imprimé à l’encre de tes pneus

L

’impression 3D à usage médical a franchi une nouvelle étape, avec la réalisation d’un cœur à partir de tissu humain, « rempli de cellules, de vaisseaux sanguins, de ventricules et de cavités ». Conçu par des chercheurs de l’Université de Tel Aviv, il s’agit d'une première car les précédentes impressions 3D d’un cœur ne concernaient que sa structure. De la taille d’un cœur de lapin, on notera que l’organe artificiel peut se contracter mais pas encore pomper le sang ; pour cela un vampire dûment formé par Bercy est encore nécessaire. Quant à l’encre, elle est réalisée à partir de tissus adipeux prélevés sur des patients. Un cœur pleinement fonctionnel n’est donc pas encore à l’ordre du jour, mais les chercheurs restent optimistes avec la possibilité que non seulement des « imprimeurs d’organes » soient présents dans les meilleurs hôpitaux du monde d’ici dix ans, mais qu’en plus le processus relève de la poutine. Cette chute n’a aucun sens, mais au moins, il y en a une. OK, routine.

 


Robotique

Le point robot

Le point robot

Toujours aussi anxiogènes, les robots de Boston Dynamics ont effectué une nouvelle démonstration de leurs talents. Cette fois, dix robots quadrupèdes Spots se sont amusés à tracter un gros camion à l’arrêt sur une pente d'1 %. Il est précisé que les robots « sortent des usines de production et qu'ils seront bientôt disponibles pour diverses applications », comme tirer des palettes de Terminator.


Industrie

L’espace publicitaire DTCiel

P

our autant que toute cette histoire ne soit pas une escroquerie – il semble que non, mais restons prudents –, si vous cherchez un support de communication à la fois minable, vulgaire, outrageux, insupportable, lamentable, médiocre, déprimant, pénible, idiot, déplorable, misérable, irrespectueux, puant, imbécile, affligeant, envahissant, détestable, crétin, navrant, pitoyable, exécrable et surtout fleurant bon l’urine d’ivrogne mélangée à de l’œuf pourri, n’hésitez pas à contacter la jeune pousse russe StartRocket qui a un truc génial sous le coude : d’ici 2021, pour 20 000 dollars, elle promet de dégueulasser le ciel nocturne en affichant quelques minutes de publicités depuis l’espace à l’aide de Cubesats, de petits satellites évoluant entre 400 et 500 km d’altitude. StartRocket appelle cette pollution visuelle de l’Orbit Display et est très fier d’annoncer que Pepsi Russie sera son premier client (étrange au passage que le site de Startmachin continue d’utiliser le logo Coca-Cola pour vendre son offre). Si cette opération de malheur devait aboutir – les obstacles législatifs ne manquent pas –, nul doute que d’autres opportunistes suivront et pourriront le ciel en un rien de temps. Misère…


Affichage

Une dalle phénodiagonale

Une dalle phénodiagonale

Sony n’a pas fait dans la demi-mesure en présentant au dernier NAB une dalle 16K × 4K (1 5360 × 8 640) Crystal-LED (MicroLED) de 784 pouces, soit 19,2 mètres de long et 5,4 mètres de haut. Visant clairement le marché de l’étudiant stagiaire qui souhaite regarder des gifs animés dans son studio-cuisinette, le tarif avoisine les 34,6 millions d’euros. Allons, allons, quand on veut, on peut.


GPU

Jering, turing, ilring

F

aisons un point rapide de ce qui se passe chez Nvidia, avec tout d’abord le lancement de la GeForce GTX 1650, un modèle attendu offrant l’architecture Turing aux joueurs soucieux de leur budget ou souhaitant remplacer leur GTX 1050 Ti, avec un tarif allant de 150 à 200 euros. On notera que Nvidia ne propose pas de modèle de référence, laissant aux partenaires le soin de garnir les étals. La carte est bâtie autour d'une puce TU117 (1485/1665 MHz) proposant 896 cœurs CUDA, 4 Go de GDDR5 (bus 128-bit et bande passante 128 Go/s) et un TDP de 75 watts ne nécessitant pas de connecteur d’alimentation PCIe. Il sera intéressant de constater le comportement de la GTX 1650 face aux Radeon RX 570 d’AMD, dont on trouve des modèles à 140 euros. L’autre annonce du caméléon concerne la certification de sept nouveaux écrans compatibles G-Sync, dont je m’empresse de copier-coller la liste comme une grosse feignasse : Acer KG271 Bbmiipx, Acer XF240H Bmjdpr, Acer XF270H Bbmiiprx, AOPEN 27HC1R Pbidpx, Asus VG248QG, Gigabyte Aorus AD27QD et LG 27GK750F (AUSUMPM / BKRUMPN).