405
Sortie en kiosque
le 1 avril 2020

S'abonner
Numéro actuel
Par Kahn Lusth | le 12 mars 2020

Canard PC 405 : Édito

News Hardware du CanardPC N°404

Industrie

Actualité : 1 - Esprit de contradiction : 0

Actualité : 1 - Esprit de contradiction : 0 A

yant un tempérament anticonformiste, j’avais décidé de ne pas sombrer à mon tour dans l’hystérie des titrailles putaclics et autres contenus apocalyptiques en rapport avec FLASH SPECIAL CORONAVIRUS, et ne faire aucune référence au CORONAVIRUS, DU NOUVEAU ! Mais finalement, impossible de faire l’impasse sur le CORONAVIRUS MORTEL, en raison de ses peu TERRIBLES IMPLICATIONS dans le domaine qui nous intéresse. Ainsi, Digitimes explique qu’en raison d’un marché chinois EN TOTALE SOUFFRANCE CORONAVIRALE, les expéditions de matériels (CPU, GPU, MOBO et autres composants) sont en GRANDE BAISSE DE FORME, avec des CONSÉQUENCES CERTAINES chez les fabricants vivant de ce juteux marché. À l’inverse, la situation n’est pas si DÉSESPÉRÉMENT ALARMANTE pour tout le monde, à l’image d’Intel. Car avec un stock plus important de CPU disponibles pour les autres marchés, cela atténue les DOULOUREUX SYMPTÔMES de leur pénurie tout en mettant des bâtons dans les roues d’AMD. Quant à savoir si NOUS ALLONS TOUS MOURIR, la réponse est OUI. Comme quoi, on peut faire de l’info sans se vautrer dans le sensationnalisme.


Industrie

Amende plutôt honorable

Suite à la plainte de l’association Halte à l’obsolescence programmée, déposée contre Apple fin 2017, ce dernier a accepté de payer 25 millions d’euros d’amende dans le cadre d’une transaction pénale. En cause, le ralentissement constaté sur certains iPhone à la batterie ancienne et mis à jour vers iOS 10.2.1 et 11.2, sans possibilité de revenir à la version précédente.


Console

Concurrence nuageuse

Concurrence nuageuse D

ans une entrevue accordée à protocol.com, Phil Spencer, ou monsieur Xbox pour les intimes, a indiqué que les concurrents de Microsoft en la matière n’étaient plus Sony et Nintendo, mais bien Amazon et Google (Stadia). Un changement de paradigme en relation directe avec le développement des solutions de cloud gaming, une technologie qui – bien qu’encore imparfaite – aurait le potentiel d’atteindre le milliard d’utilisateurs. Bien plus que les consoles en tôles et boulons, d’autant que les ventes de Xbox sont à la traîne derrière la PlayStation 4 et la Switch. Ainsi, en plus de viser un marché plus vaste avec son Project xCloud, Phil explique que Microsoft dispose d’une technologie serveur bien plus avancée que Sony et Nintendo, grâce aux « dizaines de milliards de dollars investis dans le cloud ces dernières années ». Comprendre Azure. On notera pour conclure que le Project xCloud ne sera pas réservé à Microsoft et sera accessible à qui le souhaite, pouvant être déployé sur de multiples plateformes. D’ailleurs, rappelons au passage que Sony et Microsoft collaborent depuis mai 2019 sur les technologies de cloud gaming et d’intelligence artificielle…

 


Mémoire

Mémoire meilleure mieux

Micron a lancé la production de sa mémoire LPDDR5 en 6, 8 et 12 Go, afin d’intégrer la nouvelle fournée de smartphones équipés du SoC Qualcomm Snapdragon 865. Le Xiaomi Mi 10 devrait d’ailleurs être le premier servi. Comme de coutume, face à la LPDDR4x, la LPDDR5 dispose d’une meilleure vitesse de transfert – jusqu’à 6,4 Gbps par broche – et d’une consommation énergétique réduite de 20 % grâce à une isolation des murs avec des briques en chanvre.


Réalité virtuelle

Triste réalité

Triste réalité L

orsqu’on projette les dérives vers lesquelles la réalité virtuelle – pour peu qu’elle devienne mature et démocratisée – pourrait à l’avenir entraîner une humanité dont l’hyperconnexion sera inversement proportionnelle à sa perte d’identité (ce n’est évidemment que mon avis, mais je le partage), on pense souvent à l’idée d’une rupture avec la réalité matérielle, souvent banale et difficile à endurer, au bénéfice d’une existence virtuelle où absolument tous les fantasmes, expériences et autres événements imaginables deviennent possibles. La problématique n’est pas nouvelle et a été moult fois traitée dans des œuvres de fiction, mais voici qu’elle prend un tournant plus concret : en Corée du Sud, le documentaire « I Met You » expose les retrouvailles en réalité virtuelle de la jeune mère Jang Ji-Sung avec l’avatar scrupuleusement modélisé de sa petite fille Nayeon, décédée en 2016. Outre la séquence crève-cœur, difficile de ne pas être gêné quant au fond de l’expérience, autant sur le plan éthique que psychologique (deuil ?). Et si les défunts en réalité virtuelle vous choquent, attendez un peu que les androïdes IAïsés débarquent… Misère.


