384
Sortie en kiosque
le 1 juillet 2018

S'abonner
Numéro actuel
Par L-F. Sébum | le 20 juin 2018

Canard PC 384 : Édito

News Online du CanardPC N°384

Coup de mou chez les durs

Dedans jusqu’au code

Je me souviens parfaitement de toutes les fois où les développeurs de Fallen Earth ont essayé de me montrer leur jeu. Ou plutôt, du rire nerveux que je tentais de contenir face à ce MMO, dont le plus grand malheur était d’être périmé avant même sa sortie. Malgré un succès que nous qualifierons poliment de mitigé, le jeu a recommencé à bouger lors de l’acquisition de GamersFirst par Little Orbit. Ses nouveaux propriétaires ont alors annoncé leur intention de reprendre le développement du titre. Mais ça, c’était avant que Little Orbit ne découvre que son jeu est bien plus post-apocalyptique que prévu. Dans les faits, Fallen Earth est devenu un foutoir sans nom, puisque ses outils de développement antédiluviens ne sont plus compatibles avec les machines modernes et que des morceaux entiers de code manquent à l’appel. En clair, les développeurs doivent recoder des trucs et les outils laissés à leur disposition doivent être réparés ou reconstruits pour reprendre le travail. Plus embarrassé qu’autre chose, le studio vient donc d’annoncer qu’une équipe allait se charger de déblayer tout ça avant de redonner des nouvelles aux joueurs. Un boulot qui, selon le développeur en charge du projet, pourrait prendre un « certain temps ». En même temps, ce n’est pas comme si une foule de joueurs se pressait à l’entrée de Fallen Earth puisque cette nouvelle, postée sur le forum officiel du titre, n’a reçu que trente-deux commentaires en dix jours.


Square Enix a révélé que les joueurs pourraient bientôt croiser des personnages de Monster Hunter dans Final Fantasy XIV. Interrogés sur le pourquoi du comment, les développeurs ont répondu « parce que nous le pouvons » avant de disparaître mystérieusement.


Bless Online

Là où le bât Bless

D

epuis sa sortie, Bless Online propose un programme « d’émissaires » qui permet aux joueurs d’établir un partenariat avec les développeurs. Dans les faits, il ressemble fort à une sorte d’échange gagnant-gagnant, puisque le joueur va assurer la promotion du titre tandis que le studio va le soutenir en mettant en avant ses streams et en lui offrant divers avantages. En tout cas, c’était le cas avant que le studio n’annonce une diminution drastique du nombre d’émissaires, arguant que certains d’entre eux auraient « enfreint les règles » du code de conduite qui leur est imposé. Une nouvelle qui, du côté des joueurs, ne passe pas aussi bien que prévu puisque des voix s’élèvent pour expliquer que les développeurs feraient ça pour dégager les streameurs un peu trop critiques vis-à-vis du titre. Et lorsqu’on apprend sur steamcharts.com que Bless Online est passé de 35 000 à 8 000 joueurs aux heures de pointe en moins d’un mois, difficile de croire que cet argument ne repose pas au moins sur un fond de vérité.

 


Prévue pour le 4 juillet, la bêta 1 de Camelot Unchained devrait arriver « juste à temps ». Un presque-retard qui serait dû à la nouvelle loi européenne sur le respect de la vie privée. En même temps, vous avez vu le paquet de mails que ça nous oblige à lire, cette histoire ?


The Elder Scrolls Online

Et ça vous fait marais ?

Ç

a bouge du côté de The Elder Scrolls Online. Selon Zenimax, le prochain DLC payant du titre proposera deux nouveaux donjons qui auront pour thème la lycanthropie. Du moins, celle qui transforme les gens en loups-garous car on imagine que les gnous-garous et les otaries-garous sont plus difficiles à inclure dans un vaste plan marketing. Bref, ça s’appellera Wolfhunter et ça devrait être disponible « bientôt », un peu comme Murkmire qui devrait arriver « plus tard cette année » et qui emmènera les joueurs dans le Black Marsh, la contrée marécageuse qui sert de fief aux Argoniens. Toujours aussi payant que son prédécesseur, ce DLC devrait être toutefois bien plus étoffé puisque ce dernier offrira une toute nouvelle zone à explorer avec ses boss, ses donjons et sa quête principale. Et si j’étais un gros malin, je pourrais même vous dire que l’annonce de Murkmire pourrait être un indice sur la région qui servira de cadre à The Elder Scrolls VI. Mais pas de bol, je suis plutôt du genre idiot.


