410
Sortie en kiosque
le 2 septembre 2020

S'abonner
Numéro actuel
Par Kahn Lusth | le 12 août 2020

Canard PC 410 : Édito

News Online du CanardPC N°398

World of Warcraft

Des os, pas des os

Dans la version d'origine de World of Warcraft, chaque joueur laissait un squelette à l'endroit de sa mort. Une fonctionnalité qui, visiblement, vient de disparaître de la version vanilla de World of Warcraft qui permet de redécouvrir le jeu « comme au premier jour ou presque ». Le « presque » a ici toute son importance puisque des joueurs n'ont pas tardé à remarquer que lesdits squelettes semblent aujourd'hui bien moins nombreux qu'autrefois. Interrogés à l'occasion d'un AMANote : 1 sur Reddit, les développeurs ont effectivement reconnu que chaque joueur ne génère désormais plus qu'un seul et unique squelette en trépassant, faisant ainsi disparaître le précédent. Toujours selon les développeurs, cette décision aurait été prise afin de limiter les messages « publicitaires, haineux ou racistes ». Bien sûr, Chap1_666 et Dark_Chapo ne sont pas contents, menacent déjà de s'immoler en représailles, mais veut-on vraiment d'un MMO où le sol est jonché de squelettes qui forment des croix gammées et des liens vers des sites web douteux ?

Note 1 : Ask Me Anything / Demandez-moi n'importe quoi, je suis votre chose.


Ça y est, la version occidentale de Kingdom Under Fire II a enfin une date de sortie et le jeu sera disponible chez nous en novembre prochain. Malheureusement, la date de sortie de l'intérêt des joueurs était pour sa part fixée à novembre 2009.


Une nouvelle aventure des super justiciables

Émeute aux larmes

D

epuis un article accablant de Kotaku qui dépeignait Riot Games comme une société toxique pour les femmes et les minorités, la firme américaine enchaîne les manœuvres d'urgence afin de sauver ses petites fesses. Manœuvres qui finissent par porter leurs fruits puisque la société vient de calmer Rioters Against Forced Arbitration (RAFA), le plus gros collectif de plaignantes. En effet, d'après un tweet émis par l'organisation, puis rapidement confirmé par Riot, l'entreprise aurait engagé un dialogue constructif et serait désormais sur le point de prendre une série de mesures qui corrigeront les problèmes soulevés par ses détracteurs. Pour l'heure, Riot doit encore attendre qu'un juge valide l'ensemble du projet, mais la RAFA a d'ores et déjà annoncé que celui-ci constitue une « énorme victoire » pour les femmes qui œuvrent dans l'industrie vidéoludique. À noter toutefois que les mesures en question n'ont toujours pas été révélées publiquement, même si la réaction satisfaite du collectif laisse augurer un résultat à la hauteur de l'enjeu.

 


À quoi ressemblera le jeu vidéo en 2019 ? À Chronicles of Elyria, qui permet de devenir maire d'une ville en claquant une somme rondelette. Voire comte, depuis qu'un objet permet d'obtenir une mise à jour gratuite de son titre. J'ai envie de crever.


Apex Legends

Implose Legends

C

et été, les joueurs d'Apex Legends découvraient qu'un set d'objets « ultra légendaire brillant top rare » exigeait le sacrifice d'au moins 154 pauvres dollars pour être obtenu. Déjà chauffés par le prix des cosmétiques particulièrement élevé dans le free-to-play de Respawn, les fans ont alors procédé de la façon classique : tout casser pour se faire entendre. Et les développeurs les ont parfaitement entendus – certains membres du studio ont souhaité discuter du problème sur Reddit, avant de péter un câble à force de se faire rentrer dedans et d'insulter tout le monde. Repawn a bien sûr tenté de limiter la casse avec une belle lettre d'excuses, mais un post Reddit jure que les joueurs « n'oublieront pas » le comportement des développeurs. Et s'il s'agit des mêmes personnes qui juraient que PewDiePie paierait pour son comportement ordurier, quelque chose me dit que Respawn peut continuer de facturer dix balles pour une texture de flingue sans s'inquiéter.


World of Warcraft Classic dispose déjà d'un add-on qui permet de trouver automatiquement des groupes, parce que c'était mieux avant mais pas trop quand même. Ou plutôt « disposait » car Blizzard vient de bloquer l'outil, jugé non conforme aux World of Warcraft d'antan.