Industrie

Back to Black to Back to Black

L

e tartigrade est réputé être l’un des animaux les plus résistants au monde, plus que Michel Drucker, c’est dire, mais il existe une bestiole qui les surpasse allègrement en termes d’increvabilité : BlackBerry. Apparu dans les années 2000, cet organisme étrange possède un niveau de résistance à la mort hors-norme, trouvant systématiquement une stratégie inattendue pour passer d’une position latérale de sécurité à debout, prêt à repartir pour un tour de piste. Après la gloire et le déclin, on se souviendra ainsi de 2016, l’année qui marqua l’abandon de la fabrication des smartphones maison – ou intelliphones comme nous dirons maintenant – et de l’alliance avec le fabricant chinois TCL. Mais voici que BlackBerry va de nouveau mourir pour mieux renaître, quittant – a priori – définitivement le marché du matériel avec la non-reconduction du contrat le liant à TCL, prenant fin le 31 août 2020. BlackBerry va désormais concentrer ses efforts sur le logiciel et plus précisément la cybersécurité. J’ai déjà le titre du prochain épisode : BlackBerry se restructure et se concentre sur le marché porteur du gâteau-hérisson.

 


Sécurité

Faille ampoulet fritte

Faille ampoulet fritte

Chaque jour qui passe démontre à quel point l’Internet des objets constitue une catastrophe en termes de sécurité. Les chercheurs de Check Point ont réussi à hacker une ampoule connectée Philips Hue en exploitant des vulnérabilités du protocole ZigBee (le bon vieux « débordement de tampon »), ouvrant alors un accès au réseau local. La faille a été corrigée depuis, mais quand même, perdre du temps de vie pour patcher des ampoules… Tssss…


Impression 3D

Des chiffres impressionnants

Z

DNet.fr a fait le point sur le marché de l’impression 3D, en partie basé sur le rapport du site 3D Hubs. Ainsi, « les principaux domaines de croissance immédiate pour l'impression 3D seront le développement de nouveaux produits (…) ainsi que les chaînes d'approvisionnement du marché secondaire ». De nombreux secteurs sont concernés, notamment l’automobile, l'aérospatiale, la marine, le médical, l'espace, les sports, les sports automobiles, les chemins de fer et la défense. Selon le rapport de 3D Hubs, « 1,1 milliard de dollars a été récolté par les start-up d'impression 3D dans le seul domaine de l'impression 3D en 2019 », un montant qui devrait augmenter en 2020, malgré une rentabilité encore faible. Également, s’inspirant de la loi de Moore, les analystes pensent que « le marché total de l'impression 3D continuera de doubler en taille environ tous les trois ans ». Une expansion qui passera par le cloud et les plateformes de fabrication en ligne. Enfin, en 2020, plus d'entreprises intégreront « l’impression 3D avec des technologies comme la machine CNC (NDLR : machine-outil à commande numérique) et le moulage par injection à faible tirage » dans leur chaîne de fabrication. Alors, j’ai bien tenté de coller une vanne quelque part, mais manifestement, ce fut un échec.


Cloud gaming

GeForce, là, maintenant

GeForce, là, maintenant

GeForce Now, la solution cloud gaming de Nvidia lancée en 2013, vient de quitter la phase bêta. Forte de l’expérience tirée des 70 millions d’heures de jeu cumulées durant cette période, la version finale – a priori motorisée par des GeForce RTX 2080 – demande une connexion d’au moins 15 Mb/s pour du 720p à 60 IPS et 25 Mb/s pour du 1080p à 60 IPS, plus une connexion locale via le port Ethernet ou un routeur 5G. GeForce Now dispose d’une période d’essai gratuite d’un trimestre, puis est facturé 5,49 euros/mois.


Ordinateur

Plus fort que sirop sport

L

’annonce du report à l’été 2020 de la fabrication du supercalculateur Big Red 200 de l’Université de l’Indiana (États-Unis), a permis d’obtenir une info qui en excitera plus d’un. Selon l’établissement, la décision a été prise afin de bénéficier des nouvelles puces graphiques de Nvidia – a priori, les « Ampere » –, qui seraient « 70 à 75 % plus rapides que les modèles actuels », les Volta donc. Un pourcentage pour le moins aguicheur, mais qui, d’une part, n’est évidemment pas officiel, et d’autre part dépend du type de calcul auquel il fait référence (en clair, pas certain qu’il s’applique au jeu). Bref, restons calmes et courtois, inutile de s’emballer en attendant plus d’infos en provenance de Nvidia. Quoi qu’il en soit, le supercalculateur atteindrait la puissance de 8 pétaflops, contre 5,9 pétaflops avec les GPU Tesla V100, tout en nécessitant une quantité moindre de puces (256). Côté CPU, Bid Red disposera de 672 AMD Epyc 7742 Milan (64C/128T) cadencés à 2,25 GHz.