Wild Mage vient d’être financé avec succès sur Kickstarter. Apparemment, ce sera un mélange de Final Fantasy XI, Minecraft et... Fruit Ninja. Oui, nous aussi on a peur, mais cela n’aura pas empêché ses développeurs de repartir avec 85 000 dollars sous le bras.


World of Warcraft

Vanilla, rappelle-toi

C

omment détermine-t-on ce qui est vanilla dans un MMORPG ? Si vous venez de répondre « ben moi je préfère le chocolat », permettez-moi de vous rappeler que ce terme désigne la version de base d’un jeu, avant que des add-on et autres gros patchs ne viennent modifier la recette originale. La question est particulièrement épineuse dans le cas de World of Warcraft, depuis que ses développeurs cherchent à recréer une version originale aussi authentique que possible. En prenant en compte certains ajouts tardifs (et pourtant notables) comme les champs de bataille PvP, Blizzard a déterminé que la version 1.12 serait la plus conforme aux souvenirs des joueurs. La bonne nouvelle, c’est que cette version vanilla bénéficiera également de quelques avancées comme un moteur plus stable et un système anti-triche plus performant. L’explication ? Après des mois à se creuser la tête, les développeurs ont découvert qu’il leur suffisait d’appliquer le patch « wow_1.12.exe » sur une version récente du jeu pour que tout roule comme sur des marchettes.

 


Wargaming a mis à jour le CLUF de World of Tanks, afin de s’arroger le droit de faire fermer les sites de fans qui feraient des commentaires « désobligeants » sur l’entreprise ou ses jeux. Une véritable idée de con. Tiens, je me demande s’il peuvent faire supprimer cett-


Potins de chambre

En Venture, Simone

D

epuis quelques semaines, Cloud Imperium vend un nouveau vaisseau pour Star Citizen. Rien de bien nouveau, à un détail près : l’engin est en forme de U avec une coque jaune, exactement comme un vaisseau présent dans Eve Online depuis 2012. En creusant un peu, on découvre que le modèle d’Eve Online s’appelle le Venture tandis que celui de Cloud Imperium est baptisé... Vulture. Histoire qu’il ne reste plus aucune place au doute, la fiche descriptive du Vulture évoque un appareil destiné aux tâches industrielles, exactement comme le Venture. Bref, une repompe plus ou moins fortuite qui met les fans d’Eve Online en rage, contrairement aux développeurs qui préfèrent manifestement en rire puisque le studio s’est contenté de tweeter : « L’imitation est la forme la plus sincère de flatterie. C’est OK, on vous aime aussi ! » avec un smiley rigolo et une photo des deux engins. On peut donc en déduire que Cloud Imperium ne proposera pas « embauche d’un avocat » dans sa prochaine liste de stretch goals.


Hi-Rez nous donne enfin des nouvelles de Hand of the Gods, et nous explique que le titre n’est pas abandonné. En revanche, aucune mise à jour majeure n’est prévue pour le moment et les serveurs resteront actifs « tant qu’il y aura suffisamment de joueurs pour jouer ». Ouch.


Black Desert Online

Les mauvaises manif'

Attendu pour la première moitié de 2018, Black Desert Online posera finalement ses valises sur Xbox One cet automne, si l’on en croit le trailer qui vient d’être diffusé à l’E3. Et pendant ce temps, sur la version PC du titre, les joueurs continuent de gueuler comme à leur habitude. Désormais, le sujet qui fâche serait « l’incapacité de Kakao Games » à endiguer un phénomène de triche qui prend de l’ampleur sur les serveurs du jeu. De nombreux margoulins utiliseraient en effet des logiciels qui leur permettent de se déplacer beaucoup plus rapidement, afin de transformer les plus intensives séances de farming en de petites balades champêtres. Un sujet qui devient préoccupant lorsqu’on sait que toute l’économie de Black Desert est gérée par ses joueurs. En réponse, Kakao a donc assuré que 1337 (oui, oui) tricheurs ont été bannis depuis la dernière gueulante de leurs clients. Et comme on pouvait s’en douter, les joueurs ne sont toujours pas contents, puisque le studio a déclaré à peu près en même temps que 8,5 millions de comptes ont été créés sur Black Desert depuis son lancement. Deux chiffres qui, mis en face à face, laissent effectivement penser que les développeurs seraient en train de patauger sévèrement face aux tricheurs et que, ô surprise, les joueurs n’ont pas fini d’organiser des manifestations sur les serveurs.


Defiance 2050 sortira le 10 juillet. Non, rien de plus. C’est une nouvelle méthode pour s’amuser seul qui est très efficace. Un peu comme celle qui consiste à dire « le chien » à voix haute lorsqu’on en voit un dans la rue, mais qui entraîne moins de décompensations psychotiques.