397
Sortie en kiosque
le 1 août 2019

S'abonner
Numéro actuel
Par L-F. Sébum | le 10 juillet 2019

Canard PC 397 : Édito

News Online du CanardPC N°377

Hearthstone

Baby corbac

Comme tous les ans, Blizzard lance une nouvelle saison de Hearthstone et profite de ce nouveau départ pour remettre son jeu à plat. Après le mammouth, la firme californienne vient donc d'annoncer que l'année 2018 serait placée sous le signe du corbeau, ce qui nous laisse penser que les trois prochaines extensions aborderont des thèmes comme le druidisme, la magie et les goths. D'ailleurs, les druides semblent déjà bien partis pour faire la fête puisqu'un nouveau personnage baptisé Lunara devrait être disponible prochainement pour cette classe, ce qui nous changera enfin du gros barbu tout violet. Le système de quêtes devrait devenir plus généreux, avec une augmentation des gains des plus petites missions, tandis que celles qui rapportent le plus verront leurs conditions de victoire revues à la baisse. Une bonne nouvelle pour ce titre qui, aujourd'hui encore, a la réputation d'être difficilement praticable en multi sans passer rapidement à la caisse. Mais la vraie nouvelle tient surtout au fait que les développeurs comptent inclure rapidement un nouveau mode de jeu qui permettra à tout le monde de créer son propre tournoi. Pour l'heure, la fonctionnalité semble plutôt basique puisque limitée à un bête matchmaking, mais celle-ci devrait être enrichie dans le courant de l'année. Mes derniers prétextes pour échapper à la violence des decks de Monsieur Chat viennent de disparaître à tout jamais.


D'après son dernier rapport financier, Funcom aurait tout défoncé en 2017 avec des revenus de 23,2 millions de dollars, dont 6,64 millions de bénéfices. Pas mal, lorsqu'on sait que les revenus du studio ont péniblement atteint les 7,3 millions en 2016. Glop-glop !


Coup de dur chez les mous

Des fientes

V

ous vous souvenez de Defiance ? Dans un monde idéal, cette news s’arrêterait pile après cette phrase et vous pourriez rire très fort devant cet étalage de cruauté gratuite. Mais puisqu'il nous reste encore de la place, autant en profiter pour vous dire de quoi il retourne. Selon un récent communiqué, Trion n'est pas encore prêt à débrancher son MMO et ce, même si son public a mis les voiles et que la série télévisée qui accompagnait le jeu s'est arrêtée après trois saisons. Donc, à compter de cet été, Defiance deviendra Defiance 2050. Un changement de nom moins anodin qu'il y paraît puisque Trion semble être en train de plancher sur ce qui ressemble à une demi-suite. À en croire les premières informations qui viennent de s'afficher sur nos téléscripteurs, les personnages des joueurs ne pourront être transférés depuis le titre original. Seuls certains de leurs progrès seront importés dans Defiance 2050 qui, selon son producteur, est conçu « depuis le départ » comme un free-to-play.

 


Selon les analystes de Superdata, créer un MMO à abonnement mensuel est de moins en moins un bon plan, puisque ce segment de l'industrie aurait généré neuf pourcents de revenus en moins au cours de l'année 2017. Pas glop, pas glop !


Eve Online

CCP joue achat

E

n 2011, CCP inaugurait, sous les jets de tomates, la boutique d'Eve Online, où l'on trouvait tout un tas de merdouilles hors de prix, comme ce fameux monocle à 70 dollars qui déclencha l'ire des joueurs. Une boutique qui, au fil du temps, s'est remplie de bidules et même de machins, au point d'être aujourd'hui pratiquement illisible pour les habitués et carrément effrayante pour les débutants. Forts de ce constat, les développeurs ont pris leurs petits balais et leurs grosses pelles, et annoncé un grand nettoyage de printemps. Dans un premier temps, le studio va mettre les plus vieux objets de sa boutique en promotion, avant de les retirer définitivement du circuit commercial. Puis, à terme, lorsque toutes les vieilleries seront parties dans la benne à ordures, chaque objet cosmétique ne sera plus vendu que pendant trois mois, avant de disparaître à son tour. Après tout, pourquoi se prendre la tête à développer une boutique fonctionnelle lorsqu'on peut tout simplement coller un bon coup de pression?


