387
Sortie en kiosque
le 1 octobre 2018

S'abonner
Numéro actuel
Par L-F. Sébum | le 11 septembre 2018

Canard PC 387 : Édito

News Online du CanardPC N°379

Potins de chambre

Modération 3.0

Si vous avez déjà joué à un jeu en ligne, vous vous êtes fait au moins insulter une fois par un quidam pour une raison débile. Tenez, pas plus tard qu'hier sur Vermintide 2, j'ai croisé un joueur qui remettait sans cesse en question mon orientation sexuelle, au motif que le niveau de mon personnage était insuffisamment élevé. Ce genre de comportement pose à chaque fois la question de la modération des propos et attitudes des joueurs. Chaque studio tente de résoudre ces problèmes à sa façon, au risque de reproduire les erreurs des concurrents ou de réinventer des procédures efficaces déjà utilisées par d'autres. Une situation absurde, qui vient de conduire à la formation de la Fair Play Alliance, une association constituée d'une trentaine de sociétés comme Blizzard, Riot Games, CCP, Twitch ou encore Epic Games. Son objectif ? Mettre en commun les recherches de ses membres, afin de créer un ensemble de règles et d'outils qui limiteront les comportements toxiques des utilisateurs. Avec moins d'un mois d'existence, la Fair Play Alliance n'a bien sûr rien à proposer pour l'instant, mais gageons que celle-ci étudiera soigneusement ma recommandation qui vise à instaurer des brigades de la mort équipées de battes cloutées, afin que celles-ci rendent visite aux plus pénibles.


Malgré un succès indéniable, les joueurs de Rift ont estimé que la montée en niveaux du serveur Prime était trop lente, obligeant ainsi les développeurs à tripler la quantité d'expérience offerte par les quêtes. Mais alors, c'était pas vraiment mieux avant ?


L'antre du taxidermiste

L'employé modèle

P

em>Paragon est un moba qui se joue à la manière d'un TPS dans des niveaux bourrés de relief. Enfin ça, c'était avant qu'Epic annonce la fermeture du jeu pour le 26 avril prochain, sans doute parce que les développeurs sont fatigués de prendre League of Legends, Dota 2 et surtout Smite dans les dents. Toujours est-il que les fans de la licence ne devraient pas se retrouver définitivement orphelins. Les développeurs viennent d'annoncer que l'intégralité des modèles 3D du titre seront désormais disponibles gratuitement sur la boutique de l'Unreal Engine. Pour l'heure, seuls une vingtaine de personnages et quelques décors sont accessibles, mais la liste devrait être étoffée jusqu'à cet été. Il ne reste plus qu'à voir ce que les joueurs feront de ce cadeau mais, à titre purement personnel, j'ai déjà ma petite idée, qui n'est hélas pas racontable dans les pages d'une si belle publication. Oui, ça risque d'être sale. Très sale.

 


Zenimax vient d'annoncer que la prochaine extension de The Elder Scrolls Online embarquerait les joueurs sur les îles de Summerset, à partir du 21 mai sur PC et du 5 juin sur consoles. Vous savez, c'est là où l'on trouve le ciel, le soleil et l'Altmer.


Premiers cris

Cette ville sera beaucoup trop petite pour eux deux

U

n nouveau cow-boy vient d'entrer dans la petite ville des MMO Far West. Répondant au doux nom de Dead Man's Country, ce pied-tendre sera un « action RPG en monde ouvert » qui utilisera l'Ouest américain du XIXe siècle comme contexte. Autant vous dire que le bougre sait se montrer prometteur, en annonçant d'ores et déjà moult fonctionnalités avec tout d'abord de l'équipement plus ou moins rare qui devrait être généré aléatoirement, façon Borderlands. C'est ensuite le terrain qui nous fait lâcher une petite goutte de salive, puisque celui-ci sera ouvert et permettra aux joueurs de construire des maisons qui ne seront pas instanciées. Enfin, je vous passe les détails à base de récoltes, de points de ressources à contrôler et d'invasions de zombies pour aller à l'essentiel, à savoir la présence d'une gestion de la faim et de la mort permanente. Autant vous dire que Wild West Online doit déjà trembler dans ses bottes.


Les développeurs de Skyforge annoncent une extension gratuite du nom d'Overgrowth, disponible à partir du 11 avril. Celle-ci introduira une nouvelle classe qui s'apparente à une sorte de mage, mais avec des feuilles partout.


