370
Sortie en kiosque
le 15 novembre 2017

S'abonner
Numéro actuel
Par L-F. Sébum | le 26 octobre 2017

Canard PC 370 : Y en a un peu plus, je vous le mets quand même ?

News Online du CanardPC N°369

Potins de chambre

Danger, toxique

Dans les « News online » du dernier Canard PC, nous nous attardions sur les problèmes de toxicité dans le comportement des joueurs de jeux en ligne et les conséquences de cette attitude : des gens de chez Blizzard qui n'osent plus se pointer sur leur propre forum et un développeur de Riot Games qui a carrément souhaité publiquement un cancer des testicules à un twitcheur connu pour son comportement ordurier dans League of Legends. Internet, toujours au taquet lorsqu'il s'agit de produire des indignations à géométrie variable, s'est donc fait un plaisir de défoncer soigneusement le développeur, au point de pousser son employeur à le licencier. Interviewé par le magazine Rolling Stone, Aaron Rutledge – c'est son nom – a affirmé qu'il respectait la décision de Riot tout en justifiant son acte par « des problèmes d'alcool et quelques whiskys de trop ». Ce renvoi n'a hélas pas mis fin à l'histoire puisque l'ancien développeur affirme être aujourd'hui harcelé. Il recevrait des insultes en permanence et ses informations personnelles auraient été révélées. Toute cette histoire prouve une nouvelle fois qu'une grande partie des joueurs semble se complaire dans une fange que les studios de développement auront bien du mal à nettoyer.


Portalarium vient de mettre en vente des fauteuils roulants et des WC dans Shroud of the Avatar. L'objectif est de reverser l'argent de ces ventes à des associations caritatives, et peut-être d'acheter une conscience à Richard Garriott.


Potins de chambre

On le titre à vue

S

ouvenez-vous de cette époque où H1Z1 n'était qu'un jeu qui tentait de surfer sur la vague DayZ. Puis de l'année 2016, lorsque Daybreak s'est dit que diviser son jeu en deux serait quand même « 'achement rentab' » et sépara H1Z1 en deux entités distinctes : H1Z1 : Just Survive et H1Z1 : King of the Kill. Finalement, après avoir renommé le premier Just Survive au cours de l'été dernier, Daybreak a décidé il y a peu d'abandonner la marque King of the Kill pour rebaptiser son deuxième titre H1Z1 tout court, avant d'affirmer que tout le monde l’appelle déjà comme ça et que, ça ne s'invente pas, « avoir le mot meurtre dans le nom du jeu peut être problématique auprès de certains publics ». Donc, si quelqu'un se met à hurler « ah tu ne vas pas commencer, hein ! » lorsque vous lui demandez à quoi il joue en ce moment, sachez que cette personne est peut-être un joueur de H1Z1 ou Just Survive qui souffre depuis des mois.

 


Attendu pour la mi-octobre, l'accès anticipé de Wild West Online vient d'être repoussé à « on espère fin octobre, mais ne retenez pas votre respiration ». La raison ? Un manque de finition qui ne donne pas envie aux développeurs de laisser leur titre tourner 24 heures sur 24.


Une nouvelle aventure des Super Justiciables

Il était du genre silencieux, mafieux...

E

lysium, l'héritier de Nostalrius, n'est plus. Ce serveur privé de World of Warcraft (complètement illégal, rappelons-le) qui entendait permettre aux joueurs de redécouvrir le jeu de Blizzard comme au premier jour, vient d'exploser en plein vol. Naturellement, tous les regards se sont tournés vers Blizzard et sa batterie de missiles, mais une brève enquête a révélé qu'aucun tir n'avait été effectué. C'est en fait un dysfonctionnement interne qui a provoqué la destruction d'Elysium, puisqu'un de ses dirigeants a décidé de se tirer en embarquant près de 2 000 euros de dons. Pire encore, l'enquête vient de révéler qu'un autre membre de l'équipe s'adonnait à la revente d'or et de comptes et qu'un dernier détournait une partie de l'argent du Paypal de l'équipe. Gangrené jusqu'à l'os, Elysium vient donc de fermer ses portes pour se relancer sous le nom de Light's Hope, loin du contrôle de ces personnes qui visiblement, sont incapables de respecter le travail des autres. Euh... Attendez.