Worlrlrld of Warlrlrlrship

Bloup bloup bloup

I

lrlrlrl parlrlrlraît qu'ilrlrlrl y aurlrlrlra bientôlrlrlrlt des soulrlrlrls-marlrlrlins dans Worlrlrld of Warlrlrlrship. Déjlrlrlrà intrlrlrlroduit dans unlrlrlr prlrlrlrécédent évélrlrlrnement d'Hallrlrlrloween, ces vélrlrlrhicules se comporlrlrlrltent toujourlrlrlrs de façlrlrlron irlrlrldentique à ce qu'on arlrlr pu voirlrlrlr lorlrlrlrs de la fête des morlrlrlrlts et de la citrlrlrlrouille, avec une gelrlrlrstion de la prlrlrlrofondeur et sonarlrlrlr qui nous dévoilerlrlrlra les fonlrlrlrds par interlrlrlrlmittence. Bien sûrlrlrlr, les joueurlrlrlrs adverlrlrlrses aurlrlrlront toujourlrlrlrs la possibilitérlrlrlr de rlrlrlrepérer les rlrlrlrafiots qui rlrlrlremontent à la surlrlrlrface pour rlrlrlefaire le plein d'oxylrlrlrgène ou qui nalrlrlrviguent trlrlrlrop prlrlrlrès de la surlrlrlface, ce qui devrlrlrlrait perlrlrlrmettre de calmer ceslrlrlr petits grlrlrlredins en leurlrlrlr envoyant de grlrlrlros barlrlrlrils d'explosifs sur le clrlrlroin de la gueulrlrlre. Parlrlr contre moi, jelrlrlr déteste êtrlrlrlre sous l'eaurlrlrl.

 


D'ici le mois de décembre, Elite Dangerous nous permettra d'acquérir des transporteurs. Des vaisseaux annoncés comme « massifs » puisque capables d'accueillir les appareils de seize joueurs, tels de vilains petits partouzeurs de l'espace.


World of Warcraft

Classique

O

ui, je sais : on a déjà fait une news sur World of Warcraft. Mais que voulez-vous, les serveurs Classic viennent d'ouvrir et, vu le raz-de-marée provoqué par ces derniers, estimez-vous heureux de ne pas avoir deux pages de news sur le MMORPG de Blizzard. Une ouverture qui ne s'est d'ailleurs pas faite sans heurts puisque les joueurs ont enragé en découvrant des files d'attente de plus de 10 000 personnes, une quinzaine de jours avant l'ouverture des serveurs. Et pourquoi est-ce que les gens font la queue sur des serveurs de MMO qui ne sont pas encore ouverts ? Tous simplement pour réserver leurs pseudonymes, ce qui donna au passage quelques squatings rigolos, avec notamment des streameurs qui se sont fait piquer leurs pseudonymes. Streameurs qui, en passant, sont accueillis fraîchement par les joueurs sur les serveurs PVP, certains ayant été jusqu'à créer des add-on pour les traquer, afin d'éviter que ces derniers ne commencent à rouler sur tout le monde avec leurs escortes de fans. En bref, un petit MMO qui devrait avoir un peu de succès.


Dungeons and Dragons Online vient d'ouvrir un serveur qui impose une mort permanente aux personnages et offre des récompenses à celles et ceux qui vont loin sans mourir. Un peu comme lorsque je colle par inadvertance un grand coup de cisailles dans un nid de guêpes en faisant mon jardin.


Potins de chambre

Korn un ouragan

Dans le petit milieu du métal, la mort est un thème récurrent. C'est pourquoi personne ne sera surpris d'apprendre que les métaleux s'intéressent désormais à un autre truc mort : les MMORPG. C'est en tout cas ce que vient de faire Korn, en organisant un concert virtuel sur Adventure Quest 3DNote : 1, qui permettait d'écouter les dernières productions du groupe en défonçant un boss et ses sbires. Marrant, jusqu'à ce qu'on apprenne à quel point les fans ont été pressés comme des citrons car, si l'accès au concert était gratuit, les développeurs n'ont toutefois pas hésité à vendre des accès backstage et VIP à dix ou vingt dollars pour permettre aux joueurs de rencontrer leurs idoles à l'issue du concert. Ou, du moins, de voir des PNJs qui leur ressemblaient et les écouter débiter des messages préenregistrés par les membres du groupe. Tout ça bien sûr, pendant que la plèbe se bousculait sur un stand qui vendait des objets estampillés Korn, du meilleur goût dans ce jeu à l'univers médiéval. Signe que le hack and slash est peut-être aussi en train de mourir, Sabaton propose quelques armes à son effigie dans Pagan Online.

Note 1 : Et aussi sur Adventure Quest tout court, son homologue en 2D.


D'anciens employés de Riot Games viennent de fonder Singularity 6, un studio qui travaillera sur une sorte de MMO. À en croire les développeurs, celui-ci sera une « société virtuelle » qui s'inspirera d'Ultima Online et surtout pas de League of Legends.