Coup de dur chez les mous

Plus on est de fous, plus on Realm

O

ù étiez-vous en 1996 ? A priori, certains d’entre vous étaient en train de jouer à The Realm Online, un MMORPGNote : 1 de Sierra qui fut le premier représentant du genre à utiliser un système d'instances, chaque combat se déroulant dans un salon privé. Au final, The Realm n'aura pas fait long feu puisqu'il s'est mangé une bonne grosse mandale de papa avec l'arrivée d'Ultima Online en 1997, avant de se faire achever par Everquest en 1999. Sierra a donc fini par se séparer du jeu, qui est aujourd'hui entre les mains de Norseman Games, mais pas uniquement. En effet, le studio vient d'autoriser un groupe d'amateurs, connu sous le nom de Rat Lab, à exploiter légalement le titre afin d'ouvrir un serveur privé. The Realm sera donc de retour le 1er juin et devrait satisfaire, pfiou, au moins une bonne grosse centaine de joueurs.

Note 1 : Ou un « MUD Graphique », diront les plus tatillons.

 


Defiance 2050 sera accessible en bêta fermée du 20 au 22 avril, sur PC et consoles. A priori, seule une classe de personnage devrait être disponible et les joueurs traverseront une série d’événements coopératifs. Si vous aimez vous faire du mal, une seule adresse.


Potins de chambre

Marre de se faire étaler

I

l y a une vingtaine d'années, j'installais Lineage II sur mon PC, sans trop savoir où je mettais les pieds. J'ai créé mon personnage, je suis sorti de la première ville, trois types ont sauté d'un buisson pour me tuer et je me suis juré de ne plus jamais jouer à ce jeu de cons. Aujourd'hui, on pourrait croire que la plupart des développeurs savent qu'il vaut mieux éviter le PvP débridé et sans règles, mais il semblerait que les créateurs de Tale of Toast aient eu besoin de quelques gifles pour assimiler ces informations. Selon leur dernier communiqué, leur MMO va bientôt délaisser son côté hardcore pour quelque chose d'un peu plus humainement supportable, puisque les joueurs ne pourront plus s'affronter que dans « une zone de PvP extrêmement grande ». Par contre, tout ceci ne nous permet pas de comprendre le rapport entre ce jeu et les tartines de pain grillé. J'en suis vraiment navré.


Vous avez un compte Final Fantasy XIV inactif et l'envie d'y retourner ? Eh bien, sachez que les développeurs vous offrent 96 heures de jeu, à dépenser jusqu'au 6 mai. Et si vous n'avez pas de compte, le studio vous offre zéro heure pour vous remercier de votre infidélité.


Warframe

Taisez-vous et gardez votre argent

Dans un documentaire réalisé par la chaîne Youtube No Clip, le directeur créatif de Digital Extremes a été invité à parler de l'économie de Warframe pour expliquer comment un jeu accessible gratuitement peut devenir rentable. Bref, le genre de sujet dont on s'imagine qu'il va assommer le spectateur sous une montagne de chiffres mais qui, au final, s'est montré passionnant grâce à une anecdote croustillante. À l'origine, le studio avait implémenté une microtransaction qui permettait aux joueurs de générer aléatoirement de nouveaux pelages pour leurs familiers, en échange de soixante-sept malheureux centimes. Rien de bien méchant, d'autant que ces schémas de couleurs pouvaient être échangés avec n'importe qui. Et puis un jour, un joueur actionna ce système plus de 200 fois d'affilée, ce qui mit la puce à l'oreille des développeurs qui firent leurs comptes et découvrirent que la microtransaction était devenue une sorte de bandit manchot hyper lucratif, qui poussait énormément de clients à la dépense. Aussi surprenant que cela puisse paraître, les dirigeants de Digital Extremes estimèrent que ce système fonctionnait « trop bien » et le désactivèrent immédiatement, le temps de le remanier pour qu'il soit plus respectueux de nos portefeuilles.
Pour entendre l'intégralité de cette histoire hallucinante : http://cpc.cx/jackpot


EA cherche à recruter un ingénieur réseau en chef afin de le faire travailler sur « un jeu Star Wars à monde ouvert ». Si cette annonce vous donne envie de brûler des cierges gros comme des troncs d'arbre en priant pour le retour de Star Wars Galaxies, c'est normal.