Ça va fort chez Digital Extremes. Tellement fort que les développeurs de Warframe viennent d'annoncer l'ouverture d'un nouveau bureau à Toronto, ainsi qu'une quadruple ration de gâteaux dans toutes leurs salles de pause. Veinards.


Albion Online

Il fallait y Ponzi

A

près avoir dû faire face à des serveurs saturés jusqu'à l'os le jour de sa sortie, Albion Online a l'air d'être enfin prêt à accueillir plus de monde, suffisamment en tout cas pour que les développeurs décrivent les modalités d'une future version d'essai. À compter de « bientôt, arrêtez de nous bousculer s'il vous plaît », le jeu permettra en effet aux joueurs de générer des clés pour offrir à n'importe qui un accès de sept jours. Le cadeau nécessitera bien entendu une contrepartie pour limiter tout risque de débordement, sous la forme d'une caution de 1 000 pièces d'or. Caution qui risque en passant de vous faire perdre quelques amis, puisque celle-ci ne sera restituée (avec un bonus pouvant monter jusqu'à 4 000 pièces d'or) que si l'essayeur achète le jeu. Et au risque de me répéter : est-il vraiment sain d'injecter ainsi de la monnaie dans un titre où l'économie est gérée par les joueurs ?

 


La mise à jour 1.73 de War Thunder mettra « prochainement » l'aviation française à disposition des joueurs. Au programme, une trentaine d'appareils qui iront du coucou aux chasseurs à réaction et une inexplicable envie de déboucher un gros rouge.


Eve Online

La saison des rhums

S

i vous avez l'habitude de chasser des vaisseaux pilotés par l'intelligence artificielle dans Eve Online, vous avez sans doute remarqué que la plupart de vos ennemis ne brillent pas par leurs capacités cognitives, laissant supposer que la programmation de ces dernières a été achevée avec un soupçon d'urine de cheval. Cela ne devrait plus durer, puisque le dernier gros patch du jeu vient d'offrir de tout nouveaux ennemis au comportement plus naturel et moins prévisible, qui risquent de faire passer les anciens pour de vrais cancres. L'extension « Lifeblood » vient également d'introduire deux nouvelles factions de pirates dont l'objectif est d'occuper le terrain en installant des bases un peu partout et, surtout, en envoyant des patrouilles qui traquent les joueurs à travers la galaxie afin de détruire leurs vaisseaux et piller leurs épaves. Comme de vrais pirates mais dans l'espace, quoi.


Largué par la concurrence, World of Warplanes entend revenir dans la course avec sa dernière mise à jour. « La plus grosse de toute l'histoire du jeu », si l'on en croit Wargaming qui explique avoir retapé pratiquement tous les aspects du titre.


Final Fantasy XIV

C'est à la maison

Dans les temps jadis d'il n'y a finalement pas si longtemps, le patch 4.1 de Final Fantasy a permis à ses joueurs d’acquérir des maisons. Une bonne nouvelle qui s'est toutefois rapidement transformée en crise immobilière, puisqu'en moins d'une heure les plus riches et autres acharnés de tous poils ont mis la main sur la totalité des demeures disponibles, laissant le reste de la communauté dans l’incapacité de goûter à cette nouveauté. De quoi frustrer les joueurs, surtout quand on sait que certains se sont carrément payé des quartiers entiers, juste pour la déconne. Naturellement, la communauté a exigé la décapitation des développeurs sur la place publique ; le producteur du titre vient de leur répondre. Dans son annonce, Naoki Yoshida explique que ses équipes ont largement sous-estimé la demande et travaillent désormais pour trouver une solution qui satisfera tout le monde, dont l'arrivée devrait coïncider avec le prochain patch du jeu et qui apportera plein de nouvelles maisons. Le développeur s'est toutefois gardé d'apporter plus de précisions sur les modifications qui seront apportées aux conditions d'achat, afin d'éviter que les spéculateurs ne mettent une nouvelle fois tout par terre avec leurs gros doigts tout gras.


Les développeurs de League of Legends ont expliqué, sans pouffer de rire, que le studio travaille actuellement sur un nouveau jeu, « parce qu'il y a un S à Riot Games ». Rappelons que Riot est soupçonné depuis quelques années de préparer un MMO.