399
Sortie en kiosque
le 1 octobre 2019

S'abonner
Numéro actuel
Par L-F. Sébum | le 16 septembre 2019

Canard PC 399 : Édito

News Online du CanardPC N°359

Potins de chambre

L’ombre portait

L’art ne connaît pas de limites, pas de frontières, si ce n’est celles qui existent dans nos têtes. Alilinke.7690, valeureux membre de la communauté Guild Wars 2, vient de le prouver à l’humanité tout entière. Après 50 heures de travail et d’indécentes quantités de cristaux du Destructeur, le joueur de GW2 a recréé dans le hall de sa guilde… Mona Lisa sur un mur de neige. Il a pour son œuvre placé des bouts de cristal sur des supports en hauteur, avant d’ôter lesdits supports en-dessous et de laisser l’ombre portée des cailloux flottant en apesanteur dessiner la silhouette de La Joconde. Il est temps de nous contredire nous-mêmes : la limite ici n’était pas dans la tête de Alilinke, mais dans son inventaire. Il s’est rendu compte que ses réserves de cristal ne lui permettraient pas d’aller au bout de ses ambitions, il s’est donc contenté d’une esquisse un peu grossière. Il espère désormais que la médiatisation de son travail suscitera la générosité de nombreux donateurs. Nous espérons désormais qu'il découvrira l'existence de Minecraft.


Il va y avoir du neuf dans Star Wars : The Old Republic, qui a changé de producteur. C'est assez important pour qu'on ait prévenu Kahn Lusth pendant son ascension du Kilimandjaro.

KAAAAAHHHNN !!!!!

Mise en garde

«

Un seul être vous manque et tout est mal barré », aurait sans doute dit Lamartine si on lui avait demandé de donner son avis sur le patch 1.3.8b de Combat of Warriors OnlineNote : 1. À la rédac, on est bien placé pour le savoir. Voyez-vous, Kahn Lusth, qui depuis maintenant huit siècles est enfermé dans une cave humide où il rédige deux fois par mois les « News Online » de Canard PC, a décidé de prendre dix jours de vacances. Comme ça, paf, genre le droit du travail existe, je fais ce que je veux, et d'ailleurs détachez-moi mes chaînes me font mal aux poignets. Devant pareil manque de respect pour le noble sacerdoce du pigiste, nous lui en avons tout d'abord un peu voulu. Pourtant, après avoir sainement exprimé notre jalousie en caillassant son PC et en foutant le feu à son bureau, on s'est un peu senti coupable. Si Kahn voulait prendre quelques vacances, après tout, pourquoi pas ? Et puis de toute façon, il allait vite rentrer, pas vrai ? La lumière du soleil allait finir par lui brûler la peau. Mais les jours passaient et Kahn ne revenait pas. Bientôt, nous avons dû nous rendre à l'évidence : il allait falloir qu'on écrive les « News Online » à sa place. « Quelqu'un a déjà joué à un MMO ici ? » « Qu'est-ce que ça veut dire buff mon carry sur la midlane ? » « Vous savez comment on se connecte à Internet ? » Autant de terribles questions que se posaient des rédacteurs terrifiés, jetés pour la première fois dans la jungle du jeu en ligne. Aussi, chers lecteurs et lectrices, soyez indulgents. Ces deux pages ont été écrites par des non-spécialistes. Quant à toi, Kahn, par pitié, reviens vite, on fera tout ce que tu voudras ! On mettra même du bulgomme sur tes chaînes !

Note 1 : J'ai envie de croire que ce jeu existe, quelque part en Chine ou en Corée.

 

 


« MAIS QU'EST-CE QUE VOUS FOUTEZ BON DIEU ! Ne touchez plus cette rubrique, bande d'anarchistes ! » – Kahn Lusth

Star Citizen

La tête dans les étoiles

Le 29 juin 2017. Retenez bien la date, au cas où Chris Roberts l'oublierait : il s'agit de la nouvelle échéance pour la sortie de l'alpha 3.0 de Star Citizen (initialement prévue pour la fin 2016, mais on n'est plus à ça près). Cette nouvelle version intégrera notamment la possibilité de se poser et de se balader sur la surface de trois lunes et (peut-être, mais même le développeur voit ça comme un objectif optionnel alors ne comptez pas trop dessus avant 2019) d'un astéroïde. Que fera-t-on sur ces lunes, en dehors de petites promenades main dans la main avec ses copains ? Ce n'est pas précisé, mais espérons qu'elles ne soient tout de même pas complètement vides. Évidemment, l'alpha 3.0 ne marquera pas la fin du développement, bien loin de là : Roberts Space Industries a déjà commencé à planifier les alphas 3.1, 3.2 et 4.0, sans oublier le premier épisode de Squadron 42, le jeu solo dans l'univers de Star Citizen qui, lui aussi, était prévu pour l'an dernier. Pendant ce temps, la campagne de financement approche tranquillement des 150 millions de dollars.