Un nouveau mode de jeu baptisé « Thunderdome » est actuellement en test dans Paladins. Le principe est simple : des cercles se resserrent, réduisant petit à petit l'espace de jeu, exactement comme dans PUBG et tous les battle royale. Mais je vous dis ça, c'est sûrement un hasard.


L'antre du taxidermiste

Post Mortuum

A

près avoir fermé leur dernier serveur, les développeurs de Perpetuum ont souhaité offrir un post mortem pour dévoiler un peu l'envers du décor. Dans un texte de quelques paragraphes, l'un des responsables du projet revient sur les moments, bons comme mauvais, qu'ont traversés son studio et ses collègues. Nous apprenons ainsi que l'idée de Perpetuum avait germé en 2004, alors que les développeurs n'avaient pas la moindre idée de la façon dont on concevait un MMO. Mais cette autopsie fut surtout l'occasion de mettre en exergue les difficultés du studio, dont le titre fut souvent considéré comme un sous-Eve Online. « J'ai souvent eu l'impression que nous menions un combat perdu d'avance », explique Gargaj, avant d'affirmer plus loin avec une bonne dose d'un glaçant pragmatisme que la fermeture de son studio n'est finalement pas une surprise. Si vous êtes du genre à ralentir devant les accidents, une seule adresse.

 


Armored Warfare, le World of Tanks d'Obsidian, est désormais disponible sur Playstation 4. Free-to-play, le jeu offre un char et quelques bricoles supplémentaires aux abonnés du Playstation Plus car, c'est bien connu, tout le monde aime payer ses propres cadeaux.


Rift

C'était mieux avant

S

i vous êtes curieux, nostalgique ou si vous appréciez tout simplement la douce sensation de voir une dizaine d'euros quitter votre compte en banque chaque mois, sachez que Rift vient d'ouvrir son serveur Prime. Comme je vous sens tout perdu, permettez-moi d'apporter quelques précisions. Annoncé il y a un moment, le serveur Prime a pour objectif de nous faire redécouvrir ce MMORPG comme au premier jour. En d'autres termes, les joueurs qui arpentent actuellement le Prime jouent à un Rift proche de ce qu'il était lors de son lancement. Puis, petit à petit, les développeurs déverrouilleront ses différentes extensions. Les connaisseurs appellent ça un serveur « legacy » ou « progression », en opposition aux serveurs « vanilla » qui se contentent de reproduire l'expérience des premiers jours d'un titre. Bien sûr, il vous en coûtera quelques euros, mais Trion promet une boutique au contenu plus limité que celle de la version free-to-play du jeu, ainsi que des récompenses exclusives.


H1Z1 est enfin sorti pour de vrai. Ça, c'est la bonne nouvelle. La mauvaise, c'est que le jeu est passé de 150 000 joueurs aux heures de pointe en juillet dernier à 15 000 au moment où j'écris cette news. Piquant, n'est-ce pas ? K.L.


Robe grise / grise robe

Pigeon acrobatique

Fut un temps où les développeurs de MMORPG détestaient que leurs joueurs puissent acheter de l'or avec de vrais eurodollars chez des revendeurs spécialisés dans ce que nous appelons aujourd'hui le gold farming. « Ça va déséquilibrer l'économie ! », disaient certains en agitant leurs petits poings, dans une vaine tentative d'exposer leur raisonnement. Mais tout ça, c'était avant qu'ils n'abandonnent tout complexe et vendent plus ou moins directement de l'or à leurs joueurs, affirmant les protéger ainsi contre les méchants revendeurs qui veulent les arnaquer. Oui, c'est ça, un peu comme une rue dont les stationnements, jugés gênants, ne posent subitement plus de problème une fois que la municipalité colle un horodateur tous les trois mètres. Mais aujourd'hui, TERA vient de pousser le concept encore plus loin en vendant de l'or dans des loot boxes. Vous savez, ces mêmes loot boxes que les joueurs adorent, au point de menacer de mort le moindre développeur qui a bossé sur un jeu en contenant. Pourtant, les amateurs de TERA sont bel et bien invités à acheter de petits coffrets qui contiennent des gemmes dont la rareté – et donc la valeur – est déterminée au hasard, afin de les revendre à un PNJ pour obtenir de l'or en retour. C'est beau. J'en pleurerais.


CCP vient de mettre à mort Eve Voice, le système de communication vocale intégré d'Eve Online. En effet, seuls 0,4 % des joueurs l'utilisaient, tandis que les 99,6 % restants semblaient préférer des solutions externes, comme Discord ou Mumble.