Quatre longues années après sa sortie, Marvel Heroes est enfin annoncé sur PS4 et Xbox One. Et il fallait que ça soit pendant que Kahn visite l'Alaska sub-saharien, lui qui attendait cet événement avec tellement d'impatience…

L'antre du taxidermiste

City of Failures

Quel type de perversion pousse tant de développeurs à travers le monde à non seulement tenter de créer un successeur à City of Heroes (on en compte au moins cinq), mais à en plus essayer de le financer sur Kickstarter (ils sont déjà au moins quatre) ? Qui sont ces fous qui veulent ressusciter un MMO qui a déjà échoué ? Après le succès sur Kickstarter de The Phoenix Project : City of Titans (près de 700 000 dollars récoltés en 2013, en revanche on attend toujours le jeu) et les échecs de Valiance Online en 2014 et de Redside en ce début d'année, c'est Ship of Heroes qui s'est mangé le mur du financement participatif en ce beau mois d'avril. Après trois jours et seulement 300 soutiens, le développeur a préféré arrêter la campagne, tout en promettant de continuer à développer le jeu sur ses fonds propres. Selon toute probabilité, Ship of Heroes terminera sa carrière comme la plupart des autres, relégué dans un carton au fond d'une cave et oublié de tous. Dure, dure, la vie de super-héros !

 


Qu'ils sont beaux, qu'ils sont fiers, les développeurs de chez Psyonix ! Il faut dire qu'il y a de quoi puisque Rocket League vient tranquillement de dépasser la barre des 30 millions de joueurs. Soit, selon nos sources détaillées, 23 asociaux (dont ackboo) qui pulvérisent à chaque partie les 29 999 977 autres.

Une nouvelle aventure des super-justiciers

Triche comme Crésus

C'est en pleine panique, lors du bouclage du numéro, que nous avons reçu un SMS envoyé par Kahn Lusth depuis sa retraite en Moldavie orientale : « Bossland enfin perdu face à Blizzard STOP Faites chauffer la tronçonneuse pour mon retour STOP » (oui, Kahn Lusth écrit ses SMS comme des télégrammes). Soucieux d'éviter un bain de sang lors des prochaines News Online, nous avons préféré traiter la nouvelle tout de suite plutôt que de laisser un Kahn Lusth déchaîné par l'odeur du sang vous raconter dans un prochain numéro que Bossland, une boîte qui crée des bots pour les jeux Blizzard, venait de se prendre une rouste dans un tribunal californien. Cette news, garantie sans insultes envers d'honorables créateurs de logiciels de triche, vise donc à vous informer de manière neutre. Alors d'accord, Bossland et Blizzard n'en sont pas à leur première passe d'armes au tribunal, mais c'est la première fois que la justice américaine donne raison à Blizzou. Et attention, il ne s'agit pas d'une petite tape sur les mains mais d'une interdiction totale pour Bossland de vendre ses produits aux États-Unis, en plus de payer à Blizzard huit millions de dollars de dommages et intérêts. Comme quoi, la triche paie. Des amendes.

Vous vous souvenez de Kill Strain ? Apparemment, Sony non plus : moins d'un an après le lancement de son free-to-play l'été dernier sur PS4, le consolier en fermera définitivement les serveurs le 1er juillet. Les cinq joueurs concernés apprécieront.

Shroud of the Avatar

Le linceul des débutants

Il paraît que le début de Shroud of the Avatar est d'une nullité crasse, en même temps je ne saurais pas trop vous dire pourquoi. Kahn Lusth, joint par téléphone au cœur de la jungle bolivienne, nous a bien livré quelques détails, mais à la réflexion je ne suis pas sûr que le problème soit vraiment « les collègues sans-gêne qui t'appellent pendant que tu es en vacances peinard en Bolivie ». Il paraît que les développeurs soupçonnent plutôt les écrans de chargement et l'absence de marchands intéressants de faire peur aux nouveaux joueurs. Portalarium a donc annoncé que le début du jeu serait revu et corrigé, notamment avec trois nouvelles grandes cartes réservées aux débutants où ils pourront batifoler en toute liberté avant de plonger dans le grand bain où ils se feront impitoyablement massacrer par des vétérans.


Après l'alpha de Breakaway il y a quelques mois, Amazon Game Studios a décidé de changer deux ou trois trucs : les déplacements, les combats, les pouvoirs des héros et l'équilibre économique du jeu. À peu près tout sauf la direction artistique, donc.